PDF Archive

Easily share your PDF documents with your contacts, on the Web and Social Networks.

Share a file Manage my documents Convert Recover PDF Search Help Contact



Révisions 214 .pdf


Original filename: Révisions 214.pdf
Author: Cyril Schranz

This PDF 1.5 document has been generated by Microsoft® Word 2013, and has been sent on pdf-archive.com on 22/05/2016 at 17:29, from IP address 217.119.x.x. The current document download page has been viewed 325 times.
File size: 454 KB (2 pages).
Privacy: public file




Download original PDF file









Document preview


Révisions

214 : Familiariser une tanche à l’informatique

Cyril Schranz

Comme d’habitude, tout ce qui se trouve sur le document est un peu en vrac, mais en principe, il devrait
résumer tout ce qu’il faut au niveau théorique. En plus de cela, il ne faut pas oublier de retravailler la création
de support de cours, de bien comprendre la création des objectifs, de savoir différencier x ou y style
d’enseignement à partir d’une activité donnée, etc. Bonnes révisions !
Les trois styles d’enseignement :


Transmissif : Le professeur parle et les élèves écoutent et mémorisent. Centré sur la matière.
Avantage : maximum de notions dans un minimum de temps.
Inconvénient : aucune garantie du bon apprentissage de l’élève.
Incitatif : Résolution de sujets ou de problèmes par groupes. Centré sur la matière et sur les élèves.
Avantages : participation plus active des élèves ; meilleur rendement ; vérification plus immédiate
de la compréhension.
Inconvénient : participation pas toujours facilitée.
Appropriatif : Les élèves travaillent de manière autonome. Centré sur les élèves et peu sur la matière.
Avantages : intérêt et motivation ; autonomie et initiative ; développement des relations.
Inconvénients : délicat à mettre en œuvre ; la production est décentralisée et complexe.





Les niveaux de domaines cognitifs de Bloom :
Niveau :

Exemples de verbes* :

1.

Connaissance :

2.

Compréhension :

3.

Application :

4.

Analyse :

5.

Synthèse :

6.

Evaluation :

Choisir, définir, désigner, énumérer, identifier,
nommer, rappeler, reconnaître, etc.
Compléter, démontrer, différencier, dire avec
ses mots, distinguer, donner des exemples,
expliquer, illustrer, interpréter, résumer, etc.
Appliquer, classer, changer, démontrer,
développer, généraliser, modifier, organiser,
résoudre, restructurer, transférer, etc.
Analyser, catégoriser, comparer, déduire,
différencier, distinguer, identifier, opposer,
séparer, subdiviser.
Combiner, composer, concevoir, élaborer un
plan, imaginer, organiser, planifier, produire
une œuvre personnelle, synthétiser, etc.
Apprécier, argumenter, critiquer, décrire,
estimer, évaluer, justifier, etc.

Objets :
Définitions diverses (lois, principes,
théorie, vocabulaire), informations
factuelles, terminologie, etc.
Conséquences, effets, exemples,
implications, pertinences,
significations, etc.
Méthodes, principes, processus,
procédures, etc.
Recherches d’éléments, de principes
d’organisation, de relation, etc.
Production d’une œuvre personnel,
d’un plan d’action, combinaison de
relations abstraites, etc.
Mettre en évidence l’exactitude, la
pertinence, les erreurs, les défauts,
proposer des alternatives, etc.

*(/ !\ Note : il faut bien savoir différencier un verbe observable ou non observable. Exemples : écrire et dessiner sont des verbes observables
alors que comprendre et savoir sont des verbes non observables. Par ailleurs, j’ai mis la liste exhaustive des verbes mais il n’y a pas besoin
d’en savoir autant, ils sont uniquement là afin de mieux pouvoir les identifier s’il faut donner le niveau d’un objectif à l’examen.

Les trois caractéristiques et la démarche de création d’un objectif pédagogique :

1. Identification d’un comportement observable. On peut vulgariser cela en verbe d’action : souligné.
2. Les conditions dans lesquelles le comportement doit être démontré : gras.
3. Les conditions de réussite, les critères de performance : italique.
Démarche :
1.
2.
3.
4.
5.

