Le mortaisage .pdf

File information


Original filename: Le mortaisage.pdf
Author: zahra

This PDF 1.5 document has been generated by Microsoft® Office Word 2007, and has been sent on pdf-archive.com on 12/04/2017 at 22:13, from IP address 41.141.x.x. The current document download page has been viewed 316 times.
File size: 260 KB (2 pages).
Privacy: public file


Download original PDF file


Le mortaisage.pdf (PDF, 260 KB)


Share on social networks



Link to this file download page



Document preview


Le mortaisage est l’opération qui consiste à réaliser la mortaise, logement du tenon en menuiserie ou de
la clavette (mécanique) dans un alésage en métallurgie. Cet usinage doit être précis pour éviter tout jeu
excessif entre les deux pièces assemblées, ce qui affaiblirait la résistance de l’ensemble.
Cet usinage peut se faire avec différents outils, chacun correspondant à une machine spécifique.
Ce procédé s’apparente au rabotage, mais dans ce cas la trajectoire de l’outil est verticale (parfois
oblique).
Si le mortaisage s'effectue dans le sens poussé, le grignotage s'effectue dans le sens tiré.

Machine utilisée
En mécanique, la mortaiseuse métal est conçue spécialement pour le rabotage vertical. Comme pour
l’étau-limeur, l’outil reçoit le mouvement de coupe, et la pièce les mouvements d’avance et de réglage.
La pièce peut se déplacer suivant deux directions perpendiculaires et peut également tourner autour
d’un axe vertical. Les trois mouvements sont obtenus mécaniquement à la main.

L’outil travaille uniquement en passant contrairement au rabotage. Sa forme générale est celle sur
laquelle on retrouve les angles caractéristiques d’un outil de coupe. Enfin, il existe une grande variété
d’outils.

Pour le travail du bois, la mortaiseuse à bois est une machine très diffusée, tant sur le plan industriel,
artisanal ou du bricolage, pour l'usinage de mortaises ou pour réaliser du défonçage dans des pièces de
bois.

Applications
On a souvent tendance à n’utiliser les mortaiseuses que pour des rainures de clavetage, simples ou
multiples ou pour des usinages uniquement intérieurs. Cependant elles peuvent aussi bien être utilisées
pour les usinages extérieurs.

Inconvénients et comparaison avec le fraisage
Le mouvement alternatif utilisé présente un certain nombre d’inconvénients :

Il rend difficile l’utilisation de grandes vitesses de coupe par suite des efforts que nécessitent le
renversement du sens de marche.
L’outil ne travaille qu’une course sur deux, d’où il résulte une perte de temps.
Les machines utilisées apparaissent comme nettement désavantagées vis-à-vis des fraiseuses modernes
de grosse capacité pouvant utiliser de grandes vitesses de coupe.

On a donc cherché à réduire ces inconvénients :

Par l’utilisation généralisée de dispositifs à retour rapide.
Par l’emploi de porte-outils spéciaux permettant le travail pendant les deux courses.
Par l’adjonction sur certaines de ces machines de têtes de fraisage ou de meulage
D’une façon générale le rabotage reste préférable au fraisage pour l’usinage de pièces en fonte, la croûte
de ces dernières ayant une action des plus néfastes sur les dents de la fraise. De plus, les surfaces devant
être grattées le seront plus aisément après rabotage qu’après fraisage.


Document preview Le mortaisage.pdf - page 1/2

Document preview Le mortaisage.pdf - page 2/2

Related documents


le mortaisage
c v guillaume hennuy
analyse technique et biomecanique de la gymnastique
folder prodotti 2012
coursdajustage
chapitre 2 naissance d une discipline et autonomie

Link to this page


Permanent link

Use the permanent link to the download page to share your document on Facebook, Twitter, LinkedIn, or directly with a contact by e-Mail, Messenger, Whatsapp, Line..

Short link

Use the short link to share your document on Twitter or by text message (SMS)

HTML Code

Copy the following HTML code to share your document on a Website or Blog

QR Code

QR Code link to PDF file Le mortaisage.pdf