PDF Archive

Easily share your PDF documents with your contacts, on the Web and Social Networks.

Share a file Manage my documents Convert Recover PDF Search Help Contact



abattage Gaia printemps 2018 .pdf



Original filename: abattage Gaia printemps 2018.pdf

This PDF 1.6 document has been generated by CLX-6260 Series / Adobe Acrobat Pro 11.0.0 Paper Capture Plug-in, and has been sent on pdf-archive.com on 13/03/2018 at 12:13, from IP address 87.118.x.x. The current document download page has been viewed 217 times.
File size: 4 MB (8 pages).
Privacy: public file




Download original PDF file









Document preview


ÉDITORIAL

,

TROIS PRIORITES

P

us la législature avance, et plus il est difficile de ne pas se sen-

La seconde priorité qui reste à réaliser avant la fin de cette législa-

ir proche de ce constat : ce qui a été accompli pour le Bien-

ture concerne l'interdiction de la castration chirurgicale (à vif) des

être animal dans nos trois Régions depuis 2014 est non né-

porcelets en Wallonie. A ce titre, une récente enquête menée par le

gligeable. La régionalisation de cette compétence, scindée de

bureau de sondages Ipsos à la demande de GAIA rapporte que près

l'Agriculture, fait sans doute unique au monde, a permis de créer une

de neuf wallons sur dix (88%) sont en faveur d'une telle mesure. Pe-

dynamique inédite, qui aura contribué à faire de belles avancées pour

tite primeur pour vous, chers membres et lecteurs: tout laisse à croire

les animaux et leur bien-être. Je pense notamment à l'interdiction des

que ce vœu de longue date est en passe d'être exaucé, puisqu'une

élevages à fourrure en Wallonie et à Bruxelles, la stérilisation obliga -

proposition de décret vient d'être introduite par le député wa llon Josy

toire des chats dans les trois régions du pays, et à l'interdiction des

Arens (cdH) et a été co-signé par la députée Christiné Defraigne (MR).

abattages rituels sans étourdisseTroi sième

ment en Wallonie et en Flandre.

et

dernière

grande

priorité pour les prochains mois :
Ces

victoires

doivent

ne

le très attendu code wa llon du

nous

Bien-être animal, dont la publi-

importantes

cependant

pas

et

cation devrait être imminente.

nos actions. Près d'un an avant

Vue .comme une refonte de la loi

l'échéance électorale des régio-

cadre de 1986, cette initiative du

nales de mai 2019, il y a notam-

ministre wal lon du Bien-être ani-

ment trois grandes priorités que

mal, Carlo Di Antonio (cdH), de-

j'aimerais voir portées.

vrait permettre d'autres avancées

faire

relâcher

nos

efforts

en matière de bien-être an imal
La première concerne le recours

en Wallonie. Une des proposi-

en annulation du décret wallon

tions phare de ce texte prévoit

interdisant l'abattage sans étour-

notamment l'interdiction de l'éle-

dissement, introduit par les communautés musulmane et juive au-

vage de poules pondeuses en cages, améliorant ainsi la qualité de vie

près de la Cour Constitutionnelle. GAIA a décidé d'intervenir dans la

de centa ines de milliers de poules chaque année daris la rég ion.

procédure juridique en soutien à la Région wallonne. Et nous allons
en faire de même en Flandre, où le décret est également contesté. Il

Enfin, avant de vous lancer dans la lecture de ce passionnant dernier

s'ag ira dès lors de tout mettre en œuvre pour conserver ces interdic-

numéro de notre magazine, j'atti re votre attention sur cette étape

tions adoptées à la quasi unanimité par les parlementaires des deux

importante qui vient d'être franchie dans notre pays : après 10 ans de

régions et qui permettront à des milliers de moutons et de bovins

campagnes et d'actions sans relâche, nous avons finalement réussi

d'échapper à terme à la souffrance inutile et évitable de l'égorgement

d'obtenir une loi qui rend, au terme d'une période transitoire, la sté-

en pleine conscience.

rilisation de tous les chats obligatoire dans les trois régions du pays.
Cette loi était notamment attendue de longue date par les refuges

