Pourquoi tant de colère .pdf

File information


Original filename: Pourquoi tant de colère.pdf
Author: USER

This PDF 1.7 document has been generated by Microsoft® Word 2016, and has been sent on pdf-archive.com on 30/04/2018 at 11:38, from IP address 90.91.x.x. The current document download page has been viewed 187 times.
File size: 180 KB (2 pages).
Privacy: public file


Download original PDF file


Pourquoi tant de colère.pdf (PDF, 180 KB)


Share on social networks



Link to this file download page



Document preview


Fisc




Log.




Agri





Sec.




Mig.



Med.



FP



Eco.



Ani.



Hausse de la CSG qui concerne 60% des retraités (à partir de 1200 euros de revenu fiscal par mois pour une personne seule, et 1840 pour un couple).
La réforme de l'ISF (Impôt de solidarité sur la fortune) devenu IFI (Impôt sur la fortune immobilière) qui recentre l'impôt sur le seul patrimoine immobilier.
Enorme cadeau fiscal aux redevables les plus fortunés. De 5 milliards d'euros rapportés en 2016, l’IFI devrait rapporter à l’Etat environ 850 millions d’euros
par an, soit plus de 4 milliards d’euros de moins que l’ancien ISF, et ne concerner qu’environ 150.000 contribuables, contre 350.000 pour l’ISF. Pourtant les
individus et foyers les plus riches n’ont jamais été aussi riches en France.
Baisse des APL de 5 euros par mois mais dont l'abaissement est sensé continuer de manière exponentielle en 2018. Le gouvernement souhaite compenser
en demandant aux organismes HLM de baisser leurs loyers, ce qui justement risque de les mettre dans une situation financière difficile avec des
conséquences sur la qualité du logement.
Macron avait annoncé pouvoir loger tous les sans-abris d'ici la fin 2017, ce qui n'a évidemment pas été le cas. En février il déclare alors à demi-mots cet
échec en précisant "Il y a des publics fragiles qui sont en dehors des politiques publiques mises en place et il y a une pression migratoire forte". Rendre
insidieusement responsable de la situation des sans-abris les migrants est tout simplement lâche.
Suppression des aides au maintien de l'agriculture bio de l’Etat dès 2018. Elles sont reléguées aux régions sans que celles-ci aient des moyens
supplémentaires pour les distribuer.
L'accord commercial de libre échange passé avec le Mercosur met en danger la compétitivité des agriculteurs et éleveurs français. Rappelons que 30%
d'entre eux gagnent moins de 350 euros par mois. De plus cela va dans une direction très opposées aux objectifs écologiques affichés par le gouvernement.
Révision de la carte des zones défavorisées qui va priver 1400 communes françaises des subventions accordées dans le cadre de la politique agricole
commune (PAC) sans l'apport de solutions suffisantes pour accompagner cela.
La loi antiterrorisme qui transpose des mesures de l’Etat d’urgence dans le droit commun, contestée par les associations de défense des droits de l’homme
qui dénonce un « état d’urgence permanent ».
Le ministre de l’Intérieur envoie 2000 militaires et CRS à Notre Dame des Landes au nom du rétablissement de l’ordre républicain mais laisse tranquille une
milice d’extrême droite venue repousser violement des migrants dans les Alpes (pour ensuite mettre dos à dos des groupes antifascistes venus les repousser)
La loi migration qui réduit la durée moyenne de traitement des demandes d'asile mais sans donner plus de moyens ce qui risque de détériorer les droits
des demandeurs. Par ailleurs, le gouvernement souhaite accélérer les procédures d’expulsion et augmenter la durée de séjour en centre de rétention de 45
à 90, y compris d’enfants.
Loi sur les Fake News qui vise particulièrement Internet et les médias étrangers, jugée comme "liberticide et superfétatoire" par le spécialiste du droit des
médias Emmanuel Pierrat. Rappelons par ailleurs qu'en France 90% des médias appartiennent à 9 milliardaires, dont des vendeurs d'armes et des industriels
connus pour violer quotidiennement les droits de l'Homme et les écosystèmes (vous savez, les mêmes qui ne paient plus l’ISF).
Le gouvernement a annoncé sa volonté de procéder à l'assouplissement du statut des fonctionnaires, les primes au mérite et l'augmentation du nombre de
contractuels. Pourtant ce statut à un rôle important pour que les fonctionnaires puissent exercer correctement et en impartialité leur tâche. Les services
publics n’ont pas pour vocation première d’être rentables, ils assurent avant tout un service d’intérêt général.
La loi sur le secret des affaires, qui dans sa formulation trop large ne protège pas les lanceurs d'alertes syndicalistes ou journalistes, et va contre un objectif
de transparence et de liberté d'information.
Le gouvernement baissera le coût du permis de chasse de moitié en 2018, s’est prononcé contre une alternative végétarienne dans les cantines, contre
l’interdiction des élevages d’animaux à fourrure mais s’est prononcé pour les chasses présidentielles et les corridas (contre l’avis de 74% des français et
françaises). De même LREM a rejeté l'ensemble des propositions de transparence des défenseurs des animaux dans le cadre de la loi sur l'alimentation
"saine et durable".

