PDF Archive

Easily share your PDF documents with your contacts, on the Web and Social Networks.

Share a file Manage my documents Convert Recover PDF Search Help Contact



Chapitre Introduction .pdf



Original filename: Chapitre - Introduction.pdf

This PDF 1.4 document has been generated by Writer / OpenOffice 4.0.1, and has been sent on pdf-archive.com on 15/02/2015 at 22:25, from IP address 46.193.x.x. The current document download page has been viewed 395 times.
File size: 288 KB (12 pages).
Privacy: public file




Download original PDF file









Document preview


Économie et management.
Licence 2.
Diagnostic Financier.

Année
2014 - 2015

Introduction

Karine Jeannicot.

→ Société : code civil - article 1832.
→ « La société est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent par un contrat
d'affecter à une entreprise commune des biens ou leur industrie en vue de partager le bénéfice ou
de profiter de l'économie qui pourra en résulter ».
→ Biens et industries mis en commun : patrimoine de l'entreprise.
→ Bénéfices : flux et rentabilité générés par ce patrimoine.
→ Bilan de l'entreprise : état financier.
→ Recenser les éléments du patrimoine.
→ Compte de résultat de l'entreprise : flux de liquidités issus de l'activité de l'entreprise.
→ Vocabulaire : anglais.
→ Bilan : balance sheet.
→ CR : income statement.
→ Tableau des flux de trésorerie : cash flow statement.
→ Actifs immobilisés : fixed assets.
→ Actifs circulants : current assets.
→ Capitaux propres : shareholder's equity (equity).
→ Dettes : liabilities.
→ Actif économique : capital employed (invested capital).
→ RE : EBIT.
→ EBE : EBITDA.
→ Résultat net : net income, net profit, net earnings.

I _ Finance d'entreprise et concept de création de
valeur.
1 _ Finance d'entreprise.
→ Bilan : composé de deux rubriques.
→ ACTIF = PASSIF .
→ Passif : ensembles des ressources utilisées par l'entreprise.
→ Actif : utilisation des ressources (investissements, stocks, etc.).
→ Bilan simplifié de l'entreprise.

→ Dette financière : emprunt contracté auprès d'un établissement de crédit.
→ Apport de cash destiné à financer les besoins de l'entreprise.
→ Ressource rémunérée : entreprise soumise à une charge d'intérêt.
→ Emprunt entre 5 et 10 ans : environ 3% .
→ Négociation de gré à gré : selon les garanties apportées par l'entreprise.
→ Opération ponctuelle dans la vie de l'entreprise.
→ Dette d'exploitation (dette fournisseur) : achat de matières premières ou marchandises payé à crédit.
→ Paiement à crédit : paiement différé à 30, 60 ou 90 jours.
→ Apport de marchandises et matières premières.
→ Ressource non-rémunérée : crédit inter-entreprise gratuit.
→ Opération courante.
→ Immobilisations : haut bilan financier.
→ Immobilisations corporelles : matériel de production et d'installation technique.
→ Immobilisations incorporelles : brevets et licences.
→ Immobilisations financières : titres de participation.
→ Stratégie de croissance externe de l'entreprise : rachat de société.

→ Actifs circulants.
→ Stocks.
→ Créances : équivalent de la dette fournisseur concernant les ventes payées à crédit.
→ Trésorerie.
→ Compte de résultat : fonctionnement de l'entreprise dans ses activités quotidiennes.
→ Mise en évidence : variables fondamentales de la rentabilité.
→ Produits : chiffre d'affaire.
→ Charges : matière première, main d’œuvre, rémunération du créancier, etc.

→ RESULTAT = PRODUITS−CHARGES .
→ Si R > 0 : bénéfice.
→ Si R < 0 : perte.
→ Exemple.
→ Bénéfice net : cash potentiel.
→ Pas un flux de liquidité tant que toutes les charges et produits ne sont pas
respectivement décaissées et encaissés.
CHARGES

PRODUITS

Achats de marchandises

700 Ventes de marchandises

Salaires & traitements

250

Charges financières

80

Bénéfice net

70

1100

→ Bénéfices : appartiennent aux actionnaires.
→ Choix : rétribution ou rétention.
→ Rétribution : rémunération des actionnaires sous forme de dividendes.
→ Dividendes : partie de la richesse sortant définitivement du patrimoine de
l'entreprise.
→ Rétention : réinvestissement dans l'entreprise en réserves.
→ Réserves : partie de la richesse restant dans le patrimoine de l'entreprise
(capitaux propres).
→ Politique de distribution de dividende : impact sur la valeur de l'entreprise.
→ Taux de distribution de dividende des entreprises du CAC40 : environ 33% .
→ Partie de la richesse retenue : contre-partie de la ressource (capitaux propres).
→ À l'actif.
→ Dans un premier temps : en trésorerie (disponibilité).
→ Dans un second temps : utilisation du cash (remonté dans le bilan).
→ Origine de la trésorerie dans un bilan : provient de sa rentabilité (bénéfice).
→ Entreprise distribuant 100% des bénéfices : entreprise à croissance nulle.
→ Créer de la valeur : nécessaire de faire de la rétention.
→ Concepts et techniques développés en finance : à partir de problématiques d'entreprises managériales
de droit privé obéissant aux règles du marché financier.
→ Objectif du dirigeant : agir dans l'intérêt des actionnaires.
→ Maximiser la valeur de l'entreprise.
→ Stockholders : création de valeur actionnariale.
→ Stakeholders : création de valeur partenariale.
→ Approche partenariale : RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).
→ Entreprises : comportement responsable vis à vis de trois partenaires.
→ Vision sociale : salariés.
→ Vision environnementale.
→ Vision économique.
→ Évaluation par des agences de « rating » : Novethic en France.
→ Vision sociale : indispensable pour les entreprises en bourse.
→ Approche partenariale : relève de la gouvernance d'entreprise.
→ Être très bien évalué sur un plan RSE et performant sur un plan financier : possible.