J'aimerais souligner à ce sujet que GAIA vient de remporter une im-

qui accueillent chaque année dés nichées de chatons non désirés par

portante affaire en justice contre la commune d'Ottignies (Louvain-

dizaines de milliers, et dont une bonne partie d'entre eux (49% en

la-Neuve) où nous avions contesté le placement par les autorités lo-

Wallonie et 38% en Région de Bruxelles-Capitale) finissent tragique-

cales de conteneurs à dépouilles d'ovins abattus mis en place pour la

ment euthanasiés, faute de place ou d'adoptants. Pour cela, je tenais

fête du sacrifice en 2015. Cette bataille juridique de deux ans et demi

encore une f?is à vous remercier, pour votre précieux soutien et en-

vient donc de prendre fin puisque le tribunal de première instance

gagement, sans lesquels ce résultat historique n'aurait pas pu être

du Brabant wallon a reconnu qu'Ottignies avait commis une erreur

atteint.

de communication susceptible d'inciter à des pratiques illégales. Le
tribunal a condamné la commune à payer à GAIA les frais de justice
qui s'élèvent à 1540 euros. Il est vrai que les abattages à domicile sont
interdits en Belgique depuis 1988 et qu'un petit rafraîchissement de

Michel Vandenbosch

mémoire peut, dès lors, toujours être une bonne chose . ..

Président

GAIA printemps 2018 3

SUR LA BRÈCHE


••

•••••••••••

PAS D'ENTRAVE À LA LIBERTÉ
RELIGIEUSE
Les conclusions de l'Avocat Général de la
Cour Européenne de Justice sont sans appel :
l'abattage sans étourdissement sur les sites
d'abattage temporai rement agréés, tel que le
règlement européen l'impose, était, est et restera interdit. C'est du moins ce qu'a laissé entendre le suédois Nils Wahl dans ses conclusions
consu ltatives, et faisant donc autorité. Selon lui,
l'interdiction de l'abattage sans étourdissement
su r les sites d'abattage temporairement agréés,
n'enfreint pas la liberté religieu se et le règlement européen de 2009 sur l'abattage des ani-



maux reste bien d'application. Espérons que la
Cour de justice, qui doit se prononcer prochainement (a ucune date pour le moment fixée),
su ivra cet avis.


••



••



.••
••

••

••
•••


••

••
•••




••

••
••








ESPOIR POUR LES POULES
PONDEUSES EN WALLONIE




••
••




41

•••

Lors de ses vœux pour la nouvelle année, le Ministre
wal lon du Bien-être animal, Carlo Di Antonio (cd H) a
lancé un appel à tous à ne plus acheter d'œufs frais, ni
de produits, contenant des œufs ou provenant d'élevages en cages. L'occasion de réitérer devant les 1400
personnes présentes son intention d'interdire prochainement en Wallonie ces élevages (qu' il qualifie au
passage de "summum de la souffrance animale") et
permettre ainsi aux poules pondeuses élevées dans la
région d'échapper à une vie de misère en cage, loin de
toute lumière du jour. GAIA espère toutefois vivement
que le Ministre ne prévoira pas de période transitoire
trop longue .

... 0• ...... 0· ............................ 0 ................ .
••




••

DOMINO'S PIZZA DÉLIVRE
DES POULES DES CAGES
Le leader mondial de la livraison de pizzas, Domino's Pizza,
a annoncé s'être engagé à n'utiliser plus que des œufs de
poules élevées en plein air dès 2022 pour les œufs frais
entiers, et dès 2025 pour les produits à base d'œufs (desserts, sauces ... ). Cette décision, qui sera applicable pour les
enseignes de la marque présentes au Benelux, en France
et en Allemagne, est le résultat d'un dialogue fructueux
entre la marque, GAIA (Benelux) et L214 (France). Cette
nouvelle victoire de notre campagne 'Boycot-cot' signe un
début d'année prometteur pour les poules pondeuses, qui
nous l'espérons, nous apportera à l'image de 2017 son lot
d'annonces similaires.

