PDF Archive

Easily share your PDF documents with your contacts, on the Web and Social Networks.

Share a file Manage my documents Convert Recover PDF Search Help Contact



ECHO D'ALGER JEUDI 15 6 1939 .pdf


Original filename: ECHO_D'ALGER_JEUDI_15_6_1939.pdf
Title: L'Echo d'Alger : journal républicain du matin. 1939/06/15.

This PDF 1.4 document has been generated by Bibliothèque nationale de France / iText 1.4.8 (by lowagie.com), and has been sent on pdf-archive.com on 18/03/2014 at 19:30, from IP address 108.6.x.x. The current document download page has been viewed 21281 times.
File size: 4.6 MB (10 pages).
Privacy: public file




Download original PDF file

ECHO_D'ALGER_JEUDI_15_6_1939.pdf (PDF, 4.6 MB)







Document preview


L'Echo d'Alger : journal
républicain du matin
Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

L'Echo d'Alger : journal républicain du matin. 1939/06/15.

1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la
BnF.Leur réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 :
*La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source.
*La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits
élaborés ou de fourniture de service.
Cliquer ici pour accéder aux tarifs et à la licence

2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de l'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnes publiques.
3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation particulier. Il s'agit :
*des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés, sauf dans le cadre de la copie privée, sans
l'autorisation préalable du titulaire des droits.
*des reproductions de documents conservés dans les bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque
municipale de ... (ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de réutilisation.

4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du code de la propriété intellectuelle.
5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autre pays, il appartient à chaque utilisateur
de vérifier la conformité de son projet avec le droit de ce pays.
6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matière de propriété intellectuelle. En cas de non
respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet 1978.
7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, contacter reutilisation@bnf.fr.



288 ANNÉE

TAIdP DES ABONNEMENTS
(Souscrivez par chèque postai)

PACTE

M.

TJTLn

t~t~Uf~TJM

= Chèques Postaux:

ALGER

CENTIMES

DANS SON MESSAGE
AU PARLEMENT

Strang

transmis

,
40

19-25

ANGLO-SOVIÉTIQUE

William

a

DTU

à

M.

La

LE

Le

en

tension

BLOCUS

Extrême-Orient

TIEN-TSIN

DE

de

instructions

M.

Les

entretiens

Londres

M.

avec

LES

JAPONAIS

EST

aujourd'hui
les

de

Naggiar
de

ambassadeur
a

Les

France

efforts

dans

les

de

les

Il

diplomates
Le

Reich

britanniques
aurait

offert

Les

a exprimé
son pays

son

le

la

EN

Le

Beau
Ir

a

inauguré

la

jetée

Travaux
titanesques

VIGUEUR

Etats-Unis

Watier

règlement

La

étroitement
et

rapide

la

France

aux

halle

du

différend

nouvelle

poissons

de 215

indépendance

a

des négociations
pour l'Europe
»

le

jetée

actuellement

longue

,,
« L'heure
est venue

la

britannique

collaborent

un

et

suggestions

l'Angleterre

pour

maintenir

les

repoussé

gouvernement

désir

Paris, 14 juin. — Le discours que
le régent Horthy vient de prononcer
devant le nouveau Parlement hongrois
est important à tous égards.
D'un côté il a placé la Pologne parfaire
rendre
de lui
mi les alliés de son pays — ce qui n'est
pas sans intérêt, alors que la querelle
subsiste entre Berlin et Varsovie — et
Dodécanèse
le
souligné les bons rapports des Magyars
avec les Etats totalitaires.
D'un autre côté, le discours indique
l'Italie
que l'heure des négociations est venue
par
pour l'Europe.
On le croirait volontiers car, ou bien
il
faut accepter l'aggravation nouvelle
En échange
la Turquie
et-dangereuse de la tension générale et
ne devait
la nouvelle course aux armements, ou
pas conclure
bien il convient de régler les litiges par
de traité
avec
Londres
les moyens pacifiques comme l'a suggéré lord Halifax cette semaine.
L'exposé du régent Horthy est-il la
Ces propositions
qui prouvent
réponse aux propositions du chef du
d'Hitler
le rôlé prépondérant
Foreign Office ? Peut-être, car la
de la politique
dans le contrôle
presse officieuse hongroise les avait
italienne
beaucoup mieux accueillies que la presfurent
vouées à un échec
se naziste. Le discours du chef de l'Etat
hongrois laisse d'ailleurs aux grandes
Londres. 14 juin. — De sourcé tur- puissancesl'initiative
d'entretiens -diploque. les détails sur les efforts récem- rrraltqucs fron ne saurait là-dessus lui
ment déployés par le Reich pour empêcher la Turquie de joindre le front des donner tort.
DIPLOMATICUS.
Etats démocratiques viennent d'être révélés.
Devant les échecs de la méthode per- LIRE EN TROISIEME PAGE;
Sir Eric Phipps, qui s'est rendu à suasive, le chancelier Hitler aurait réLondres pour exposer le point de solu de promettre à la Turquie de lui LE MESSAGE DU RÉGENT HORTHY
laire rendre par l'Italie le Dodécanèse
vue du gouvernement français dans
en échange de l'engagement par le goula réponse à adresser à Moscou, sort
turc de ne pas conclure de
du Foreign Office, accompagné de vernement
Le recours
en grâce
traité
avec la Grande-Bretagne.
lord Halifax
C'est l'ambassadeur du Reich en Turde Weidmann
quie. M. von Papen, qui a été chargé
chikov, représentant le chef du proto- de faire cette offre à Ismet inonu. Les
cole, et par M. Verecker, conseiller de instructions du chancelier Hitler étaient
Paris, 14 juin. — M* de Moro-Giafl'ambassade de Grande-Bretagne.
de déployer tous les efforts nécessaires feri, accompagné de M" Renée Jardin,
pour persuader les Turcs que la ruptu- Planty et Raoult, défenseurs de WeidM. Strang
re des négociations avec l'Angleterre mann, ont été reçus ce matin par le
communique
serait avantageusement payée par le re- président de la République, qu'ils ont
> à sir William
Seeds
tour du Dodécanèse.
entretenu du recours en grâce de Weidmann.
(Lire la suite en troisième page)
les instructions
de Londres
Moscou, 14 juin. — Aucune entrevue
anglo-soviétique n'est prévue pour aujourd'hui. M. Strang, arrivé ce matin,
LA
POLITIQUE
doit en effet avant toute chose communiquer à sir William Seeds, ambasinsde
les
sadeur
Grande-Bretagne,
tructions qu'il a été chargé de lui apporter de la part de son gouvernement
LE
PARLEMENT
afin de hâter la conclusion de l'accord
anglo-franco-soviétique.
L'après-midi d'aujourd'hui sera vraisemblablement consacré
à cette tâche.
Sir William Seeds est maintenant reet
les
pleins
pouvoirs
mis de la grippe qui le tint quelques
jours au lit et qui nécessita l'envoi de
M. Strang à Moscou, car, primitivement, l'ambassadeur devait se rendre
Paris, 14 juin. — On se plaint vo- Parlement réduit, dans les temps que
à Londres pour recevoir directement les lontiers de certain côté de l'opinion qu'à nous vivons, à un rôle secondaire.
instructions de lord Halifax. Ainsi les
Tout de même, il convient de ne
négociations commenceront
probable- quelques jours de la clôture présumée
de la session, et précisément à cause rien exagérer. D'abord on pouvait enment demain.
Comme précédemment sir William de cette date, une certaine agitation se visager, au moment où ils ont été votés,
Seeds, M. Strang aurait à traiter avec manifeste parmi les représentants de que les pleins pouvoirs auraient pour
M. Molotov directement. Dans les enconséquence infaillible de réduire l'actretiens antérieurs M. Potemkinp. est l'ancien Front populaire.
On n'a point absolument tort, encore tivité dj Parlement, puisque ce derniei
resté à l'arrière plan, se bornant à remplir le rôle d'interprète. M. Molotov que le mot d'agitation soit bien gros déléguait entre les mains du gouvernesemble avoir pris en mains les affaires
surtout ment ses pouvoirs de légiférer en ses
européennes; M. Dekanozof est char- pour s'appliquer à des renous
gé des affaires d'Orient et M. Lozovski superficiels, encore que les représen- lieu et place. Donc, de ce côté, pas de
de celles d'Extrême-Orient.
tants de l'ancien Front populaire ne surprise.
(Lire la suite en troisième page)
Est-ce à dire que le gouvernement
soient point seuls à regretter de voir le
a forcé le vote, en tenant les Chambres' complètement à l'écart et de ses
décisions et de ses projets ? Avancer
cela serait faire preuve de la plus grande
1"
Indifférent
Le
vol
de injustice. Tout au contraire, de nombreux ministres — entre autres les plus
« visés» par l'opposition, MM. Georges Bonnet et Paul Reynaud — se
sont rendus devant les commissions et
il n'est pas, au cours de débats auxquels le président du Conseil s'est prêté,
de question, tant extérieure qu'intérieure, qui n'ait été largement traitée, soit
au Sénat, soit à la Chambre.
Cela dit, admettons qu'il y ait,
d'une part, une certaine confusion à
l'extrême gauche, par l'effet surtout de
la R.P., dont au fond presque personne ne veut, mais que tout le monde affecte, par un redoublement de coquetterie. de chérir. Admettons qu'il y ait,
d'autre part, — ce qui est bien humain, —--un certain dépit et convenons
que tout cela est bien peu de chose,
pèse bien peu à côté des intrigues qui
se mènent dans les pays totalitaires, soit
dans l'entourage des 4: grands du jour »,
soit dans l'opposition, car il y a chez
eux aussi une opposition. Elle est. sinon muette, du moins peu éloquente,
mais elle existe.
Or, la différence entre les régimes totalitaires et les régimes démocratiques
réside dans le fait que chez les premiers tout est caché, camouflé, tandis
Voici la cimaise sur laquelle le petit tableau de Watteau était accroché (à
que chez nous tout se passe en plein
gauche). Le tableau correspondant, « La Finette », est en partie caché par
jour, tout se sait.
les Journalistes auxquels M. Roches, commissaire aux Délégations Judiciaires,
FRANCISQUELAURENT..
donne des explications
à

