PDF Archive

Easily share your PDF documents with your contacts, on the Web and Social Networks.

Share a file Manage my documents Convert Recover PDF Search Help Contact



depliant web .pdf


Original filename: depliant-web.pdf

This PDF 1.4 document has been generated by Adobe InDesign CS3 (5.0) / Adobe PDF Library 8.0, and has been sent on pdf-archive.com on 01/06/2017 at 15:55, from IP address 80.13.x.x. The current document download page has been viewed 266 times.
File size: 483 KB (6 pages).
Privacy: public file




Download original PDF file









Document preview


Vos candidats pour la
2e circonscription de la Haute-Vienne

Hubert Hurard

Adhérent au Parti Socialiste Haut-Viennois durant 17
ans, j’y ai milité au sein du mouvement animé par
Mélenchon, Hamon, Emmanuelli et Montebourg. J’ai
quitté le PS au moment où je ne pouvais assumer le
virage social-libéral de ce parti. Je n’ai plus adhéré à
aucun parti avant de rejoindre la France Insoumise en
2016.
Je dirige un centre social et un organisme de formation
en travail social depuis 2005, celui-ci compte près de
28 salariés.  J’ai 42 ans. J’ai passé mon enfance et mon
adolescence à Saint-Yrieix-la-Perche avant de rejoindre
Limoges pour mes études.
Je suis père de deux enfants, Jules et Armand, âgés
de 9 et 5 ans, scolarisés à Saint-Yrieix-la-Perche.  Mon
père, retraité, était fonctionnaire de la DDE et délégué
syndical. Ma mère, retraitée elle aussi, était caissière en
grande surface.  Ma compagne (nous sommes pacsés)
est institutrice directrice d’école en Pays Arédien,
fille de médecin et petite fille d’agriculteurs.  J’ai été
plusieurs fois  président d’associations, dont d’une
association de parents d’élèves à Saint-Yrieix-la-Perche.
J’ai l’expérience des conduites de projets, de la prise
d’initiatives, de l’audace mais j’ai surtout celle de la vie,
celle de savoir ce que c’est que de travailler dur et de
ne pas pouvoir payer une facture, celle de chercher un
emploi, celle de faire les courses, de m’occuper de mes
enfants au quotidien et de leurs activités. Je ne suis pas
déconnecté de toutes ces réalités.

Jean-Luc Mélenchon et Hubert Hurard en
soutien à la détresse des salariés de GM&S
Industry La Souterraine 16 mai 2017

Hubert Hurard, Alexis Corbière et Sylvie Campion

Sylvie Campion

Engagée associative, j’ai 49 ans et je réside à SaintMaurice-les-Brousse. Je suis mariée et j’ai deux enfants.
J’ai connu le chômage et j’ai fait une partie de ma
carrière professionnelle dans le secteur du bâtiment.

Un vote d’avenir

Éric Coquerel et
Hubert Hurard

Les élections législatives sont des élections nationales pour désigner des députés qui font
la loi et votent la loi. Il ne s’agit pas d’une élection locale ! Si vous voulez des Députés au service
du peuple et pas au service d’une ambition personnelle alors votez et faîtes voter pour le projet
porté pour La France Insoumise par Hubert HURARD et Sylvie CAMPION.

POURQUOI VOTER POUR LES CANDIDATS
DE LA FRANCE INSOUMISE ?
« Pendant que les autres imaginent un monde où rien ne change et pendant qu’ils
nous promettent encore monts et merveilles alors qu’ils ont créé tant de chômeurs
et de précarité, moi, je suis désormais convaincue qu’il nous faut porter une autre
politique économique qui ne soit plus au service des banques mais au nôtre. Je
voterai donc France Insoumise le 11 Juin prochain. »
Leslie, 22 ans, travailleuse sociale, Limoges.

« Je ne veux pas laisser à mes enfants et petits-enfants une société où le chômage
de masse serait une fatalité. Je veux participer à construire une société plus juste où
les gens pourront vivre dignement de leur travail. Seule La France Insoumise ne se
résigne pas à cela. Je n’hésite pas »
François, 60 ans, retraité, St Paul.