→ Bilan : vision tournée vers l'actif.

→ Circuit financier fondamental.

→ Objectif des dirigeants : maximiser la valeur de l'entreprise.
→ Comprendre.
→ Comment les investisseurs (actionnaires et créanciers) évaluent l'entreprise.
→ Comment une décision particulière affecte leur évaluation respective.
→ Rémunérations.
→ Premier rémunéré : créanciers (charges d'intérêts).
→ Dernier rémunéré : actionnaire (dividendes).
→ Privilégier l'actionnaire.
→ Performance des actionnaires : fonction.
→ Niveau de l'endettement (charges d'intérêts) et coût de la dette.
→ Coût de la dette : rentabilité des créanciers (vision market).
→ Flux de liquidités.
→ Rentabilité du portefeuille d'actif : trois types.
→ Rentabilité des actionnaires.
→ Rentabilité des créanciers.
→ Rentabilité globale : rentabilité économique.
→ Rentabilité exigée par les actionnaires sur le marché : 8 à 10% .
→ Rendement : plus on supporte de risque et plus on va exiger en contre-partie du risque.
Revenus (+)
→ Rendement (%) =
.
Capitaux investis (-)
→ Finance : étude de trois points.
→ Étude de la rentabilité des projets d'investissement.
→ Étude de la décision de financement.
→ Gestion du BFR et de la Trésorerie.

2 _ Concept de valeur.
→ Concept de valeur.
→ Valeur patrimoniale : « Book Value ».
→ Valeur de marché : « Market Value ».
→ Valeur fondamentale : « Fair Value ».
→ Valeur patrimoniale (comptable) : « Book Value ».
→ ACTIF NET CORRIGE = ACTIF −PASSIF EXIGIBLE .
→ Limites de l'approche patrimoniale : caractère historique et statique.
→ Non-prévisionnel.
→ Valeur de l'entreprise : valeur des capitaux propres.
→ CAPITAUX PROPRES = ACTIF−DETTES .

→ Capitaux propres : composition.
→ Capital social : capitaux apportés par les actionnaires.
→ Réserves : ensemble des bénéfices réinvestis au cours des années N-1, N-2, etc.
→ Bénéfice N : bénéfice de l'année en cours avant affectation.
→ Variables ayant une incidence sur la valeur de l'entreprise.
→ Décision d'investissement.
→ Décision de financement : structure du capital et politique de dividendes.
→ Création de valeur : trésorerie origine unique de la rentabilité.
→ TRESORERIE > RESERVES : trésorerie épargnée.
→ TRESORERIE < RESERVES : trésorerie déjà investie.
→ Capacité d'emprunt : essentielle.
→ CAPACITE D'EMPRUNT = FONDS PROPRES - DETTES FINANCIERES .
→ Flexibilité dans le financement au niveau d'une stratégie de croissance ou d'une
restructuration du financement (lorsque non-adaptée).
→ Endettement : possible jusqu'à hauteur des fonds propres.

→ Entreprise endettée au maximum : signe délicat.
→ Ne veut pas dire défaillance.
→ Tout besoin ne pourra pas être apporté par les créanciers.
→ Cas : capitaux propres négatifs.
→ Activité ayant cumulée des pertes : montant dépassant le capital social.
→ Valeur de marché : « market value ».
→ Provenant du cours des transactions résultant de l'offre et demande des titres de l'entreprise.
→ Inefficacité.
→ Entreprise : non-cotée sur un marché.
→ Recherche à détecter des sur ou sous-évaluations de titres ou tout autre actif.
→ Nécessairement : PROPOSITION D'ACHAT > BOOK VALUE .
→ Proposition de vente : tire le prix à la hausse.
→ Proposition d'achat : tire le prix à la baisse.
→ Fourchette de prix : PA < PV .
→ Différence : prix et valeur.
→ Book value : prix plancher (prix de l'immédiateté).
→ Prix : reflète l'anticipation des bénéfices futurs.
→ Différence valeur de proposition et valeur fondamentale : flexibilité.
→ Valeur fondamentale :« fair value ».
→ VALEUR FONDAMENTALE = VF FONDS PROPRES + VF DETTES .
→ Repose sur l'actualisation des revenus futurs.

→ Étapes suivantes à la valeur fondamentale.
→ Comprendre l'évaluation de l'entreprise ou de n'importe quel actif par l'actualisation des
revenus futurs.
→ Importance fondamentale : taux d'actualisation.
→ Interpréter le taux d'actualisation : coût du capital.
→ Établir un lien intuitif entre comportements des investisseurs et coût du capital.


Related documents


PDF Document chapitre introduction
PDF Document chapitre 3 analyse de la solvabilite
PDF Document chapitre 3 analyse de la solvabilite
PDF Document annexe note commune 16 2011
PDF Document chapitre 3 introduction a la notion de bilan
PDF Document chapitre 2 effet de levier


Related keywords