du

alliés

Hongrie

a

avec

Balkans

conféré

Moscou, 14 juin. — M. Strang est
arrivé à Moscou, à 11 h. 30, par le tram
cle Varsovie.
M. Strang, qui est accompagné d'un
secrétaire, a été accueilli à la gare par
M. Roch, chef de la section d'Europe
occidentale au commissariat du peuple
aux Affaires étrangères: par M. Pont-

la

l'axe

de
avec

Tokio

Pologne

parmi
M.

ENTRÉ

placé

D'ALGER

PORT

Molotov
la

commenceront

Ceoraes
a

PAR

a

LE

DANS

Horthy
les

E C H 0 ALGER =

Adresse téiégraphique :

régent

Seeds

1939

PUBLICITE
ALGER
:
Agence
20. r. de la Liberté ALGER
57, r. Isly
HAVAS.
TélêpH.
! 373-80 Conc. Ag. Africaine
(3 lignes groupées) Téléph.: 352-82
(2 Ugnes groupées)
PARIS
PARIS. Ag. Bavas,
1. bd Haussmann 62. r. de Richelieu
Et dans toutes
Tél. Provence
ses succursales
64-65et 03-80
de Province

H
Il

s
Vacances
Trots Six Un
1 mots mois mois an
,
68 132
Alger, Algérie. 12 » 85
France, Colo74 144
nies.
13 » 38
Etranger (TTJ») 21.80 63 124 244

LE

15 JUIN

JEUDI

N° 10.540

un

mètres

volume

980.000

total

mett

et

es

cubes
-.

un

poids

Turquie

de

2.158.390

Le

général

gouverneur
a

rendu
à

de

tonnes

la

l'inspecteur

hommage
mémoire

de

cinquantenaire
la

Tour

Eiffel

Le Japon
rejette
deux suggestions
anglaises
Londres, 14 juin. — Dans les milieux
diplomatiques anglais on fait la mise au
point suivante sur les échanges de vues
çui ont eu lieu au cours de ces derniers
jours entre Londres et Tokio :
Le gouvernement britannique a fait
connaître aux autorités japonaises qu'il
était prêt à remettre les quatre Chinois
si les témoignages prouvaient leur innocence.
Sir Robert Craigie, ambassadeur de
Grande-Bretagne à Tokio, avait préalablement proposé au gouvernement nippon la constitution d'une commission
mixte neutre afin d'enquêter sur l'assassinat du commissaire.
Ces deux suggestions ont été rejètées
par le gouvernement japonais.
(Lire la suite en troisième page)
La

vie

des
«

du
va

Voici un hommage familier et original à la Tour Eiffel: une réduction du monument entièrement garnie d'œufs. « Gare à l'omelette ! »,
semblent penser de charmantes visiteuses

Les

souverains

britanniques

sont

à l'île

arrivés

du prince

Edouard

errante
réfugiés

Saint-Louis

»
fin

prendre

nouveau prolongement
grande Jetée inaugurée

de
hier

génieur Butavand, M. Jules Laurent,
l'ingénieur en chef Balensi, les entreprises réunies des firmes Schneider,
Hersent, Dayde ; les membres de la
le président
mission Watier-Tartrat,
Billiard, puis l'ingénieur en chef Pierre Renaud, actuel directeur du port
d'Alger, et à ses collaborateurs de la
Chambre de commerce:
MM. Simian
et Breuleux, Pôulalion, Rigollet, Tamzali, Gillet. En terminant il salua la
présence de M. le consul Coursier, directeur des ports et des voies navigables au Ministère des travaux publics.
de M. Le Beau
Discours
M. Georges Le Beau prit ensuite la
parole. Après avoir montré que là jetée Nord ainsi prolongée est l'élément
capital de protection du port, le gouverneur général rendit un pieux hommage à la mémoire de l'inspecteur gér
néral Watier.
« Malgré
ses * apparences robustes,
dit-il, ce colosse, ce grand travailleur,
qui paraissait infatigable, avait été miné par les hautes responsabilités qu'il

La nouvelle halle aux poissons d'Alger
listes à bord, fut de ne pouvoir assister
à l'inauguration.

