LCF 9 RVB planche.pdf


Preview of PDF document lcf-9-rvb-planche.pdf

Page 1 2 3 45625

Text preview


L'HISTOIRE DE LÉNA ET DU CHIEN ROSE

Texte : Lucas Lanoue

Prélude :
Hey salut j'suis en galère...
j'ai perdu mon chien... tu l'aurais pas vu ?
Je le promenais dans les bois ce matin et il
m'a échappé... Un petit chien rose comme ça
tu l'as pas vu ? Il s'appelle "Amor'"et quand
il aboie ça fait "jet'aimejet'aimejet'aime"
Mais il est où ?! AAAAAMMMMMMOOOOORRR?!?!?

03/02/2019 : à Justin
ça va ? J' suis sur Gre'. J'arrive pas à taper
mon C.V frérot... Si tu m'en tapes un nouveau
je te file vingt balles, promis, sur ton compte
courant dès ce soir. Réponds S.T.P y'a bon...
J'ai connu une nana sur facebook..c'est
une..artiste. Elle joue de la guitare sur des
photos en noir et
blancs, elle est belle
comme si elle était
pas d'ce monde.. alors
devine.. j' lui ai
fait « l'chien rose » !!
Et je lui ai demandé
si elle ne connaissait
pas cette chanson de
Vassiliu par hasard..
« - Cette chanson c'est
toute mon enfance !
Merci pour la piqûre de
rappel » a-t-elle dit.
- Bonjour inconnu, dit elle, on s'connaît ?
Ton visage me dit quelque chose.. t'es
d'Grenoble ?

Eh ouais mon gars !! Elle répond au doux nom
de Léna Bowers. Et si Dieu le veut je lui ferai...
de la place.. et encore d'avantage ! Car je veux
croire... 'Akejel'aim. Désolé pour avoir oublié
que tu passais sur le billard,et remets-toi
bien ! Bon courage ! À bientôt ! Et respect à ceux
qui souffrent en silence !..BISOU

05/02/2019
Salut Just' !!
Toi mon frère,
mon ami, mon whisky,
mon valium...
ma cabine téléphonique sous la pluie !
Mon abribus et mon
plan d' métro.
La Saga continue,
ouvre bien
tes oreilles il faut
l'entendre pour
le croire !

Tu te rappelles que mon récit en était au moment
où le héros qui a connu cette fille sur facebook
qui porte le nom de sa chanson préférée, est
obsédé par elle. Comme hanté par son fantôme
- Ouais, toi aussi ?
parlant, qui du bout des lèvres lui soufflait
- Ouais...
une promesse inespérée.. - « à bientôt inconnu... » avait-elle susurrée.
- Il paraît qu'un matelot ne devrait pas rester Avant que la page ne se referme laissant notre
trop longtemps éloigné de son port
toujours seul et toujours pauvre Jack Loucas
d'attache.. je ne suis pas d'accord mais bon.. dans sa cabine téléphonique de Rainstreet'
il faut bien rentrer au port..
sans un cent' pour prolonger l'agonie d'un
appel...Appel à quoi d'ailleurs ? Attends
- Inconnu ou pas tu m'as l'air d'un sacré
laisse-moi le temps d'aller au bistrot Just',
personnage...dit-elle..
j' bois une pinte et j' te rappelle... 10
minutes please.
- Okay.., avais-je dit, ..Si tu joues toujours
de la musique, si tu veux faire un bœuf
-Hhhhhaaaaaaaa... Je savais bien qu'un inconnu
ou sortir ? Je veux bien que tu me tiennes
pour autant qu'il le soit... c'est déjà pas
au courant, lui dis-je encore.
rien, c'est quelque chose... un inconnu ce
n'était pas personne... un « inconnu » c'était
Elle m'a dit... elle a dit..oui « Si le vent
déjà... « quelqu'un ».
rapproche nos voiles.. » »
D'où l'Espoir qu'elle rappelle...Aussi je ne
bougeais plus d'un poil de couille de cette
C'est pas beau ça ?!? Alors je patiente.. Je
« God damned cabine esseulée de rainstreet »
veux patienter pour lui montrer que je suis
et je m'en remettais tout entier...au vent.
fort ! Puis je lui enverrai ceci...
Pour tuer l'ennui je roulais des clopes...
- J'suis en galère, j'me promenais dans les
et pour le chagrin: You-tube – Léna – Pierre
bois ce matin et j'ai perdu ...mon maître.
Vassiliu... en boucle...

IMPARABLE. Si mon cœur demeurait à Rainstreet,
attendant le coup de garce... mon cul, lui,
vaquait à ses occupations... C.V pizzeria...
pôle emploi...Mon cul à la Sécu'... mon cul
sur une chaise chez Claire... Okay'
Je ne sais plus comment c'est venu mais nous
avons parlé de mon baptême.
Jack Loucas baptisé pour Pâques... un graaaand'
pas vers le Seigneur... Seigneur décidément
très bavard ces temps-ci.. pour Pâques
c'est chaud, il faudra jouer des coudes avec
l'évêque, que je rencontre demain et auparavant
«   une lettre de motiv' sur ma Foi   » rédigée
hier à minuit... qu'il me fallait pondre
sur le tas, en plus de tout le reste   !
je n'avais pas la tête à ça... mais sinon
ça remettait le baptême à l'année prochaine.
J'étais naze du coup c'est comme si je ne
croyais plus en rien... dur de penser etc...
Jésus, (où... le vent   ?), lui, continuait
de parler, de dire à qui voudrait l'entendre
qu'il était là... sous ma chaise...dans mon
cœur... et même   ! Même à Rainstreet.

Claire    :






  «    Lucas, tu n'as qu'à manger ici,
après il y a la réunion de prière
du 153 et après on fera ta lettre
tous les deux si tu veux   ? Alors tu
te baptises ou pas   ? C'est maintenant   !
Ou plus tard, TROP TARD.   »

C'est moi qui dit TROP TARD et c'est moi qui
doute comme d' hab' Mais j'ai dit OUI. Okay'
Claire... je reste.
Le vent souffle frérot, c'est l'entracte
je vais en boire une autre et je termine.
Bon, Hhhhaaaaaa... voilà, Je suis finalement
resté bouffer.
J'essayais de penser à ma lettre pour l'évêque
et en même temps j'essayais de ne pas penser
.. à Léna (t'es par ici t'es par là) sous ma
chaise, dans le vent.. «   t'es daaanns moon
coouuuu   » cette chanson c'était toute son
enfance... elle m'avait dit merci elle avait
dit... elle avait promis... que le vent se
lèverait.
Moi je me suis levé de la chaise sur laquelle