ATP ET FILIERES ENERGTIQUE .pdf

File information


Original filename: ATP ET FILIERES ENERGTIQUE.pdf
Title: L_ATP(1).ppt
Author: ABDEL

This PDF 1.7 document has been generated by / Microsoft: Print To PDF, and has been sent on pdf-archive.com on 18/05/2018 at 15:51, from IP address 196.90.x.x. The current document download page has been viewed 227 times.
File size: 5.3 MB (15 pages).
Privacy: public file


Download original PDF file


ATP ET FILIERES ENERGTIQUE.pdf (PDF, 5.3 MB)


Share on social networks



Link to this file download page



Document preview


Exposé sous thème

L’ATP
et
les filières énergétiques

1-Introduction.
2-Définition L‘Adénosine Triphosphate(ATP).
3-Les voies de la synthèse d’ATP.
4-Conclusion.

Introduction générale
Le corps humain a un fonctionnement un peu similaire à une voiture: pour qu’elle marche
elle a besoin d’essence pour alimenter le moteur.
Cette essence provient de notre alimentation ( glucides, lipides et protides). Mais cette
énergie potentielle issue de l’alimentation est stockée dans l’organisme de différentes
manières, on va le voir.
Au bout d’un plus ou moins grand nombre d’étapes, nos aliments sont transformés afin de
pouvoir fabriquer la seule source d’énergie que reconnait le muscle: l’ATP.

L’ATP ou Adénosine Triphosphate doit donc être
disponible au niveau musculaire pour que le muscle
se contracte et qu’il y ait mouvement.
Les stocks d’ATP immédiatement disponibles étant
faibles il faut que l’organisme en refabrique au fur et à
mesure que l’on réalise un geste sportif.

Définition:
L'adénosine tri-phosphate est une molécule
composée d'adénine , de ribose et de trois
phosphates .
Lorsque l'ATP est mobilisée, un phosphate est
"arraché« ( ce qui libère 10 calories d'énergie ) ,
et il reste de l'ADP ( adénosine di-phosphate ) .
Si un phosphate supplémentaire est "arraché",on
obtient alors de l'AMP ( adénosine monophosphate).

Lorsqu'il n'y a pas de besoin énergétique particulier,l'organisme
peut reconstituer de l'ATP à partir de l'AMP et/ou de l'ADP,
notamment en allant se fournir en phosphate (l'une des sources
privilégiées étant les stocks musculaires de créatine phosphate).
L'un des points essentiels à comprendre , c'est que la capacité de
stockage d'ATP du corps humain est minime, par rapport aux besoins
journaliers.
En moyenne, le corps humain utilise chaque jour 2 à 3000 fois
plus d'ATP qu'il ne peut en stocker , ce qui signifie directement
qu'il doit en synthétiser en permanence.

Les filières energetiques:

L'AEROBIE :

C'est le système qui consiste à la dégradation des sucres et des
acides gras dont les réserves sont considérables.
Cette oxydation ne produit aucun déchet, si ce n'est l'eau et le
gaz carbonique évacués en produisant de la chaleur.
Les limites de cette filière, nommées la VO2 MAX, sont
dépendantes de la capacité de l'organisme à prélever,
transporter et distribuer l’oxygène nécessaire à l’exercice.
Type de sports :
Sports d’endurance, Marathon, Cyclisme,
Triathlon

L’ANAEROBIE ALACTIQUE :

La puissance maximale d’un effort peut être poursuivie sur
une très courte durée (de 7 à 20/25 s) : c’est l'anaérobie
alactique , qui ne produit pas de déchet et consiste en la
dégradation de la phospho-créatine présente en très petite
quantité dans le muscle
Type de sports :
Sports de puissance, vitesse, force , Sprint,
lancers, sauts


Related documents


les bases physiologiques de lexercice musculaire
physiologie de leffort
atp et filieres energtique
les filires energetiques
Edition 1
p p finale

Link to this page


Permanent link

Use the permanent link to the download page to share your document on Facebook, Twitter, LinkedIn, or directly with a contact by e-Mail, Messenger, Whatsapp, Line..

Short link

Use the short link to share your document on Twitter or by text message (SMS)

HTML Code

Copy the following HTML code to share your document on a Website or Blog

QR Code

QR Code link to PDF file ATP ET FILIERES ENERGTIQUE.pdf