S’adresser à l’apprenant : « l’apprenant sera capable de […] » (très formel et pas nécessaire).
Choisir un verbe d’action observable : identifier, définir, classer, etc.
Décrire le produit de l’action : « quoi, où, quand, comment » ?
Préciser les conditions de réalisation : « en utilisant, avec, par l’intermédiaire de, etc. »
Fixer les critères de performance : pourcentage, proportion, durée, quantité, seuil acceptable.

Exemples :
-

Classer, dans l’ordre, les 20 résistances fournies en 5 minutes et à l’aide d’un ohmmètre.
Sur une carte, tracer le trajet Margencel-Lausanne en passant par le chemin le plus court.

1/2

Révisions

214 : Familiariser une tanche à l’informatique

Cyril Schranz

Les types d’apprenants :

Caractéristiques
d’apprentissage :
Style d’enseignement à
privilégier :
Niveau de Bloom visé :
Question :

Divergeant

Assimilateur

Convergeant

Exécutant

IMAGINATIF,
observateur,
découvreur

ANALYTIQUE,
logicien,
penseur

PRATIQUE,
décideur

DYNAMIQUE,
expérimentateur,
personne d’action

Transmissif

Transmissif

Incitatif

Appropriatif

Connaître et apprendre
Pourquoi ?

Connaître et apprendre
Quoi ?

Application
Comment ?

Analyse et synthèse
Que se passe-t-il si ?

Processus de création d’un cours
1.

Définir les objectifs du cours :
Identifier les objectifs institutionnels : opérationnels, de projets, de formations, économiques, etc.
Décider du niveau de taxonomie à atteindre (niveaux de Bloom).
Formuler des objectifs pédagogiques avec leurs trois caractéristiques.
2. Identification du public cible :
Ses prérequis, les niveaux actuels de connaissance et de compétence par rapport à ce qui doit
être atteint, les difficultés qu’il aura à surmonter, les styles d’apprentissage, le nombre
d’apprenants.
3. Choisir les contenus du cours qui vont répondre aux objectifs pédagogiques.
4. Planification initiale et choix des outils :
Identifier les jalons (checkpoint : début, fin, jours spéciaux, etc.)
Identifier/organiser les outils à disposition : ordinateur, simulateur, machine spéciale, etc.
5. S’approprier soi-même la matière et expérimenter :
Etude théorique, recherche d’ouvrage, recherche d’informations sur le net, suivre des cours,
étude pratique, essais, recherche de solutions, formulations de méthode, etc.
6. Préparation des supports initiaux :
Objectifs du cours, description du prestataire, planification détaillée du cours, documentation
théorique de référence, cahier des charges de projet concret, grille d’évaluation, épreuves
formatives/sommatives.
7. Préparation du cours :
Planification des séquences, organisation des contenus, prévoir des exercices de groupes, prévoir
des mini-projets, produire des supports à présenter et/ou distribuer, produire des exercices avec
les solutions, choisir les styles pédagogiques pour les contenus.
8. Donner le cours :
Utiliser sa planification et les supports pour donner le cours.
Faire face aux imprévu : élèves absents ou de retour, pannes, changement de salle, discipline, etc.
9. Evaluer les acquis des apprenants :
Tests, correction du projet, questionnaires, mise en situation nouvelle, mises en commun,
remédiations, etc.
10. Evaluer sa prestation :
Questionnaire de satisfaction, questions orales, réflexion personnelle en regard de ce qui a été
prévu et effectué, rédaction d’un protocole des modifications pour les prochaines fois.
Autre / Définitions :







Objectif institutionnel : concerne la mission qui est donnée, que faut-il faire ?
Objectif opérationnel : « sous-objectif » basé sur le savoir-faire spécifique et nécessaire à l’atteinte de
l’objectif institutionnel.
Questions fermées : attendent une réponse à choisir, ne laissant par de liberté de réponse.
Question ouvertes : attendent une réponse à fournir, laissant de la liberté à l’élève et requérant sa
réflexion.
Evaluation formative : vise à perfectionner l’apprentissage et donner à l’élève un bilan/feedback.
Evaluation sommative : mesure le degré d’acquisition des objectifs après la fin de l’apprentissage.
Bilan final.

2/2


Révisions 214.pdf - page 1/2
Révisions 214.pdf - page 2/2

Related documents


revisions 214
levaluation en eps
analyse et traitement didactique du basket ball
le skill dans lol micro macro
td neuropsychologie
jeux situation endurance


Related keywords