prenait toujours sans hésiter, et, malgré des succès constants, malgré la
confiance continue de plus de vingt miTravaux
de titans
nistres, sa constitution ne put résister
Ils apprirent du moins que M. Mo- au mal qui le terrassa en quelques
rard, président de la chambre de com- jours, au mois d'août 1937.
» La nouvelle de cette mort prémamerce, dans son discours, avait fait
l' istorique des travaux du port d'Alger turée frappa
douloureusement. tous
et plus spécialement de la jetée Watier, ceux qui avaient connu le très grand
massif de maçonnerie qu'on ne sup- commis de l'Etat, qui rendit à l'Adposerait pas avoir 36 mètres de hauteur ministration des travaux publics des
et 153 mètres de largeur à la base. Cha- services exceptionnels et dont l'Algéque mètre courant de jetée représente rie tient à honorer la mémoire en
une pyramide de 3.104 mètres cubes marquant dans le bronze son nom à
d'un poids de 6.830 tonnes ! Longue de l'origine de l'imposant ouvrage dont
215 mètres actuellement, elle a déjà un ses conseils hâtèrent la construction.
volume total de 980.000mètres cubes et
» Cette
qui portera désormais
un poids de 2.158.390tonnes immergées! le nom: jetée,
« d'Inspecteur-général
WaA raison de 310.000francs le mètre cou- tier » rendra
souvenir impérissarant cela fait 55 millions de francs <*e ble en Algérie, son
et
félicite
la
Chamje
travaux effectués et 230 millions pour bre de commerce d'avoir donné à cet
la longueur totale envisagée par le proouvrage avancé du port d'Alger le nom
gramme d'extension, soit 850 mètres.
M. Morard rendit hommage aux créa- de ce grand serviteur de la France ! »
teurs de cette œuvre gigantesque, l'in(Lire la suite en deuxième page)

Ils vont être accueillis
en France
en Belgique,
en Hollande
et en Grande-Bretagne
Paris, 14 juin. — Un accord est intervenu entre les gouvernements français, belge, britannique et néerlandais;
aux termes duquel 250 passagers seront
envoyés dans chacun des trois premiers
pays signataires et 194 en Hollande.
Le
est

sultan
arrivé

du

Maroc
à

Lvon

Lyon. 14 juin. — Le sultan du Maroc,
venant de Villars-de-Lans, est arrivé à
18 heures à Lyon.
Le souverain quittera Lyon demain.
5.000 OUVRIERS
ANGLAIS
SE METTENT
EN GRÈVE
dans une usine d'aviation

Ottawa, 14 juin. — Les souverains
Londres, 14 juin. — Cinq mille oubritanniques qui s'étaient embarqués
au Cap Tormentine, à 10 heures (heure vriers se sont mis en grève aujourd'hui
»
à
bord
du
«
Skeena
à
l'usine auxiliaire d'aviation à Speke,
locale),
destroyer
sont arrivés à l'île du prince Edouard. près de Liverpool.

la

Watier

Hier après-midi, vers 15 h. 30, toute
une petite flotte de remorqueurs battant grand pavois, « Saint-Louis »,
« Furet », C Furet II », « Hirondelle »
et nombre de vedettes quittait le
Une vue de la concession française de Tien-Tsin, lors de l'afflux
nouveau môle de pêche et se dirigeait
des réfugiés, en juillet 1937
vers l'extrémité de la grande jetée noi1
du port en construction.
Tien Tsin, 14 juin. — Les autorités déshabillés, on leur enlevait même leurs
Il s'agissait tout d'abord d'inaugurer
ont
fait
la
chaussures.
japonaises
savoir, pendant
officiellement la partie de cette grande
nuit aux autorités britanniques, qu'elles
Les ressortissants étrangers
étaient jetée, récemment sortie des flots et à
étaient sensibles à l'esprit dans lequel fouillés dans une baraque spécialement laquelle on a donné le nom de M. l'insétait faite la proposition de la commis- aménagée.
pecteur général Pierre-Henry Watier,
sion mixte, mais que cette proposition
directeur des ports au Ministère des
arrivait trop tardivement pour qu'il Tokio
est résolu
à employer
travaux publics, président de la Commission qui étudia les projets d'extenfût possible de contremander les mesures prévues pour ".,
du
tous
les
de
sion du port d'Alger en 1932 avec
l'établissement
- l'insmoyens
pression
:/blocus.

De l'aveu des mi- pecteur général Tartrat.
Tokio, 14 juin.
Les mesures de blocus autour des lieux
Cependant que M. le Gouverneur génippons eux-mêmes le
concessions anglaise et française ont blocus officieux
des concessions anglaise et fran- néral Georges Le Beau et le cortège ctpris effet à 5 heures (heure locale).
çaise de Tien-Tsin indique quele Ja- ficiel se rendaient en automobiles sur
Les barricades qui avaient été éri- pon est déterminé à employer tous les les lieux de la cérémonie, la flottille
stationnait
gées ces jours derniers à la limite des moyens de pression pour obtenir des pavoisée des remorqueurs
concessions ont été garnies de troupes. autorités des concessions ce qu'on ap- devant la jetée de façon fort décorative.
Le seul inconvénient pour les journaici « leur collaboration ».
pelle
Les denrées
comestibles
On croit savoir à Tokio que les EtatsUnis collaborent étroitement avec l'Anont augmenté
de 60
et la France dans l'affaire de
gleterre
Tien Tsin, 14 juin. — Le blocus des Tien-Tsin et sont prêts à maintenir sur
et britannique la question des concessions étrangères
concessions française
de Tien Tsin qui a été mis en vigueur la même attitude énergique qui fut
ce matin a eu pour première consé- adoptée lors de l'affaire de Koulangquence l'augmentation des prix des co- sou.
C'est là un fait qui de même que la
mestibles de 30 p. 100 depuis hier et
fermeté des avertissements de lord Hade 60 p. 100 depuis samedi.
lifax cause une vive impression à Toest rigoureuse
kio.
La fouille
Selon les
nippons bien inforLes fouilles que subissent les person- més, il est milieux
donc peu probable que les
nes quittant les concessions ont causé chefs militaires japonais
se. risquent
l'embouteillage du pont international
à occuper les concessions.
qui débouche dans la concession franDe l'avis général des milieux compéçaise et constitue la voie d'accès des tents de Tokio les autorités japonaiconcessions à la gare de l'Est, gare ses cherchent, puisque les opérations
militaires d'envergure sont pratiquement
principale de Tien Tsin.
Les Chinois étaient complètement suspendues, à remplacer les bulletins de
victoires sur les armées chinoises par
l'annonce de succès remportés sur les
puissances étrangères.
Le

Le

L'un des nouveaux hangars de la Chambre de commerce sur le môle
Billiard, dans l'arrière-port de l'Agha

