SV3 chap2 .pdf


Preview of PDF document sv3-chap2-.pdf

Page 1 2 3 45640

Text preview


Pierre Cnockaert 2018-2019
à fort grossissement : on distingue mieux
l’épithélium de revêtement
pseudostratifié cilié avec cell
caliciformes (L = lymphatique, a = noyau
de cell caliciforme)




En MEB, on voit les cils (Ci) et les cellules
caliciformes (GC)

+/- 200 cils/cell, battant vers le pharynx pour
faire remonter le mucus (emprisonnant les
poussières de diamètre >3μm) à une vitesse de
13mm/min


Au plus on remonte dans l’ascenseur
mucociliaire, plus la vitesse du battement
ciliaire et la proportion de cell ciliées
augmentent

! donne une double fonction à la trachée : acheminer l’air qu’elle humidifie aux poumons






et épurer l’air via 3 mécanismes









- l’important appareil mucociliaire









- la production de lysozyme





(bactéricide) par les cell séreuses des glandes mixtes du chorion)









- sécrétion d’anticorps (notamment




des IgA par les lymphocytes B et les plasmocytes des structures




lymphoïdes contenues dans le chorion)



La trachée se divise en bronches
principales (= bronches souches ou
primaires)

Les branches principales se divisent en
bronches lobaires (= bronches
secondaires) à l’entrée dans les
poumons

Les branches segmentaires (=
bronches tertiaires) forment des
bronches au diamètre décroissant

Les bronchioles sont des conduits au
diamètre d’1mm max














La zone respiratoire comprend les
bronchioles respiratoires, les conduits alvéolaires et les alvéoles pulmonaires


4 sur 40