Que dit L’Avenir en Commun ?

Nous voulons engager une revalorisation des salaires des fonctionnaires, gelés depuis 2010. Nous voulons
abroger la loi El Khomri. Mettre en place un protectionnisme solidaire au service de l’intérêt général
contre les multinationales et la mondialisation financière. Instaurer une taxe réelle sur les transactions
financières. Chaque jour les petites entreprises meurent faute d’être soutenues par les banques.
À l’inverse, des milliards d’euros sont perdus sans contrôle ni contrepartie industrielle, sociale ou
écologique. Finançons enfin l’économie réelle et les PME, pas les multinationales et les actionnaires.

« Je suis pour l’Europe mais pas pour celle d’aujourd’hui. Je suis pour une Europe
porteuse de justice sociale et plus démocratique. Je voterai Hubert HURARD et La
France Insoumise parce que je sais que c’est le vote utile si nous voulons gagner ou
peser à l’assemblée nationale ! ».

François 40 ans, directeur adjoint d’association, Aixe Sur Vienne.

Que dit L’Avenir en Commun ?

Nous voulons mettre fin à l’indépendance de la Banque Centrale Européenne. Arrêter la libéralisation
des service publics. Organiser une conférence européenne sur les dettes souveraines débouchant sur
des moratoires et une baisse des taux d’intérêt. Mettre en place un protectionnisme solidaire : arrêt
de la libre circulation des capitaux et des marchandises entre l’UE et les pays tiers, arrêt des politiques
de libre-échange qui ruinent les économies en développement et détruisent l’industrie européenne,
autorisation des aides d’État aux secteurs stratégiques.

« J’ai souvent voté communiste. Aujourd’hui j’ai besoin d’une force à l’Assemblée alors
je vote pour Hubert HURARD le candidat de La France Insoumise car il y a à craindre
pour l’avenir des retraites. La mienne et celle de ma femme sont ridicules. Plus de
loisirs car aucun dérapage n’est possible. Le projet de La France Insoumise et ses
candidats est le seul qui soit chiffré. Il porte la volonté de conserver notre système de
retraites et d’augmenter celles-ci ».

Bernard, 67 ans, Retraité commerçant, Pays de St Yrieix.

Que dit L’Avenir en Commun ?

Nous voulons augmenter de 200 € net mensuel le minimum vieillesse. Pas une retraite en dessous du
SMIC. Revenir à la retraite à 60 ans à taux plein avec 40 ans de cotisations.

«  Le projet de La France Insoumise prévoit de réindustrialiser la France par
la planification écologique. C’est une chance pour moi et pour mon avenir
professionnel. »
Benjamin, 22 ans, demandeur d’emploi, Limoges.

Que dit L’Avenir en Commun ?

Nous voulons augmenter immédiatement le SMIC net mensuel à 1 326 euros net pour 35 heures. Empêcher
les licenciements boursiers. Injecter 100 milliards d’euros dans l’économie pour des investissements
écologiquement et socialement utiles. Constitutionnaliser la règle verte : ne pas prélever sur la nature
davantage que ce qu’elle peut reconstituer ni produire plus que ce qu’elle peut supporter.

« De tous les projets présentés aux législatives c’est le seul qui prévoit de protéger et
de développer nos services publics, et notamment nos hôpitaux ruraux. Je voterai
donc Hubert HURARD et La France Insoumise le 11 juin prochain. »
Jocelyn, 34 ans, infirmier anesthésiste, St Junien.

« Notre système de protection sociale doit être non seulement conservé, mais il
doit prévoir un remboursement à 100 % par la sécurité sociale, y compris des soins
dentaires et d’optiques, et la fin des dépassements d’honoraires. Il doit instaurer
une politique publique de prévention et reconstruire le service public hospitalier. Je
sais que seul ce projet en est capable alors je voterai pour celui-ci ».
Jean-Pierre, 55 ans, médecin généraliste, Limoges.

Que dit L’Avenir en Commun ?