Page

2-15-6-39

L'ECHO D'ALGER
DANS

De

tout

ENFANTS MAL ELEVES
La police a dû intervenir lundi dernier contre des élèves du grand lycée
qui se livraient contre les passants à
des jeux stupides et à d'inadmissibles
brimades. On est prêt à pardonner beaucoup à la jeunesse des écoles — parce
qu'elle est la jeunesse et parce qu'elle
est l'école. Le fait cependant de bombarder les aînés à l'aide de projectiles
divers, de leur enfoncer le chapeau sur
la tête et de leur cracher dessus, ne
saurait être considéré comme une manifestation nécessaire de l'esprit de notre
future élite. Les parents et le proviseur avertis s'appliqueront, nous n'en
doutons pas, à enseigner à ces élèves
une conception moins désagréable de la
récréation universitaire.
AUX 2 MAGOTS. Spécialistes des
glacières et des meubles rustiques.
TOUTE LA SUISSE pour 45 s.
4 jours de voyage à discrétion
20 autres voyages à demi-tarif
Une entrée gratuite à
l'EXPOSITION NATIONALE SUISSE
à ZURICH, 6 mai-29 octobre
VICTIMES DU PROGRES
Savez-vous que la mouche de mai
dépose ses œufs par grappes à la surSavez-vous qu'en
face des rivières ?
quelques instants elle confie ainsi jusqu'à 6.500 œufs à l'élément liquide ?
Eh lAeh J les inventions diaboliques
de l'homme compromettent parfois terriblement l'avenir de leur race. En effet, les routes goudronnées présentent,
après la pluie, une surface qui ressemble tellement à une rivière que les pauvres mères mouches de mai s'y trompent et elles y déposent leurs œufs qui,
bien entendu, n'écloront jamais.
Ces pontes vaines ne sont d'ailleurs
pas sans danger pour l'homme, et si
l'on a vu des trains arrêtés par des papillons dont les corps écrasés faisaient
patiner les roues des locomotives, il
arrive aussi que des autos dérapent sur
la chaussée rendue glissante par l'abondante quantité d'œufs déposés par les
éphémères.
Ainsi la nature paraît se venger et
les innocentes victimes expédient leur
bourreau. dans le décor.
AU PETIT DUC
Actuellement, TOUTES LES
NOUVEAUTES D'ETE à des prix
IMBATTABLES
ACHETEZ.
ACHETEZ.
Réclame Maillot Pacific 50 francs
Pyjama popeline Noveltex, 89 francs
Palais de la Lingerie, 2, r. Constantine
BOUTADE DU TIGRE
Il nous souvient d'un mot cruel de
Clemenceau, comme l'artiste se présentait à lui dans les salons du palais de
Versailles pendant la conférence de la
paix : *
- Pardon, monsieur, mais n'êtes-vous
pas le même Paderewski qui est célèbre dans le monde entier comme le
plus grand pianiste contemporain? demandalé
Tigre.
— Oui, monsieur le Président.
— Et vous voici maintenant ministre
des Affaires étrangères de Pologne ?
—Oui, monsieur le Président.
- Quelle déchéance, monsieur, quelle
déchéance t
Paderewski, qui a de l'esprit, prit la
boutade comme elle devait ltre et de-,vint rapidement un des grands amis et
admirateurs de Clemenceau. Le mot de
ce dernier était au reste parfaitement
injuste. Le compositeur polonais n'avait
renoncé à son art Que parce qu'il estimait sa présence à la tête des affaires
de son pays indispensable. 'Il n'avait
pas tort. La Pologne connut sous son
-admJnistration les années les plus unies
et les
heureuses de son après• guerre. plue
LA COMPAGNIE GENERALE TRANSATLANTIQUE vous offre, pour vos vacances, toutç une belle gamme de Croisières à tous les prix :
Baltique, Spitzberg, Mer Caraïbe, Capitales du Nord, Dalmatie et Tunisie,
NE.W-YORK et le Canada.
Adressez-vous au Bureau des Passages, 1, rue de Strasbourg, à ALGER.
DELAHAYE, CHENARD., SIMCA. Essais
et Conditions spéciales Agence exclusive
Et. MIGLIAOCIO. 12, boulevard Baudin

— Vous n'allez pas me faire croire
qu'on trois mois vous ne pouvez pas
trouver 70 francs pour payer votre
masque à gaz gratuit ?

un

Le

peu
UN ANCETRE:
DU « YANKEE-CLIPPER »

Sait-on à quand remontent les premiers essais de courrier aérien? A 1912.
Et ce sont les villes de Nancy et de
Lunéville qui peuvent se flatter d'avoir
été les premières à être desservies par
un facteur volant. Cette tentative fut
longuement préparée. Elle était fixée
au 27 juillet et un timbre, dû au peintre lorrain Friant, fut même édité pour
la circonstance. Le 27 au matin, la poste de Nancy avait cinquante kilos de
courrier destiné à être acheminé vers
Lunéville par la voie des airs. Malheureusement, ce jour-là, le temps était
déplorable. Le courrier fut remis au lendemain où le ciel fut également bouché.
Ce n'est que le 31 que la première liaison aérienne put enfin s'accomplir. Ce
fut une aubaine pour les destinataires
des lettres. En effet, ils se trouvaient
en possession d'enveloppes portant deux
cachets de la poste du 27 et du 31 juillet. Les premières lettres aériennes
avaient mis trois jours pour franchir
vingt-sept kilomètres 1
Vestes « LUXE » 59

ETON' (OPERA)

HOTCHKISS. Ses occasions parfaites
QUITTANCES AU BUREAU DE TABAC

— Maintenant qu'on a bu les 3.000
francs pour blinder la cave, on va
fumer les 70 francs pour le masque
à gaz.
HABILLEZ-VOUS « FRAIS»
L'ETE.
Et à prix fort intéressants d'un des
costumes d'été de Windsor « Tropical »,
« Fresco », « Aérifaire », dans des gammes de teintes fraîches, gaies et « très
plage ». Windsor, 75, rue d'Isly.
BATISSEUR

D'EGLISES

La participation française à l'Exposition internationale de New-York permet aux nombreux visiteurs de la
World's Fair d'admirer le panneau des
Chantiers du « cardinal », panneau
évocateur qui résume ingénieusement la
magnifique activité de S. E. le cardinal
Verdier, infatigable bâtisseur d'églises.
On sait que l'archevêque de Paris
avait conçu un plan qui prévoyait la
création, dans la région parisienne, de
soixante églises nouvelles. Ce plan fut
rapidement dépassé et le second plan,
qui comportait à son tour la construction de cent églises, est aujourd'hui en
voie d'achèvement.
C'est cette œuvre qui enrichit l'art
religieux grâce à
l'apport de tous les
architectes, sculpteurs, fondeurs. forgerons d'art, peintres, décorateurs, verriers, auxquels l'activité du cardinal
Verdier permit de nouveaux moyens
d'expressions, que résume le triple panneau soumis à l'attention des visiteurs
de l'Exposition new-yorkaise.

dans

voyage

de
le

M.

Marc

Chevalier

département

M.

