Voeu d'Eternité.pdf


Preview of PDF document voeu-d-eternite.pdf

Page 1 2 3 45655

Text preview


Mon premier réflexe a été de regarder autour de moi
pour vérifier s'il n'y avait personne d'autres dans la pièce.
Son ton était si familier qu'il me paraissait impossible
qu'il s'adresse à moi. Mais il enchaîna, en me regardant
droit dans les yeux.
– Qu'est-ce que tu vas faire, Pierre ? Te procurer un
certificat médical ? Ils t'ont à la bonne à l'infirmerie,
alors ça devrait le faire.
Il m'avait appelé par mon prénom, donc il me
connaissait bel et bien. Mais moi, j'étais certain de ne pas
le connaître et je ne comprenais rien à ce qu'il me disait.
J'ouvris la bouche, mais aucun son n'en sortit.
– Eh oh ! Léon Delaunay à Pierre Rochard. Est-ce
que vous me recevez ?
Il s'approcha.
– T'as pas l'air bien, mon pote. T'es tout pâle.
– Je... Je ne sais pas. Je me sens un peu déboussolé.
Le dénommé Léon rit franchement et me mit une
claque dans le dos.
– Ah ça, je t'avais dit de ne pas mélanger les liqueurs
de Poni. C'est sacrément costaud ces trucs-là. Tu ne dois
plus t'en souvenir, mais t'étais dans un sale état. Il faudra
que tu remercies Roxane, d'ailleurs. C'est elle qui t'a
traîné jusqu'à ta chambre. Y a de sacrés ragots sur vous
deux après hier soir, d'ailleurs, ajouta-t-il avec un sourire
complice.
J'étais perdu. J'avais envie de lui poser mille
questions, mais je ne savais pas par où commencer. Où
4