Edu.



Bdg.




Sant



Ene.
Retr




DH

























La loi Vidal qui introduit la sélection pour entrer à l'université. Les universités vont pouvoir exiger, pour suivre leurs licences, d’avoir suivi dans le secondaire
telle ou telle option, ce qui risque d'aggraver les inégalités d'accès aux profils venant de filières pros ou de lycées défavorisés. Un système plus inégalitaire
et sélectif.
D'après une étude de l'OFCE, les mesures du budget 2018 ne devraient pas avoir de gros impact cette année, mais permettront, à terme, un meilleur niveau
de vie des ménages les plus riches (les 2% les plus riches capteraient 42% des gains à attendre de la mise en place des mesures)
L’OFCE prévient également que les réductions des dépenses publiques nécessaires pour compléter le financement de certaines mesures sans creuser le
déficit public pourraient affecter les ménages et accentuer les inégalités, notamment si elles venaient à toucher les prestations dans la santé, le logement,
ou l'éducation.
Absence d'une vision réformatrice pour l'hôpital, en pleine crise par la faute des politiques visant à rentabiliser les services de santé publique, aggravant les
inégalités, la dégradation du service et l'épuisement du personnel. Selon M. Bouet, président du conseil national de l'Ordre des médecins "L'économie de
la santé et ses disciples ont imposé leur dictature dans les cabinets ministériels, la haute administration, au détriment de l'exigence de solidarité et
d'innovation thérapeutique". La dynamique de privatisation du système de santé est toujours en cours, au détriment des classes moyennes et populaires.
La réduction de la part du nucléaire de 75 % à 50 % à l’horizon 2025 a été reportée.
La réforme des retraites vise à supprimer l’ensemble des régimes spéciaux. La France est encore un des rares pays d’Europe où la moyenne des retraités
ont un niveau de vie similaire aux actifs. Or, ce régime unique prévu, qui se drape « d’égalitarisme », n’est pas pour autant équitable et risque fortement de
niveler par le bas les droits des travailleurs. D’autant plus regrettable que le gouvernement a continuellement tenu un discours culpabilisant et accusateur
à propos des avantages des « privilégiés » du service public, de la SNCF et d’autres professions afin de monter les catégories d’actifs les unes contre les
autres.
« Le président n’est pas encore à l’aise avec la défense des droits de l’homme quand elle a un coût », fustige Kenneth Roth, directeur de Human Rights
Watch notamment sur les rapports entre l'Elysée et des pouvoirs dictatoriaux et autoritaires.
D’une certaine manière, l’accroissement des inégalités produit par la politique gouvernementale menace la réalisation et pleine jouissance des droits des
populations les plus marginalisées telles que les femmes, les LGBTQI, les personnes racisées, etc..