a
la
el la

D'ALGER
Le

Georges

d'Alger

[DE .NOSCORRESPONDANTS
PARTICULIERS] tre dans la salle des mariages superdécorée où un banquet lui est
M, Marc Chevalier, préfet du dépar- bement
tement d'Alger, accompagné du direc- offert par le conseil municipal.
Prennent place à la table d'honneur,
teur de son cabinet, M.Frantz, a quitté
Orléansville ce matin, à 7 heures, en outre le cortège officiel, MM. les déautomobile, salué par M. Périller, sous- légués financiers Robert, Berger-Vapréfet; M. Rencurel, maire, conseiller chon, Ghersi, Benhabylès ; M. Clos,
général, les conseillers municipaux et conseiller général; le colonel Antelme;
Mlle la Directrice de l'Ecole normale,
ae nombreuses personnalités.
les administrateurs, maires de l'arrondissement et les notabilités et fonctionA Rouïna
naires de MiliaiM.
A 7 h. 45, il atteignait Rouïna, où
Au champagne. M. Michalet, maire
l'attendaient à l'entrée du village, M. de Miliana, renouvelle ses souhaits de
P. Jourdan, conseiller général de la 22" bienvenue à M. le Préfet, le remercie
circonscription et M. Gerbaud, sous- de sa visite à Miliana. En quelques
préfet de l'arrondissement de Miliana.
mots il fait l'exposé de l'effort soutenu
Le préfet, salué par les habitants de de la commune
mener à bien ses
la localité massés dans l'artère princi- travaux d'édilité pour
: lutte contre le chôpale, s'est immédiatement rendu à la mage, assistance de toutes natures, il
mairie, où il fut reçu par- M. Billiet, y a beaucoup à faire et sollicite l'aide
maire, qui en lui présentant les mem- et l'appui généreux de l'autorité subres de l'assemblée municipale, lui sou- périeure.
haita la bienvenue. Il lui exposa ensuite
A tour de voie, MM. Clos, Berger-Vala vie et les besoins du centre: améGhersi, Robert prennent la panagements réalisés, projets en cours d'e- chon,
role pour exposer à M. le Préfet les
xécution, travaux d'avenir.
besoins
de la ville de Miliana et de la
Très attentivement, le préfet écouta
cet exposé et assura le conseil munici- rtgion.
Tous
ces
discours sont coupés par des
pal du concours agissant de l'adminis- applaudissements.
tration départementale.
M. le Préfet remercie l'assistance et
les orateurs pour les paroles amicales
A Kherba
prononcées à son adresse et promet son
A 8 h. 30, le préfet et sa suite arri- appui pour la réalisation des projets
vaient à Kherba, où ils furent accueillis en cours.
chaleureusement par la population.
Il lève sa coupe à la prospérité de
A la mairie. M. Louis Vagnon, maire, l'Algérie, de la France et à la Républilui présenta les membres du conseil que.
A 14 h. 30, M. le Préfet sort de la
municipal.
M. Vagnon, dont on sait la grande mairie accompagné des
autorités et la
activité et la haute compétence dans caravane officielle quitte Miliana en
tous les domaines économiques, finan- direction de Téniet-el-Haâd.
ciers et agricoles, entretint le préfet des
besoins de la population de Kherba,
A Téniet-el-Haâd
dont il est le maire depuis de nombreuC'est par Téniet-el-Haâd que le préses années.
Là encore le préfet, en félicitant le fet termina aujourd'hui ses visites. La
conseil municipal de l'œuvre déjà ac- ville avait été décorée de banderoles
complie, promit son appui pour les réa- et de drapeaux et lorsque, vers 16 heures, le cortège arriva, tous les habitants
lisations à venir.
de Téniet, auxquels s'étaient jointes les
populations Idu aste
territoire
de la
A
Duperré
commune mixte, acclamèrent le chef du
C'est à 9 heures que le cortège pré- département.
fectoral arriva à Duperré salué par
Le préfet, qu'accompagnait M. le docune salve de coups de fusils et précé- teur Duboucher, conseiller général de
dé par des goumiers sous la conduite la 31* circonscription, se rendit tout
des caïds Sadok. du douar Bou-Rached d'abord à la mairie, où M. Pierre Montaldo, maire, lui offrit ses vœux de
et Rezkallah de Duperré.
Le préfet fait son entrée officielle bienvenue, lui présenta le conseil mudans le village pavoisé, acclamé par nicipal et lui fit un exposé de la siune foule enthousiaste.
M. Marcel tuation de la commune de plein exerHenry, maire, lui souhaite la bienvenue cice.
Le préfet se rendit ensuite au siège
la
«
Marseillaise
» retentandis que
tit chantée par un groupe d'élèves des de la commune mixte où il fut reçu
M. Duchateau, administrateur, enpar
écoles laïques sous la direction de Mme
touré de tous ses collaborateurs euroSuberbielle.
et indigènes.
péens
Puis trois jeunes enfants remettent
A 20 heures, un banquet, présidé par
des gerbes de fleurs au préfet tandis
le
était offert par la municipréfet,
que l'un d'eux récite un compliment.
A la maison commune le maire pré- palité qui avait convié les élus et les
personnalités
administratives de la cirsente le conseil municipal et les fonctionnaires municipaux. Il fait un exposé conscription.
de la situation locale et appuyant parDans
Varrondissement
ticulièrement sur les problèmes restant encore à résoudre et que le préfet
de Médéa
promet d'examiner avec bienveillance.
Après s'être incliné devant le monuM. le préfet Chevalier arrivera ce soir
ment aux morts le préfet et sa suite à Chellala, où il sera reçu officielleont quitté Duperré en direction d'Af- ment par M. Robert, sous-préfet
de
freville.
Médéa.
H passera la soirée à Chellala et
A Affreville
partira le lendemain pour Boghari, où
différentes
manifestations
sont préLe préfet et sa suite, accueillis par vues.
la sympathie de toute la population,
s'est rendu à la mairie où l'attendait
M. Jourdan, entouré des membres de
son conseil municipal.
Découverte
à Arras
Après l'allocution de bienvenue du
maire et les présentations officielles,'
d'une
affaire
le cortège préfectoral prit la route de
grave
Miliana.
de propagande
nazie
A Miliana

LE PORT

Beau

jetée
halle

Watier
aux

29

,DU

sage encadré de favoris noirs, que
le prêtre accueillit avec un sourire
aimable, à qui il tendit une main
cordiale
et qu'il invita, aimablement, à s'asseoir près de lui.
Puis, quand ils furent tous les
deux seuls :
— Le mot qui vous introduit
auprès de moi est fort bref. J'attends
de vous, monsieur,
les précisions
qu'il ne fournit pas.
Le gros homme poussa un soupir
sonore, fit un effort pour se caler
dans son fauteuil et, d'un voix frêle qui contrastait
avec l'empâtement de sa silhouette, commença :
— M. Van Morsel ayant été à
Londres, ces jours derniers,
s'est
présenté à Kensington
pour y voir
le duc de Kent, qui veut bien l'honorer de sa confiance,- et peut-être
même de son amitié. Au cours de
cette conversation,
il a été question
de vous, monsieur l'abbé.
— De moi ?
Il se rappela soudain que lorsqu'il
s'était rendu au Canada,
pendant

BOl

la Terreur, 11 avait eu l'occasion de
rencontrer
le duc et de parler longuement, avec lui, de la situation
de la France.
— Son Altesse, poursuivit
le secrétaire, à qui vous avez fait naguère, monsieur
l'abbé, la meilleure impression,
a estimé utile d'avoir, en France, un correspondant
à
Elle
demansecret,
qui
pourrait
der, à la fois, quelques menus services, et quelques conseils. Elle serait heureuse que vous acceptassiez
de remplir ce rôle.
Flatté, bien qu'un peu inquiet sur
lefc desseins du fils du roi d'Angleterre, l'abbé s'inclina.
— Le duc est bien indulgent,
observa-t-il.
— Il s'y connaît en hommes. Et
il a, parait-il, reconnu, naguère, au
avec vous,
cours de sa conversation
une intelligence
et un esprit de
discernement
veut
mettre
à
qu'il
profit. Il ne savait pas comment
vous faire connaître
ses intentions.
Il n'avait aucune indication sur les

CHEVALIER

CAPTIF

fonctions que vous exerciez. En un
mot, il vous avait perdu de vue. Il
a donc été bien Inspiré en s'adressant à M. Van Morsel.
— Mais si J'acceptais
d'être
le
correspondant
auquel vous faites
aHusion, quelle serait la nature des
services que Son Altesse attendrait
de moi ?
— Il est assez difficile, monsieur
sur
l'abbé, de vous fixer exactement
ce point. Tout dépendra
des circonstances. Mais afin que vous ayez
une idée du rôle qui vous serait attribué, je vais, en quelques mots,
vous exposer ce que le duc serait
dès maintenant,
heureux d'obtenir,
de vous.
— Je vous écoute.
—Etant
donné la tournure
qu'a
prise, ces temps derniers, la lutte
entre le pape et Napoléon,
votre
ne doit
sympathie
pour l'empereur
pas avoir l'apparence
de la passion.
— C'est exact, monsieur. Tous les
prêtres de France sont animés des
mêmes sentiments
que moi.

