PDF Archive

Easily share your PDF documents with your contacts, on the Web and Social Networks.

Share a file Manage my documents Convert Recover PDF Search Help Contact



Outlook Express Bonjour Gab.pdf


Preview of PDF document outlook-express-bonjour-gab.pdf

Page 12319

Text preview


3/12/2014

Outlook Express ­ Bonjour Gab.

Bonjour Gab.
20 messages
Jérôme L <lynix680@gmail.com>
À : g.lunix@hotmail.com

30 novembre 2014 12:44

Salut Gab,
Je sais, ça fait un bail. Mais j'ai besoin de ton aide.
Je ne sais pas trop comment te demander ça, je sais que tu vas exiger un résumé de la situation, aussi je
serais bref.
Tu comprendras très vite j'en suis sûr, il y a une fille là­dessous, appelons­la P.
Je ne suis pas là pour te parler d'elle ou de la relation que j'entretiens avec elle.
Voici néanmoins un résumé: La relation que j'ai avec elle est amicale, et se passerait bien si j'évitais
d'aborder certains sujets trop souvent.
Et c'est là que ça devient compliqué, j'ai beaucoup de mal à refuser l'occasion de parler de ces sujets quand
l'occasion se présente.
Je lui ai déjà demandé de m'interrompre sèchement si je venais à en parler, je pense qu'elle le fait mais que
ça ne fonctionne pas bien.
C'est pourquoi je viens vers toi, j'aimerai que tu lui donnes de quoi se défendre contre moi, tu es la seule
personne que je connaisse capable de concevoir une "arme" contre moi.
Pouvons­nous en discuter ?
­Jérôme L.
Gab Lunix <g.lunix@hotmail.com>
À : Jérôme L <lynix680@gmail.com>

30 novembre 2014 13:23

Bonjour,
J'ai bien lu ton message, je te le dis car j'ai dû le relire pour croire ce qui arrivait. Tu m'as demandé de l'aide.
Toi.
Pour commencer, voici comme d'habitude les conclusions que je tire de tes phrases.
"Il y a une fille là­dessous"
­Cette fille doit vraiment compter pour toi pour que tu oses venir me demander de l'aide.
"Appelons­là P."
­Tu ne veux clairement pas que je connaisse son identité, aussi permet­moi de penser que "P" n'est pas la
première lettre de son prénom (Tu es plus malin que ça), et te connaissant (plutôt bien) je parie que tu lui as
associé un mot commençant par P, quel est­il ?
"Je ne suis pas là pour te parler d'elle ou de la relation que j'entretiens avec elle."
­Tu ne veux pas me parler d'une personne qui compte pour toi, et c'est là que ça devient intéressant.
Tu n'as aucune difficulté à parler de ta vie aux personnes qui y prêtent de l'attention, exception faite des
secrets que l'ont te confie bien évidemment.
Mais est­ce que je peux croire que cette personne est secrète et que personne ne connait son existence ?
Bien sûr que non.
Je pourrais en conclure qu'elle t'a demandé de ne pas lui parler d'elle, ou te connaissant, que tu as parlé
d'elle et que ça t'es retombé dessus.
Tu es trop bavard, tu aimes trop parler des choses que tu aimes bien.
"La relation que j'ai avec elle est amicale, et se passerait bien si j'évitais d'aborder certains sujets trop
souvent."
­Là nous avons la révélation qu'il me manquait, tu as une relation amicale avec elle.
Il est très facile d'en conclure que pour toi elle est plus qu'une amie, sinon tu ne viendrais pas m'en parler.
Tu es tout à fait capable d'avoir une relation normale avec une fille, ou n'importe quel autre être humain, fut­il
dôté d'un vagin ou non.
Tu n'as pas de problème avec l'amitié, tu n'as pas non plus de problème avec l'amour, à condition qu'il soit
réciproque.
https://mail.google.com/mail/u/0/?ui=2&ik=7b35baad48&view=pt&search=inbox&th=14a008478679a7fa&siml=14a008478679a7fa&siml=14a00a7bf206df3…

1/19