Nous voulons garantir le maintien des services publics sur tous les territoires et le développement des
services publics. Défendre l’hôpital public et notamment les services publics en zones rurales.
Rembourser à 100 % les soins de santé prescrits, dont les soins et appareils dentaires, optiques et
auditifs. Abolir le logement insalubre et lutter contre le mal-logement et leurs conséquences sanitaires.
Combler les déserts médicaux et créer un corps de médecins généralistes fonctionnaires rémunérés
pendant leurs études, afin de pallier l’insuffisance de médecins dans certaines zones.

« Je veux en finir avec les cumulards et avec celles et ceux qui sont candidats à tout
et tout le temps. Je veux une démocratie qui respire et des élus que je peux contrôler
plus régulièrement. Le seul projet qui permet la révocation des élus à mi-mandat et
le non cumul absolu c’est celui pour lequel se sont engagés Hubert HURARD et La
France Insoumise. »

Frédéric, 55 ans, infirmier, St Junien.

Que dit L’Avenir en Commun ?

Nous voulons en finir avec la monarchie et avec les seigneurs néo-féodaux, avec le clientélisme et
l’électoralisme. En finir une fois pour toute avec le cumul des mandats. Quelle que soit la qualité des
gens il faut en finir avec tout ça et s’inscrire dans l’avenir. Nous ne devons plus faire de la politique
comme par le passé. Tous ces cumuls découragent les gens et participent à l’abstention et au vote
d’extrême droite. Nous allons promouvoir une VIème République. Permettre le vote pour les jeunes
de plus de 16 ans.

« J’ai voté Hamon aux présidentielles mais je soutiens Hubert HURARD et voterais
volontiers pour lui aux législatives car je connais son énergie, son engagement
pour la laïcité et je sais qu’il portera l’ambition d’une éducation nationale et d’une
éducation populaire aux plus hauts niveaux. C’est désormais l’avenir ! »
Dominique, 40 ans, Professeur à l’Ecole Supérieure de Professorat et de l’Education de
Limoges.

«  Le seul projet qui souhaite encourager la création culturelle et qui souhaite
démocratiser l’accès à la culture à toutes et tous c’est celui de La France Insoumise.
Il va de soi que je voterai et que je ferai voter autour de moi pour ce projet. »
Nadège, 40 ans, formatrice - comédienne, Condat/Vienne.

Que dit L’Avenir en Commun ?

Assurer la gratuité réelle de l’éducation publique, y compris les cantines, le transport et les activités
périscolaires. Abroger la réforme du collège du gouvernement Valls.
Recruter au moins 60 000 enseignants et revaloriser le salaire des enseignants, en particulier ceux du
primaire. Réserver l’argent public au financement de l’école publique.
Créer un service citoyen obligatoire d’une durée totale de neuf mois rémunéré au smic.
Encourager la création culturelle et placer la culture au centre des intérêts comme outil d’émancipation
au service du libre arbitre et de l’esprit critique.

«Pour que notre agriculture soit préservée, nous devons la protéger des fluctuations
des courts mondiaux et engager la convergence des régimes de protection sociale
entre agriculteurs et le reste des actifs français.»
Julien, 28 ans, agriculteur, Coussac Bonneval.

Que dit L’Avenir en Commun ?

Nous voulons engager la réforme agraire pour faciliter l’installation des jeunes agriculteurs. Nous
voulons refonder la politique agricole commune pour garantir l’autosuffisance alimentaire et la
relocalisation. Nous voulons développer l’agriculture biologique, proscrire les pesticides chimiques
pour garantir la santé des agriculteurs et des consommateurs.

« La politique de transports publics plus accessibles et moins polluants doit être menée
par des femmes et des hommes de conviction qui ne se soumettront pas aux groupes
de pression et aux lobbys. Je connais Hubert HURARD et je sais que le projet de la
France Insoumise s’engage dans ce sens. Je leur donne mon vote. »

Sébastien, 42 ans, cheminot, représentant syndical, La Meyze.

Que dit L’Avenir en Commun ?