http://www.lemonde.fr/politique/article/2018/03/28/la-proposition-de-loi-sur-le-secret-des-affaires-adoptee-a-l-assemblee_5277688_823448.html
https://www.amnesty.fr/refugies-et-migrants/actualites/projet-de-loi-asile-immigration-un-texte-dangereux
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/a-notre-dame-des-landes-expulsions-imminentes_1998259.html
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/le-projet-de-loi-antiterroriste-accuse-d-etre-un-etat-d-urgence-permanent_1946881.html
https://www.capital.fr/votre-retraite/hausse-de-la-csg-petits-retraites-grosse-amertume-1273806
http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/09/22/l-etat-supprime-les-aides-au-maintien-de-l-agriculture-bio_5189584_3234.html
https://www.sudouest.fr/2018/03/01/suppression-des-aides-bio-une-injustice-crasse-4241785-873.php
https://www.lesechos.fr/economie-france/dossiers/030655430833/030655430833-ifi-le-nouvel-isf-version-macron-2119468.php
http://www.liberation.fr/france/2017/12/19/baisse-des-apl-comment-le-gouvernement-a-force-la-main-aux-hlm_1617747
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/09/12/20002-20170912ARTFIG00303-macron-veut-amplifier-la-baisse-des-apl.php
https://francais.rt.com/france/50141-defenseurs-animaux-colere-apres-que-leurs-amendements-ont-ete-rejetes
http://www.leparisien.fr/societe/maltraitance-animale-toujours-pas-de-cameras-dans-les-abattoirs-28-03-2018-7633116.php
https://www.challenges.fr/media/pourquoi-la-loi-d-emmanuel-macron-anti-fake-news-est-inutile-et-impossible_558122
http://www.liberation.fr/politiques/2018/03/15/interpelle-par-des-retraites-macron-leur-demande-un-petit-effort-et-un-peu-de-patience_1636268
http://www.lemonde.fr/politique/article/2018/03/06/les-syndicats-decus-par-la-methode-macron_5266318_823448.html
https://blogs.mediapart.fr/astier-valentin/blog/050218/pour-macron-et-castaner-le-probleme-cest-les-sans-abris
https://www.latribune.fr/economie/france/budget-2018-les-mesures-profiteront-davantage-aux-riches-selon-l-ofce-764707.html
http://www.vie-publique.fr/focus/nucleaire-vers-report-objectifs-transition-energetique.html
https://www.challenges.fr/politique/emmanuel-macron-veut-assouplir-le-statut-des-fonctionnaires-lancer-de-primes-au-merite-faciliter-les-reconversions_564850
https://www.huffingtonpost.fr/2018/02/14/sur-la-mise-a-labri-des-sdf-emmanuel-macron-reconnait-son-echec_a_23361129/

Sources non-exhaustives provenant de médias
relativement conventionnels. Il reste un grand
nombre d’autres sources allant dans le sens de
ce tableau mais qui auraient risquées de
« rebuter » un certain nombre de lecteurs se
sentant étrangers à celles-ci.


Document preview Pourquoi tant de colère.pdf - page 1/2

Document preview Pourquoi tant de colère.pdf - page 2/2

Related documents


pourquoi tant de colere
leproblemecestleprogramme rev
nyamat pujade elections
chapitre 6 critique smithienne
le parti russe en france
2015 012 152

Link to this page


Permanent link

Use the permanent link to the download page to share your document on Facebook, Twitter, LinkedIn, or directly with a contact by e-Mail, Messenger, Whatsapp, Line..

Short link

Use the short link to share your document on Twitter or by text message (SMS)

HTML Code

Copy the following HTML code to share your document on a Website or Blog

QR Code

QR Code link to PDF file Pourquoi tant de colère.pdf