PDF Archive

Easily share your PDF documents with your contacts, on the Web and Social Networks.

Share a file Manage my documents Convert Recover PDF Search Help Contact



Cours Magistral.pdf


Preview of PDF document cours-magistral.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Text preview


CM Psychologie Cognitive et Différentielle 2012-2013
Le test mental fait réfléchir les indiv sur leur positionnement, leur envies, leur façon de réagir à certaines
stimulations etc.

A.

Qu’est-ce qu’un test mental ?

On peut retenir deux définitions complémentaires de ce qu’est un test :
« on appelle un test mental une situation expérimentale standardisée servant de stimulus à une cmpt. Ce cmpt
est évalué par une comparaison statistiques avec celui d’autres indiv placés dans la même situation, permettant
ainsi de classer le sujet examiné soit quantitativement, soit typologiquement » (PICHOT, 1999)
« un test est une épreuve strictement définie dans ces conditions d’application, dans son mode de notation, ce
qui permet de situer un sujet par rapport à une pop elle-même bien définir, biologiquement et socialement »
(ZAZZO, 1992)

Caractéristiques
-

Le test constitue une méthode d’observation standardisée et systématique ; quand on décide
d’observer qq chose, il va falloir être vigilant sur les indicateurs.
Un test doit permettre une comparaison statistique. Entre un indiv donné et les résultats des autres
individus appartenant à la même pop de référence, autrement dut il doit être étalonné.

Par ailleurs, un test mental doit présenter certaines qualités métriques (de mesure). Il doit être :
-

Sensible
Fidèle
Valide

Gros investissement, contraintes, qui doivent être respectées.

B.

Typologie et exemple de tests

On distingue en général
-

-

Les tests d’efficience qui portent sur des aspects cognitifs (l’intelligence, les aptitudes, les
connaissances). On retrouve ici les échelles d’intelligences, les tests d’aptitude (spatiale, verbale, de
mémoire etc)
Les tests de personnalité qui explorent les aspects conatifs de la personnalité (les intérêts, le
caractère, l’affectivité). Ici, on retrouve les questionnaires, les tests objectifs, les techniques
projectives (le TAT, le Rorschach, etc) – tests objectifs parce qu’ils vont permettre de donner des
indications sur le comportement des sujets.

Ces deux catégories de tests se distinguent par une caractéristique des réponses : dans les premiers, il y a une
bonne et une mauvaise réponse, ce qui n’est pas le cas dans les seconds.

Exemple du test dans le domaine cognitif « le
Minnesota Paper Form Board » (LICKERT & QUASHA,
1954)

5