PDF Archive

Easily share your PDF documents with your contacts, on the Web and Social Networks.

Send a file File manager PDF Toolbox Search Help Contact



Complément.recherche.vicus.helena.litus.saxonicum .pdf


Original filename: Complément.recherche.vicus.helena.litus.saxonicum.pdf

This PDF 1.3 document has been generated by Writer / http://www.convertapi.com, and has been sent on pdf-archive.com on 06/06/2016 at 09:51, from IP address 93.29.x.x. The current document download page has been viewed 50857 times.
File size: 74 KB (1 page).
Privacy: public file




Download original PDF file









Document preview


Vicus Helena et Litus Saxonicum
Complément de Recherche
par Eric Capron
chantal.capron@neuf.fr
Pour Vicus Helena : complément à l'article « Pour en finir avec Vicus Helena » par Eric
Capron , www.pdf-archives.com
Dans cet article, on cite en passant les lieu-dit de la commune d'Abancourt : la Basse-Voie et la
Haute-Voie. Ces dénominations sont assez surprenantes, car la Basse-Voie est située au sommet de
la colline d'Abancourt, alors que la Haute-Voie est située au pied de cette colline, dans un marais
qui sépare Abancourt de Hem-Lenglet. Pour expliquer cette contradiction, il faut se référer non pas
à la position géographique, mais à la hauteur intrinsèque de la voie. La voie est haute parce qu'elle
doit traverser le marais entre les deux communes. Elle était donc construite sur pilotis. C'est
certainement là qu'a eu lieu l'affrontement. La situation actuelle ne rend pas compte de la situation
du Vème siècle, parce qu'entre temps, la Sensée a connu des modifications. D'abord elle a été
amputée d'une partie de son cours amont, qui a été détourné vers la Scarpe par le creusement du
seuil de Vitry (voir l'article de Dietrich Lohrmann : « Les moulins sur la Scarpe au Xème siècle »
dans la Revue du Nord). Ensuite, elle a été canalisée. Il serait intéressant de faire une recherche
archéologique des pieux enfoncés dans le sol du marais pour tenter une datation.
Pour Litus Saxonicum : complément à « Remarques historiques, étymologiques et
toponymiques sur la partie orientale du Litus Saxonicum de Gaule et sur Quentovic » par Capron
Eric, cat inist
Après recherche, l'origine la plus probable du mot Locus Quartensis est Les Couartes, lieu-dit de
la commune de Saint-Josse. Il fait référence au récipient d'une capacité de 16 litres qui permettait de
récupérer la sève des pins maritimes pour calfater les navires à l'époque romaine.


Document preview Complément.recherche.vicus.helena.litus.saxonicum.pdf - page 1/1

Related documents


PDF Document complement recherche vicus helena litus saxonicum
PDF Document further remarks on vicus helena and litus saxonicum
PDF Document the chaussees brunehaut
PDF Document to be done with vicus helena
PDF Document lavoir potamots st martial viveyrol carnets nat d raymond
PDF Document application mobile biobliotheque collections numerisees


Related keywords