PDF Archive

Easily share your PDF documents with your contacts, on the Web and Social Networks.

Share a file Manage my documents Convert Recover PDF Search Help Contact



TD10 explication des differences .pdf



Original filename: TD10_explication_des_differences.pdf
Title: §
Author: Psycho

This PDF 1.5 document has been generated by Microsoft® Word 2010, and has been sent on pdf-archive.com on 14/03/2013 at 19:51, from IP address 89.93.x.x. The current document download page has been viewed 636 times.
File size: 302 KB (4 pages).
Privacy: public file




Download original PDF file









Document preview


TD Psychologie différentielle (n°10)

Licence 2

TD n° 10 : Explication des différences individuelles : exemple de l’apprentissage
1.

Introduction

Les différences entre individus peuvent être attribuées à de nombreuses variables. Ces variables peuvent être liées au
sujet lui-même (ex : intelligence, personnalité…) ou au groupe auquel l’individu appartient (ex : sexe, niveau socioéconomique…). Nous prendrons l’exemple des différences individuelles présentes dans l’apprentissage.
2.

3.

Objectifs
-

Savoir comment on peut étudier les effets de variables liées au sujet dans le domaine de l’apprentissage

-

Savoir comment on peut étudier les différences inter-groupes dans le domaine de l’apprentissage

Différences liées au sujet : lien entre personnalité et apprentissage

Les différences observées dans le domaine de l’apprentissage peuvent être liées aux traits de personnalité des individus.
Les 2 illustrations ci-dessus étudient l’effet de l’ascendance et de l’anxiété sur l’efficacité de l’apprentissage.


Illustration 1

Snow (1989) a étudié l’interaction entre méthode d’apprentissage et personnalité. Il étudie 2 méthodes d’apprentissage
de la physique : la démonstration des expériences est faite soit par un démonstrateur, soit par la diffusion d’un film. Il a
cherché à vérifier si l’efficacité de ces méthodes variait en fonction d’un trait de personnalité particulier, évalué à l’aide
d’un questionnaire : l’ascendance (les sujets ascendants sont sûrs d’eux-mêmes, prennent des initiatives dans les
groupes). L’efficience d’apprentissage est mesurée par un score de rappel immédiat. Les résultats sont présentés cidessous (figure 1) :

Figure 1 : Score de rappel immédiat en fonction du type d’exposition des expériences et du degré d’ascendance
Décrivez la figure 1. Observe-t-on une interaction entre ascendance et méthode d’apprentissage ? (efficacité différente
des deux méthodes en fonction de l’ascendance des élèves ?)
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
1

TD Psychologie différentielle (n°10)

Licence 2

..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................


Illustration 2

Sarason (1961) présente à des sujets de divers niveaux d’anxiété (faible, moyenne, forte) une série de problèmes. Pour
une partie des sujets, ces problèmes sont présentés comme des tests évaluant une capacité générale à apprendre. Pour
une autre partie des sujets, les problèmes sont présentés de manière neutre et dans une atmosphère détendue. Dans le 1 er
cas, la réussite et l’échec ont une forte signification pour le sujet. Ce n’est pas le cas dans le second.
A votre avis, la consigne mettant le sujet en situation d’évaluation aura-t-elle un effet positif ou négatif sur les
performances ? Cet effet sera-t-il le même pour les divers niveaux d’anxiété ? Aidez-vous d’une représentation
graphique des résultats (en ordonnée la variable dépendante « nombre de problèmes résolus », le maximum étant 6).

..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................

4.

Différences entre groupes

Plutôt que de s’intéresser à des individus provenant de groupes homogènes, on peut aussi s’intéresser aux différences
moyennes entre individus appartenant à des groupes contrastés. En effet, une part de la variation entre individus peut
s’expliquer par le groupe auquel ils appartiennent.


Différences inter-sexes

Slotte, Lonka et Lindblom-Ylänne (2001) ont exploré l’existence de différences inter-sexes dans l’apprentissage de
textes. Ces auteurs se sont plus précisément intéressés aux différences de stratégies.
Ils présentent aux sujets un texte philosophique (18 pages). Ces derniers ont le droit d’écrire sur le texte et disposent
d’une feuille blanche pour la prise de notes. Après 90 mn d’apprentissage, on leur propose des tâches évaluant
l’assimilation ainsi que la compréhension du texte. Un score est ainsi obtenu pour chaque sujet.
Tableau 1 : Pourcentage d’utilisation des stratégies en fonction du sexe
2

TD Psychologie différentielle (n°10)

Licence 2

Score d'apprentissage

Stratégies d’étude
Pas de note
Soulignement
Prise de notes
Carte conceptuelle

Hommes
11,7 %
19,5 %
45,5 %
23,4 %

Femmes
1,6 %
18,7 %
57,7 %
22 %

Total
5,5 %
19 %
53,9 %
22,5 %

39
37
35

Femmes

33

Hommes

31
29
27
25
Femmes

Hommes

Figure 2 : Score d’apprentissage en fonction du sexe

Représentez graphiquement les résultats du tableau 1.

Que montre cette étude ?
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................

3

TD Psychologie différentielle (n°10)


Licence 2

Différences en fonction de la catégorie socioprofessionnelle

Rothman (2002, 2003) examine 5 études réalisées en Australie entre 1975 et 1998, portant sur l’évaluation d’élèves de
14 ans. Ces études mesuraient la réussite des élèves à des tests de compréhension de lecture et à des tests de
mathématiques. Les scores de ces études sont compilés et croisés avec la catégorie socioprofessionnelle des parents
(figure 3).

Figure 3: Scores en lecture et mathématiques en fonction de la catégorie socioprofessionnelle du père (D’après
Rothman, 2002, 2003)

Que montrent les résultats ?
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................

4


TD10_explication_des_differences.pdf - page 1/4
TD10_explication_des_differences.pdf - page 2/4
TD10_explication_des_differences.pdf - page 3/4
TD10_explication_des_differences.pdf - page 4/4

Related documents


td10 explication des differences
td09 apprentissage
td2 lastandardisation 1
cours magistral 1
cours magistral 3
cours magistral 1


Related keywords