SVL L2 .pdf

File information


Original filename: SVL - L2.pdf
Title: L2
Author: Loïc

This PDF 1.4 document has been generated by PDFCreator Version 1.7.3 / GPL Ghostscript 9.10, and has been sent on pdf-archive.com on 17/09/2014 at 15:55, from IP address 89.158.x.x. The current document download page has been viewed 543 times.
File size: 54 KB (1 page).
Privacy: public file


Download original PDF file


SVL - L2.pdf (PDF, 54 KB)


Share on social networks



Link to this file download page



Document preview


Révisons les voyelles !
A [a]
E [e]
I [i]

O [o]

U [u]

Y’a pas plus simple ☺

Aujourd’hui, une petite explication sur les voyelles accentuées :
Á
[aɔ̯]
en vieux-sivélien, cela se prononçait [aː], mais ça s’est légèrement fermé sur la fin !
É
[ɐ]
avant, ce son était écrit ea ou encore ú ; les deux ont été combinés
Í
[y]
voyelle très fréquente en sivélien !
Ý
[j]
facile à retenir, elle n’est présente qu’après une consonne
Et j’oubliais !

AE

[ɛ]

(ben oui, vu que [ae] ça s’écrit ÁE !)

Les diphtongues, on va les revoir après… Chaque chose en son temps…
À ce stade des leçons, vous connaissez la prononciation de toutes les voyelles « simples » !
Premières phrases
Comme vu dans la première leçon, l’ordre d’une phrase est Objet-Compléments-Verbe-Sujet.
Du coup, pas besoin de déclinaisons… (en fait non, pas vraiment, je parle trop vite – y’a les pronoms…)
Des verbes que vous avez déjà vus, avec leurs bases verbales en marron :
HOÉNÝE
parler
EERÝE
voir
Et un nouveau mot :

LYUT

(sa prononciation ? La réponse est là : [jut])

chien

Et les mêmes pronoms, qui n’ont pas changé !
LYUT EERÉ VEN.
LYUT HOÉN SEN.

SEN, VEN

Tu vois le chien.
Je parle au chien.

je, tu

(Le datif ? J’connais pas !)

Conjugaison
Autant dire qu’elle est horrible. Et les difficultés commencent maintenant.
Pour le « je » et le « il/elle », on ne garde que la base verbale au présent de l’indicatif.
Pour le « tu », on fait pareil, mais on rajoute un -É. Jusque-là ça va.
Mais parfois, pour éviter d’avoir une prononciation horrible, des changements sont faits. Le premier à retenir, qui
est un des plus importants, est celui-là :
Si la base verbale finit par un -r, on répète la dernière voyelle de la base verbale pour « je » et « il/elle » !
L’exemple suivant est caché. Essayez de traduire la phrase suivante en appliquant cette règle.
Vous pourrez comparer votre réponse et voir si vous avez saisi le truc !
Je vois le chien.

Réponse : LYUT EERE SEN.

La dernière voyelle est bien répétée, à la fin de la base verbale.
Autre exemple, avec TÉRÝE, « prendre » :

Je prends le chien.

Réponse : LYUT TÉRÉA SEN.

La (seule) exception qui confirme la règle : si la voyelle à répéter est É, on rajoute -ÉA !
VOUS VENEZ DE VOUS FAMILIARISER AVEC LA RÈGLE DES VERBES EN « R ».
Eh bien, à part ça, ils sont parfaitement réguliers (du moins je crois…) !

SEN, je
VEN, tu

HOÉNÝE, parler
EERÝE, voir
TÉRÝE, prendre

LYUT, chien
SYELLA, arbre
EISYNI, forêt

VOCABULAIRE VU


Document preview SVL - L2.pdf - page 1/1


Related documents


svl l2
ideorelais
lleonais
langue otherkine
histoire de la langue
wonderfulchapter4

Link to this page


Permanent link

Use the permanent link to the download page to share your document on Facebook, Twitter, LinkedIn, or directly with a contact by e-Mail, Messenger, Whatsapp, Line..

Short link

Use the short link to share your document on Twitter or by text message (SMS)

HTML Code

Copy the following HTML code to share your document on a Website or Blog

QR Code

QR Code link to PDF file SVL - L2.pdf