PDF Archive

Easily share your PDF documents with your contacts, on the Web and Social Networks.

Share a file Manage my documents Convert Recover PDF Search Help Contact


Search


PDF Archive search engine
Last database update: 21 July at 18:44 - Around 220000 files indexed.

Search on pdf-archive.com All sites
Show results per page

Results for «cuivre»:


Total: 4 results - 0.003 seconds

www laserfourni com laser-etoiles-vert-pas-cher 100%

Cuivre + aluminium Batterie: piles rechargeables 16340 ou 18650 Apparence:

https://www.pdf-archive.com/2015/10/19/www-laserfourni-com-laser-etoiles-vert-pas-cher/

19/10/2015 www.pdf-archive.com

MAUVIEL 2013-2014 94%

La ville est considérée comme la cité du cuivre où les ouvriers fabriquent des ustensiles de cuisine depuis 800 ans environ.

https://www.pdf-archive.com/2016/02/15/mauviel-2013-2014/

15/02/2016 www.pdf-archive.com

Claude-Simon-LAcacia-1989 86%

Claude Simon LAcacia 1989 Tout le long de la route il avait conduit au ralenti, s’arrêtant même à un moment, garant la voiture sur le bas-côté, coupant le contact, allumant un de ses petits cigares et se tenant là, les mains posées sur le volant, regardant disparaître peu à peu derrière la chaîne des sommets glacés déjà couverts par les premières neiges les derniers feux du soleil, jusqu’à ce que dans une échancrure il ne restât plus comme dans un creuset qu’un minuscule bouillonnement d’or en fusion se rétrécissant ou plutôt se rétractant, redoublant d’éclat aurait-on dit, puis plus rien, l’œil encore un moment aveuglé continuant à fixer les crêtes s’enténébrant, d’un bleu violent maintenant sur le ciel couleur d’absinthe, déjà gris du côté de la mer, tandis que les uns après les autres (comme dans un théâtre où les machinistes auraient allumé, modulé, des rampes successives de projecteurs, comme si tout le ciel s’embrasait peu à peu) les nuages éparpillés à présent frappés d’en dessous par les ultimes rayons se coloraient de blond, puis de bronze, puis de cuivre, puis, dans un ciel pervenche allant s’assombrissant, s’étiraient en longues traînées obliques, laissant pendre comme des gazes leurs franges roses au-dessus de la plaine où les vignes achevaient de perdre leurs feuilles, laissant à nu la terre d’hiver, comme dépouillée, exténuée, abandonnée à la nuit, au silence et au sommeil.

https://www.pdf-archive.com/2017/03/05/claude-simon-lacacia-1989/

05/03/2017 www.pdf-archive.com