6 printemps 2018 GAIA

• •••••••••

ON EN PARLE

La célèbre actrice et militante pour les
droits des animaux, Pamela Anderson a adressé fin décembre au Ministre
flamand du Bien-être animal, Ben Weyts
(N-VA), une lettre l'exhortant à tenir sa
promesse, faite lors de sa prise de fonctions en 2014, d'interdire l'élevage d'animaux à fourrure en Flandre.
« J'avais été heureuse d'apprendre par
mes amis de PETA et de GAIA que vous
vous étiez engagé à interdire l'élevage
d'animaux à fourrure en Flandre (. .. )
Monsieur le Ministre, je vous demande
d'honorer votre engagement en proposant sans plus attendre une loi interdisant
cette pratique », s'est-elle notamment
exprimée.

Le Ministre a alors immédiatement réagit,
rassurant que l'objectif du gouvernement
était clair : l'abattage des animaux uniquement pour leur fourrure n'est plus de
ce temps et que cette pratique doit être
arrêtée. Une proposition allant dans ce
sens est d'ailleurs en cours de discussion.

Cette avancée absolument remarquable
pour le bien-être des crustacés, trop souvent ignoré, voire méprisé par beaucoup,
permet enfin de légitimer le fait que les
homards et autres crustacés possèdent
des systèmes nerveux complexes et qu'ils
ressentent de la douleur lorsqu'ils sont
ébouillantés. L'évidence n'est en tout cas
plus à démontrer chez les scientifiques.
Le président de GAIA, Michel Vandenbosch, et le professeur en neuroscience
de l'Université Liège, Steven Laureys,
lauréat du prix Francqui 2017, ont à ce
propos co-signé une opinion parue le 15
janvier dernier dans le quotidien flamand
De Standaard. Tous deux plaident pour
qu'une interdiction similaire soit mise en
place en Belgique, et argumentent, au
même titre que les mammifères, reptiles,
amphibiens et poissons, que certains
crustacés et invertébrés devraient au
moins êtres étourdis avant d'être tués .
Le Ministre du Bien-être animal wallon,
Carlo Di Antonio (cdH), qui a également
reconnu que le homard était sensible à la
souffrance, a demandé au Conseil wallon
du bien-être animal de remettre son avis
sur cette question .

8 printemps 201 8 GAIA

C'est avec ces mots forts et clairs que la
présidente de l'Intergroupe parlementaire
européen pour le bien-être animal, la finlandaise Sirpa Pietikainen, s'est exprimée en
janvier dernier, lors d'une conférence dédiée
au x conditions de transport des animaux
dans l'Union européenne et à l'export.
Sa réaction faisait à suite à la diffusion
d'un documentaire de la chaîne de télévision allemande ZDF, faisant état de la situation dramatique que subissent toujours
des millions d'animaux chaque année.
La députée européenne regrette que la
Commission européenne n'ait pas encore
agi concrètement, notamment depuis la
remise de nos 1.069 .715 signatures contre
les transports longues distances en septembre dernier, et plaide pour que soit
constituée une commission d'enquête
dans les plus brefs délais.
Malgré la position adoptée par nos trois
ministres du Bien-être animal de limiter
le temps de transport et d'adopter des
exigences beaucoup plus strictes et plus
précises concernant les conditions lors
de ces transports, la Belgique continue
de permettre l'export de bovins vers des
pays tiers comme la Turquie. Face à cette
contradiction entre le régional et le fédéral, GAIA demande que le Ministre fédéral
de l'Agriculture suive cet appel en levant
les autorisations d'export de bétail induisant des transports longues distances.

DANS LES CARTONS

ÉLECTIONS COMMUNALES 2018
.A.

FAISONS DU BIEN-ETRE ANIMAL UN ENJEU
MAJEUR DES ÉLECTIONS D'OCTOBRE
otre société prête une attention

N

une commune respectueuse des animaux

re. Ce fait nouveau a en effet montré que

grandissante au bien-être des ani-

et invite tous les partis politiques à s.'inves-

les grands partis politiques au pouvoir dans

maux. Si bien que cette question

tir plus dans le renforcement du bien-être

les trois régions, par le biais des ministres

fait désormais partie des préoccu-

animal. Ce document a été mis à leur dis-

du Bien-être animal, étaient désormais ca-

pations des citoyens, qui attendent de leur

position et est disponible gratuitement sur

pables de réaliser de réelles avancées dans

administration communale une prise de

simple demande ou en téléchargement sur

ce domaine.

mesures efficaces, et certainement pas de

www.jevoteanimaux .be

Un point primordial, quand on sait que

Un parti des animaux belge

plus de personnes qui se mobilisent pour

notre combat nécessite l'aide de toujours

l'indifférence.