Pierre

LA

poissons

(Suite de la première page)
Le gouverneur général et les personnalités qui avaient assisté à cette première inauguration prirent place ensuite à bord du gros remorqueur 4 SaintLouis » et la flotille franchissant la
passe se rendit à l'arrière-port de l'Agha pour visiter le môle Billiard et les
nouveaux hangars édifiés sur ce vaste
terre-plein par la chambre de commerce.
i t*
*
L inauguration
du môle de pêche Tarting
Une demi-heure plus tard avait lieu
un vin d'honneur à l'occasion de l'inauguration de la halle aux poissons sur le
môle de pèche Jérôme Tarting.
M. Morard, dans son allocution, rendit d'abord un vibrant hommage à la
mémoue du regretté Jérôme Tarting
dont la famille assistait à cette manifestation. Puis il montra le rôle de la
mer dans la prospérité d'Alger:
faite
en partie ; 260.000 voyageurs, 60.000 touristes de croisières, 3 millions et demi
de tonnes de marchandises manipulées
dans son port.
Il se félicita hautement d'une collaboration entre la ville et la compagnie
consulaire quia permis d'édifier cette
magnifique halle ,aux poissons, vaste,
aérée, architecturàlement
conçue, avec
ses comptoirs marbrés œuvre des ingénieurs Renaud et Molpert, et à laquelle est annexée un bâtiment pour les
pêcheurs, avec 21 cases et bureaux d'armateurs.
M. Joseph Di Pizzo, président du Syndicat des armateurs et - petits patrons
pêcheurs, prit alors la parole pour remercier les créateurs du nouvel édifice.
Puis M. Rozis, maire d'Alger, qui présidait cette inauguration, après avoir
salué la présence des hautes personnalités qui l'entouraient, rendit
hommage
à l'œuvre du président Morard, et trouva dans la création de la halle aux
poissons un exemple qui l'autorise à
souhaiter un élargissement des initiativeset des libertés communales. Il montra ensuite l'importance économique de
cette halle aux poissons qui favorise
l'industrie de la pêche et les populations
qui s'y adonnent.
Enfin M. Georges Le Beau, résumant
cet après-midi d'inaugurations, en tira
éloquemment la leçon essentielle. Il le
fit en félicitant de leur collaboration les
assemblées politiques et économiques et
en établissant un vigoureux parallèle
entre les vestiges des monuments historiques élevés jadis à la gloire des
monarques, et les créations géniales de
la technique moderne, dressées pour le
mieux-être des populations de l'Algerie
française.

Notons la présence à ces diverses manifestations, autour de M. le coilsul
Coursier, de MM. Marcel Grégoire, secrétaire général du Gouvernement ;
le contre-amiral
Mallarmé, sénateur ;
Richard, commandant la marine; Rancières-Granès et Michel, secrétaires généraux de la préfecture; Cazenave, président du conseil de préfecture ; Maitre-Devallon,
inspecteur général des
ponts et chaussées;
Renaud, ingénieur
en chef, directeur du port ; Jacquelot,
directeur des travaux d'extension du
port ; le général Beynet, commandant
la division;
le capitaine de frégate
Morier, chef d'état-major
de l'amiral
Richard ;
l'ingénieur Martin, chef du
service des Irrigations ; Larras, ingénieur, chef des entreprises du port ;
Colin, ingénieur des ponts et chaussees;
Gustave Mercier, docteur Dâkhdari, délégués financiers; Ardoin, directeur des
Chemins de fer algériens ;
Villeneuve,
vice-président, Rogier, membre du conMiliana, 14 juin. — A 10 h. 30,M. CheDes cartes
de la frontière
seil général; les présidents des chamZAGA liquide sa merveilleuse collection valier, préfet d'Alger, accompagné de
bres de commerce d'Algérie;
Bernard,
sont trouvées
au cours
des tapis laine noué main et d'origine M. le Sous-Préfet de Miliana, de M.
commandant du port ;
le chanoine
à partir de 70 francs le m2. Profitez. Frantz, chef de cabinet, de MM. les Add'une
perquisition
Huot ; le grand muphti Hamoud Hamministrateurs des communes mixtes des
dane ; le grand rabbin Eisenbeth ; les
Braz et du Djendel, auxquels s'étaient
Arras, 14 juin. — Dans la région d'Arde la chambre de commerce ;
NAISSANCE joints des conseillers généraux, délégués ras une grave affaire de propagande membres
le conseil municipal d'Alger;
les difinanciers et maires de la circonscrip- hitlérienne vient d'être découverte.
recteurs
des
compagnies de navigation ;
M. et Mme Yves Moreau font part de tion, était reçu aux portes du Zaccar
Des tracts d'inspiration
hitlérienne les agents et courtiers maritimes;
les
la naissance de leur fille Michèle.
par les caïds des communes mixtes des rédigés en langues polonaise et tchè- armateurs ;
patrons-pêcheurs, et de
Braz et du Djendel et par des cavaliers que auraient été distribués chez les ou- nombreuses personnalités du
monde
conduits par M. Piquet, ad- vriers mineurs originaires de ces pays.
maritime.
AU TANTONVILLE, DUMIEL, Comique indigènes
joint administrateur.
L'enquête du parquet aurait fait déLes deux Sénégalaises BAINKA
Le cortège officiel se rendait à la couvrir qu'un dépôt de ces tracts était
sous-préfecture en passant par la rue constitué chez un dessinateur de la
Le
MARIAGES Saint-Paul pavoisée, où les honneurs mi- S.N.C.F.
Noguès
général
litaires lui furent rendus.
Au cours d'une perquisition effectuée
Madame Léon Thiar, Madame et Monlui par la police on devait trouLa voiture préfectorale, escortée par chez
est
hier
soir
parti
sieur J. Daën font part à leurs amis et les caïds à cheval et les cavaliers, fait ver plus de quarante kilos de tracts.
connaissances du mariage de leurs en- halte au monument aux morts
On trouva également des cartes de la
où sont
fants Gaby et Raymond et les prient groupés les officiers de la garnison, les région frontière et de tous les départe- à bord
de )'" El-Kantara
d'assister à la bénédiction nuptiale qui associations des"anciens combattants et ments limitrophes.
aura lieu à Blida, au temple de la rue fonctionnaire: de la ville et les élèves
Le
général Noguès, résident général
Un propagandiste
hitlérien
Borély, le dimanche 18 juin, à 17 heures. des écoles.
de France au Maroc, avait pris place
— Le maire d'Alger a procédé, hier
est
à
hier
matin
à 7 heures, à bord de l'hyM. le Préfet est reçu par M. Michaarrêté
Dunkerque
du service aérien régulier Algermatin, à 11 heures, à l'union de M. let, maire, entouré de sonconseil muDunkerque. 14 juin. — La police a ar- dravion
Marseille
pour gagner Paris.
Roger Richardot, attaché au cabinet nicipal, aux accents de la « Marseil- rêté un pointeur du port, nommé GecL'équipage de l'appareil ayant été
du gouverneur général, avec Mme Mon-, laise », exécutée par la « Lyre univer- kisch, que l'on soupçonnait de se livrer
en
cours de route que l'amérischovet.
sitaire de Miliana ».
à la propagande pro-hitlérienne.
avisé
M. Le Beau, gouverneur général de
Une perquisition a été opérée à son sage était rendu impossible à MariAprès une minute de recueillement,
l'Algérie, servait de témoin au marié,j M. le Préfet dépose une superbe gerbe domicile qui a fait .découvrir une quan- gnane par suite de la tempête qui fait
et M. Bavoillot, juge de paix à Ain-1 de fleurs au pied du monument.
tité assez considérable d'imprimés, bro- rage sur les côtes françaises, dut faire
A l'issue de cette brève cérémonie, M. chures et tracts édités par une société demi-tour et regagna vers 10 heures
Bessem, à la mariée.
l'aérobase de l'Agha.
Toutes nos félicitations et nos vœux le Préfet salue les officiers de la gar- allemande.
Le résident général est donc parti
Geckisch est né de père allemand et
de bonheur aux nouveaux époux.
nison, les présidents et les membres des
diverses associations ainsi que les nota- de mère française; il a fait son service hier soir par le paquebot 1' « El-Kantara
» de la Compagnie de navigation
en Algérie et jouit de ses droits civide la ville.
MALLES, Mallettes au prix de gros bilités et lefonctionnaires
défilé au monument aux ques. Il n'a pas cependant, en vertu de mixte, accompagné du général Juin,
Après
Maroquineries du 100 %, 3, r. de Tanger
chef de son état-major.
morts, a lieu la présentation à la sous- la loi Delbruck, perdu sa nationalité
A,la gare maritime, il a été salué
préfecture des notabilités et des fonc- allemande.
NECROLOGIE tionnaires de la ville, puis la visite de
Il s'est défendu de se livrer à la par le gouverneur général Georges Le
Beau et les hautes personnalités civiles
l'école normale
d'institutrices et de moindre propagande antifrançaise.
Hier ont' eu lieu les obsèques de no- l'hôpital colonial.
Geckisch a été mis en liberté provi- et militaires de.. l'Algérie,
soire.
tre jeune collaborateur Joseph Benaïm,
LE BANQUET
photograveur, enlevé brusquement à l'afLes bureaux de l'Agence Havas sont
A 12 h. 30 le préfet arrive à l'hôtel
fection des siens après une courte maouverts les dimanches et jours fériés
ARMÉE
DE L'AIR
de ville où il est reçu par un groupe
ladie.
léiaux de 20 heures à 23 heures ;
le
Nous adressons nos condoléances à sa de fillettes indigènes et européennes
Paris, 14 juin. — Un décret modifiant samedi, de 8h. 30 à midi et de 17 h. 30
veuve, à sa famille et à ses camarades qui lui souhaitent la bienvenue et lui l'organisation de l'armée de l'air en à 23 heures. Tous les - autres jours, de
de la Photo-Héliogravure algérienne.
offrent des gerbes de fleurs. Il pénè- temps de paix.
8 h. 30 à midi et de 14 à 23 heures