Nous porterons une nouvelle loi de réforme du système ferroviaire pour unifier le rail en un seul
pôle public. Développer les transports ferroviaires afin d’assurer un maillage adapté aux différentes
échelles des territoires. Nous relancerons le transport de frêt par voie ferrée, en particulier grâce
au développement du transport combiné rail-route et du ferroutage (camions mis sur les trains), afin
de réduire la part du transport routier des marchandises.

Suivez-nous sur Facebook / Insoumis2017
Youtube / France Insoumise HAUTE-VIENNE
hurard.legislatives2017@gmail.com

Parlons un peu...
Du capitalisme qui exclut :

Les votes pour le néo libéralisme sont pour la plupart les votes de ceux qui ne souffrent pas. Ils
ne souffrent pas eux-mêmes, c’est tant mieux, ou ils ne s’émeuvent malheureusement pas assez
de voir les gens souffrir, de voir ce monde si injuste et cette planète si mal en point. Voter Macron
au deuxième tour des présidentielles n’a pas été simple pour moi comme pour beaucoup d’entre
nous. Il nous faut désormais lutter contre le parti de la Finance et des oppresseurs en soutenant le
projet « L’Avenir en Commun ».

Du refus de l’extrême droite :

Nous combattons les idées de la peur, du racisme et de l’incompétence du Front National. Le
Limousin, comme terre de résistance, celle de Gingouin et de Violette, n’abritera jamais le parti
de la haine  ! Nous vous appelons donc à résister encore et encore à ce fascisme camouflé en
populisme en votant pour nos candidatures.

Du cumul des mandats :

Certains candidats concurrents et adversaires ont plusieurs mandats dont un mandat exécutif.
Celui pour lequel ils ont été élus n’est pas terminé qu’ils en veulent déjà un autre ! C’est le cas
des candidats PS, PCF-ADS et LR-UDI. Pourquoi ne pas mener à son terme leur mandat actuel ?
Boulimie de pouvoir et de reconnaissance  ? Cumuler les mandats, cumuler les indemnités et
qu’en est-il de l’efficacité dans tout ça ? Des candidats se cachent derrière un bilan d’élu local ou
derrière une pseudo « expérience », c’est non seulement nous berner, car aucun des candidats
en lice n’a été Député, et c’est une fois de plus entretenir un régime féodal et encourager ainsi le
mandat à vie ! Le mandat de député, tel que nous l’envisageons, nécessite un temps plein et de la
cohérence politique. Avec nous plus de clientélisme et plus de pratiques électoralistes. Nous avons
compris que le peuple français ne voulait plus de tout cela alors avec nous, pas d’ambiguïté !

Du vote nécessaire :

La volonté de La France Insoumise est celle de gouverner le pays et d’empêcher ainsi la casse
sociale et environnementale promise par le parti de M. MACRON, aidé en cela par une droite bien
représentée au gouvernement et par un Parti Socialiste qui nous a malheureusement prouvé ces
dernières années qu’il n’avait plus de socialiste que le nom.
Pour lutter contre ce désastre annoncé, seule nos candidatures France Insoumise, dans la dynamique
de la Présidentielle, peuvent faire changer ça. Seul ce vote nécessaire France Insoumise peut
empêcher notre circonscription de basculer à droite ou pire, à l’extrême droite ! La dynamique
lancée par Jean-Luc Mélenchon va s’amplifier sur de nombreux endroits de notre département et
nous n’avons pas besoin, nous, d’un autre soutien à afficher que celui du peuple.
Si nous souhaitons la victoire de nos idées alors ne dispersons pas nos votes et ne cédons pas
aux médiocres volontés de confusion utilisées ici ou là par des concurrents locaux. La dynamique
d’opposition à la politique de M. MACRON est du côté de La France Insoumise et seule du côté de
La France Insoumise. Dans le secret de l’isoloir, ne vous trompez pas et amplifiez cette dynamique
et cet Avenir en Commun par votre vote Hubert HURARD & Sylvie CAMPION le 11 juin prochain !
Ne pas jeter sur la voie publique


Related documents


depliant web
leproblemecestleprogramme rev
article 679782
comment la france insoumise fait campagne
revue politique du 09 09 2011
eu reinassance manifesto


Related keywords