Les 10 points d'action clés
de GAIA

La création du nouveau Parti des animaux

les animaux, de forces politiques de tous

belge,

horizons et appartenances.

Les élections du 14 octobre prochain offri-

constitue une preuve supplémentaire que

une première dans notre pays,

ront dans cette optique une formidable oc-

les thématiques du bien-être animal et du

casion d'élire des représentants locaux pour

droit des animaux touchent désormais de

qui le bien-être animal est une réelle préoc-

près les citoyens.

cupation et qui seront à même de mettre

Le nouveau parti devra cependant faire

en place ou de renforcer les politiques déjà

ses preuves, notamment face à la nouvelle

existantes en la matière. Dans notre mé-

dynamique positive créée en 2014, suite

morandum pour les prochaines élections,

à la régionalisation de la compétence du

GAIA propose ainsi dix points d'action pour

Bien-être animal détachée de I'Agricultu-

GAIA printemps 2018 9

LE CHIFFRE

"

'

OPPOSES
A
rABATTAGE
"
SANS ETOURDISSEMENT
'est le résultat d'une enquête d'opinion menée par le bureau de sondage Ipsos à la demande de GAIA auprès de
1003 répondants adultes.
Fait frappant : 34% des Bru xellois envisagent de voter pour un
autre parti si leur parti politique favori ne voulait pas interdire
l'a battage sans étourdissement. C'est 20 % de plus que lors d 'un
même sondage réalisé en 2016 . Chaq ue parti perdrait ainsi envi ron le même nombre d 'électeurs s' il s'opposait à interdire la vive
souffrance de l'égorgement en pleine conscience lors de l'abattag e rituel.
donnance allant dans ce sens, et espère que les députés membres
Ce sondage intervient dans un contexte où la Région bru xel-

des autres partis cosigneront ce texte.

loise n'a pas encore pris pour le moment de mesure à ce sujet,
à l'instar des deux autres régi ons du pays, qui ont adopté à la

Ces chiffres ont été présentés le 9 février dernier lors d'un événement auquel ont notamment assisté la Secrétaire d' Ëtat bru xel-

quasi-unanimité une interdiction de cette pratiq ue cru elle. GAIA

loise au Bien -être animal, Bian ca Debaets (CD&V), les députées

salu e cepend ant le bon exempl e donné par la députée bru xel-

Annemie Maes (Groen), Els Amp e (Open VLD) et Céline Delforge

loise Annemie Maes (Groen), qui a pré paré une proposition d'or-

(Ecolo), ainsi que des représentants du MR .

Nous sommes, moi et mon parti, absolument pour une interdiction

n

La Secrétaire d'Etat bruxelloise au Bien-être animal, Bianca Debaets (CD&V) a clairement pris position en faveur d'une interd iction lors de la journée des 25 ans de GAIA le dimanche 8 octobre dernier.
Sa récente initiative d'introduire un amendement allant dans ce sens a cependant été bloquée au
sein du Gouvernement de la Région. Le cabinet du Ministre-président Rudi Vervoort (PS) nous a en
effet fait comprendre qu'il préférait attendre une décision de la Cour Constitutionnelle

GAIA printemps 201 8 11

BELGIQUE

ANIMAUX DANS LA CONSTITUTION
Encore une avancée pour cette importante campagne de GAIA .
Début janvier, la Commission des Affaires institutionnelles du
Sénat a, pour la première fois, examiné la proposition de la
présidente du Sénat Christine Defraigne (MR) et de la sénatrice
Sabine de Bethune (CD&V), visant à inscrire la protection, la
dignité et le bien-être des animau x dans la Constitution belge.
Lors des discussions, tou s les partis qui se sont exprimés ont