LE

Jour

et

Nuit

la

inauguré

XII
Pour mieux rassembler
ses souvenirs, l'abbé Desjardins leva les yeux
au ciel. Ce nom ne lui était pas fal'avoir
milier, mais il se rappelait
entendu quelque part.
Van Morsel ? Van Morsel ! (1)
murmura-t-il
entre ses dents.
son étonnante
mémoire
Bientôt,
le remit sur la voie. M. Van Morsel
était
un honorable
de
négociant
en
Rotterdam,
qu'il avait connu
1802, lors d'un voyage de ce Hollandais à Paris. Depuis la reprise
des hostilités
avec l'Angleterre,
il
s'était plusieurs fois adressé à lui,
pour faire passer des lettres dans
ce pays et, inversement,
pour en
recevoir. M. Van Morsel semblait
donc être un homme précieux, avec
de maintenfr
qui il était prudent
des relations
cordiales. Si ce riche
du royaume
batave
se
négociant
rappelait,
soudain, f„ son souvenir,
un
c'était
après
long silence,
probablement
pour un motif important, sinon grave. Dans ces conditions, il pouvait recevoir son secrétaire.
- Faites-le entrer ! ordonna-t-il.
Heureux de s'en tirer sans avoir
essuyé de nouvelles rebuffades,
le
frère portier s'inclina et disparut.
Il revint quelques minutes
plus
un homme
tard, pour introduire
à
la
démarche
lourde,
au
viépais,
(1) C'est par Van Morse) que passèrent
toutes les communications importwnteo
destinées à l'Angleterre de 1803 à 1814. j

Le

Par
CHANLAINE

—Dans ces conditions,
le duc a
pensé que vous pourriez lui adressei un homme sûr, de belle presdéliée et d'une
tance, d'intelligence
audace suffisante
pour ne pas reles
culer devant
risques '-à courir.
Les paupières baissées, au point
que son regard, pour parvenir à son
interlocuteur
avait à franchir
la
barrière des cils, l'abbé Desjardins
écoutait.
- Dans quel but ?
interrogeat-il.
- Son Altesse ne l'a pas précisé
à M. Van Morsel. Peut-être
le projet qu'Elle a conçu n'était-il
pas
mûr. Peut-être
a-t-elle: tenu à ce
pas.
que le secret n'en transpirât
Laissez-moi
toutefois
attirer
votre
sur ce fait que Son Alattention
une si grantesse semble y attacher
de importance
que M. Van Morsel
n'a pas hésité à m'envoyer
tout
à
Paris.
spécialement
L'abbé restait perplexe. Tout désireux qu'il fût d'être agréable à ce
avec
noble seigneur, il se demandait

