Chapitre 1 Introduction.pdf


Preview of PDF document chapitre-1-introduction.pdf

Page 1 2 3 4 5 6

Text preview


2 _ Hooliganisme : illusion de l'évidence.
→ « Hooliganisme : de la question de l'anomalie et du déterminisme » : D. Bodin, S. Héas et L. Robène.
→ Imaginaire collectif : descriptif.
→ Anglais, jeune, pauvre ou mal inséré socialement, délinquant dans la vie quotidienne.
→ Étranger au monde du football : venant au stade uniquement pour commettre méfaits.
→ Imbibé d'alcool et se revendiquant d'idéologies d'extrême droite ou néo-nazis.
→ Représentations : « fausses et tronquées » Bodin, 1999.
→ Hooligans dans les stades en France : différents de ces représentations.
→ Hooliganisme : fait de supporters et non d'individus extérieurs au football.
→ Hooligans : appartenance à des groupes structurés.
→ Authentiques supporters, jeunes et érudits.
→ Caractéristiques : inchangés aujourd'hui.
→ Âge : moins de 21 ans.
→ Profonde connaissance du football : club, joueurs et technique.
→ Signes distinctifs de leurs groupes respectifs.
→ Hooliganisme et environnement social : pas de lien systématique.
→ Hooligans : milieux divers.
→ Exemple : fondateurs du Kop de Boulogne (skinheads).
→ Originaires des classes supérieurs.

→ Patrick Mignon : supporters ultras et hooligans dans les stades de football.
→ Masculin : 95%.
→ Banlieusard : 75%.
→ Jeunes : 70,5%.
→ 12-24 ans : 54%.
→ 25-34 ans : 36,5%.
→ Salariés : 49%.
→ Étudiants : 35%.
→ Bill Buford (1990) : « Among the Thugs ».
→ The Firm, supporters de Manchester United : 8 ans d'observation participante.
→ Hypothèse de départ : violence comme protestation et rébellion.
→ Résultat : recherche du plaisir « extatique » de la violence en groupe.
→ Sans enquête et travail d'exploration : sujet intraitable.