WALLONIE ET FLANDRE

réagi de manière positive à cette idée. Des auditions à ce sujet
auront d'ailleurs lieu les 5 et 19 mars prochains. Elles s'articuleront sur quatre axes prioritaires, portant sur la dimension
juridique de l'inscription des animau x dans la Constitution, la
dimension scientifique de la nature sensible des animau x et
de leur conscience, la dimension sociétale et la contribution

REFUS DE TOUTE ÉVOLUTION

citoyenne à cette question, la dimension internationale, en ré-

Les organisations juives et musulmanes belges ont

férence au x pays qui ont déjà opéré ce changement (Lu xem-

récemment déposé une série de recours en annula-

bourg, Allemagne ...).

tion deva nt la Cou r constitutionnelle contre les décrets wa llon et fl ama nd interd isant l'abattage rituel

La sénatrice Sabine de Bethune a également salué avec enthou-

sans étourd issement. Elles estiment que ces décrets,

siasme notre pétition demandant d'inscrire les animaux dans la

qu i entreront en vigueur dans les deux régions en

Constitution, qui a désormais franchi le cap des 110.000 signa-

2019, sont illégaux au regard du droit constitution -

tures . Un effort, qui, pour le moment, semble mener dans la

nel belge et du droit européen, rendant impossible

bonne direction .

l'exercice d'une liberté religieuse.
L'annonce, peu surprenante, a toutefois fait réagir
les ministres wa ll on et f lamand du Bien-être animal,
Carlo Di Antonio (C D&V) et Ben Weyts (N-VA), qui
ont réaffir mé qu e ces décret s ava ient été adoptés
après concertation avec tous les act eurs concernés,
dans un souci d'équi li bre entre le bien -être anima l
et le respect des traditions religieuses . Les décrets
stipulent d'ailleurs clairement que les abattages
doivent im pliquer un procédé d'étourdissement ré versible préalable ne pouvant entraîner la mort de
l'an imal, comme prescrit par les rites religieux .
GAIA s'est évidem ment saisi du dossier, en tant que
partie intervenante devant la Cour Constitutionnelle, en soutien aux rég ions wallonne et flamande.

COMMENT AIDER

Le 14 octobre prochain, les Belges voteront pour renouveler leurs conseils
communaux. A cette occasion, GAIA a d'ores et déjà envoyé au x différents
partis son mémorandum pour les élections communales de 2018 .
Ce document rassemble nos 10 points d'action clés et nos attentes en faveur
d'une politique respectueuse du bien-être animal à un niveau local.
Vous êtes actif/active en politique ? Vous connaissez un homme ou une femme
politique local(e) ? Vous vous souciez du bien-être animal ? Demandez à
votre parti d'intégrer les points de notre mémorandum dans son programme
politique, ou transférez le texte à un politique ou a un parti local.

..
OUI, À L'ÉTOURDISSEMENT
OBLIGATOIRE

0
ANIMAUX DANS
LA CONSTITUTION

RESTEZ
INFORMÉS
Recevez les dernières actualités et

Envoyez un message (pré-écrit) au

Les animaux sont des êtres sensibles qui

Ministre-présidènt de la Région de

méritent d'être protégés pleinement par

actions de GAIA directement par

Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort (PS),

nos institutions. Aidez-nous à inscrire

e-mail. Comment ? En vous inscrivant

afin de lui demander d'agir en urgence

leur protection, leur dignité et leur

gratuitement, et pourquoi pas vos

pour les animaux encore égorgés

bien-être dans la Constitution belge.

proches, à notre lettre d'information

en pleine conscience, à l'instar de la

Signez la pétition sur

hebdomadaire via sur

Wallonie et de la Flandre :

www.animauxdanslaconstitution.be

www.gaia.be/fr/newsletter

www.gaia .be/fr/campagne/
abattages-sans-etourdissement

30 printemps 2018 GAIA


Related documents


PDF Document abattage gaia printemps 2018
PDF Document transfuge n107 mars 2017
PDF Document sujet ds l3
PDF Document alerter
PDF Document hfl8 pm 3 5 regles
PDF Document hfl8 pm regles


Related keywords