Les
de
du

LA

MUSIQUE
concours
fin

Le gala du studio
au profit
des œuvres

d'année

Conservatoire

DANSE
Marty
scolaires

d'Alger

Nous avons annoncé dans notre numéro de mardi le gala de danse donné
les élèves du studio Georgette Marpar
PIANO
ty au profit des œuvres sociales de la
(Cours supérieur)
ville d'Alger.
Le jury s'est montré aussi généreux
Au programme, en première partie,
la « Nuit enchantée »
qu'indulgent : sur dix-sept concurrents,
(suite de danil en a récompensé quinze. Pourtant, ses), où nous verrons une petite étoilel'ensemble du concours ne nous a pas fée qui, du bout de sa baguette magique, animera les nombreux joujoux de
paru particulièrement brillant.
De cet ensemble, Mlles Odette Ra- la nursery d'enfants gâtés. Devant nos
mcn (classe Tardif), Gilette Schembri yeux ravis, toutes les poupées du monde,
(classe Dochtermann),
Denise Valls, en de somptueux costumes, interpréteSerra Gabrielle (classe de Gavardie), ront avec leur grâce enfantine les danMarcelle Boniche (classe Dochtermann)
ses les plus variées. Dans notre numéro
et M. Barthélemy Alvado (classe Ga- de samedi, nous donnerons un aperçu
labert) seul concurrent mâle, se sont des deuxième et troisième parties.
assez nettement détachés et ont témoigné, respectivement et d'une manière
variable, de qualités intéressantes.
Les morceaux imposés étaient « la NOTRE
CARNET
Berceuse » de Chopin et « le TourbilDÉPART.— A bord du paquebot « Ellon » de M. H. Defosse. Ce dernier morKantara
»,
ceau demandait d'être exécuté en une
courrier de Port-Vendres,
minute quarante secondes. Il est à no- a pris passage hier le général Noguès,
résident
ter que tous les concurrents — sauf
général de France au MaMlle Sweetlove, qui a abandonné dès roc.
la « Berceuse » — ont satisfait à cette
condition.
Premier prix :
Mlles Mauduy Mi- AUJOURD'HUI:
reille, Ramon Odette, Schembri Gilette, Valls Denise et M. Alvado BarthéFETE A SOUHAITER: Saint Cyr.
COURRIER POUR LA FRANCE. — Délémy.
à 11 h. 30 : « Ville-d'Oran » (CGT),
Deuxième prix: Mlles Sableras Pier- part, MamellIe.
pour
rette, Boniche Marcelle, Soum Evelyne.
DERNIERESLEVEES. — Via Marseille:
Premier accessit: Mlles Bauléo Elia- Alger
R.P., 10 h. 25 ; Strasbourg, 10 h. 20 ;
ne, Serra Gabrielle, Joriot Yvonne.
Bourse, 10 h.
Plateau Sauliére, 10 h. 15;
Deuxième accessit : Mlles Jeannelle Mustapha, 10 15;
heures ; Belcourt, 9 h. 55;
Yvette, Russcf Yolande, Vinci Marcelle, Palais d'été, 10 h. 10; Bab-el-Oued, 10h. 5;
Marco Ariette.
Alger-Gare,10 h. 45.
DERNIERES LEVEES PAR AVION.—
Pour la France; pureaux de poste de quarRectification
tiers, minuit;
Grande Poste, 5 h. 40 ;
Strasbourg, 5 h. 30 ; Air France, 4, boulevard Carnot, 5 h. 40 ; Base hydravions de
Rectifions une erreur : c'est à Mlle l'Agha, 6 h. 25.
Pour Tunis: Grande Poste, 10 heures ;
Suzanne Prudhomme (classe Tessier)
avion, 10 h. 25 ; Air Atrique,19, rue
qu'a été attribué le deuxième prix de gare
Michelet. 10 h. 30.
violon. Ceci d'ailleurs ne change rien
Pour Oran, avec correspondance sur le
à notre appréciation sur son concours Maroc: Grande Poste, 8 heures; gare avion,
h. 35 ; Air-Afrique, 19, rue Michelet, 8
qui tut très remarquable en ce sens 8heures
40.
qu'il témoignait des plus réelles qualiSTATIONNEMENTDES AUTOMOBILES:
tés de technique et d'interprétation.
Côté
impair.
Après une seule année passée au conservatoire, Mlle Prudhomme s'est Classée parmi les meilleures élèves de M.
Tessier.
CHEZ
NOUS
G.-S. M.
Enfants du Lot-et.-Garonne. Venez
nombreux au pique-nique, dimanche, 18
juin,à la forêt de Baïnem. Prendre les autobus, place du Gouvernement, direction
LES
CULTES
forêt de Baïnem, par Bouzaréa. Jeux et
— La fête du Sa- amusements variés au programme.
A LACATHÉDRALE.
Le Languedoc. — Vendredi, 16 Juin, à
cré-Cœur. — Demain vendredi, fête
heures, Brasserie Laferriére, réunion du
du Sacré-Cœur de Jésus, à 8 heures, 18
conseil
d'administration.
messe de communion avec chants. Le
Les
Gars du Berry. — A la demande du
allocution
M.
soir, à 6 heures,
par
bureau,
à l'intenl'abbé Roger, aumônier du lycée, et tion des Radio-Alger diffusera,
Berrichons, le 15 juin, vers 19 h.,
bénédiction du Très-Saint Sacrement.
«Le Métro» ; le 22 juin, vers 19 h., « DerLes fidèles de la ville sont invités à rière l'contrevent» ; deux enregistrements
ces cérémonies.
du chansonnier montmartrois Jacques
Martel.
La Normandie. — Ce soir, de 18 &20 h.,
brasserie du Coq Hardi, seront closes irrévocablement
les inscriptions pour la sortie
MÉTÉO
à Fort-de-l'Eau du 18 juin.
Nous espérons que nos compatriotes se
Extrait du Bulletin de l'Institut
feront Inscrire nombreux pour cette jouralgérien de météorologie
et de physique du globe
née.
Situation générale et situation en AlgéLa Parisienne. — Les inscriptions pour
rie du 14 juin 1939. — Les pressions élevées le pique-nique de dimanche prochain, à
des Açores (Horta: 1026mb., 770 mm.) se La Trappe et à la forêt des Planteurs sont
continuent par des pressions moyennes jus- reçues jusqu'à ce soir, dernier délai, chea
que arur l'ouest de l'Allemagne d'une part M.Meunier. 7, rue Auber, et M. Prlsset,
et jusque sur te
Marocet l'Algérie d'au- B.yrue Lye-*Ui-P®ei
---•
tre part. Des basses pressions recouvrent te
reste de l'Europe, la Méditerranée, la Tunisie et le Sahara (minima: Isaljord : 989
mb., 742 mm., Pola: 997 mb., 748 mm.,
La
disparition
Tamanrasset: 1006mb.. 755mm.).
En Algérie, le ciel est très nuageux sûr
l'est du littoral, beau ou peu nuageux ail.
de
l'cc Indifférent
»
leurs. Des averses sont tombées hier et
cette nuit sur la moitié est au nord du
n eau. Les vents soufflent du secteur "uest
Le ministre
de l'Intérieur
et sont faibles ou modérés. La température
M. Louvel
est stationnaire ou en hausse à l'ouest, stadésigne
tionnaire ou en baisse à l'est. La mer est
à une enquête
belle ou peu agitée sur la côte ouest, agi- pour procéder
tée ou hou'euse à l'est.


Paris,
14
juin.
Le
ministre de l'InPressio
i atmosp rique.
Alger: 7 h.,
760 mm. '6; 13 h., 766 mm. 8; 18 h., 760 térieur a désigné M. Louvel, inspecteur
mm. 7.
des
services
général
administratifs,
Humidité. — Alger: 7 h., 62; 13 h., 45; pour procéder à une enquête sur la dis18 h., 76.
parition du musée du Louvre du taTempérature. - Alger: maximum. 24°2; bleau « L'Indifférent » de Watteau.
minimum, 16°.
Oran: maximum, 25o; minimum, 18°.
Constantine : maximum, 19°; mil.. 11°.
Les cours
des vins
Tunis: maximum, 25°; minimum, 15°.
Blida: maximum, 20°; minimum, 13°.
Séttf : maximum, 19°; minimum, 7°. sur les marchés
méridionaux
Cherchell:
; »aximam, 22°; min., 12o.
Orléansville : maximum, 25°; min., 14°.
Touggourt: maximum, 33°; m n., 18°.
Sète, 14 juin. — La fermeté s'accentue
Tamanrasset: maximum, 35°; min., 16". nettement sur les degrés supérieurs
Paris: minimum, 6°.
recherchés par le commerce.
Antibes: maximum, 21°: minimum, 10o. toujours
Les transactions cependant ont quelque
maximum, 19°.
Marignane:
Pluies dans les 24 heures (en millimètres) peu ralenti, mais les retiraisoris sont
du 13 juin, 7 heures au 14 juin, 7 heures. actives. On considère que le commerce
— Alger, 11.7; Blida, 6.8; Maison-Carrée, est couvert en vins supérieurs et que
10,4; Médéa, 3; Fort-National, 14; Constan- la libération prochaine d'une nouvelle
tine, 1; Guelma, 6; La Calle, 6.
tranche lui permettra,
en outre, de
Avis aux navigateurs. — Vents (bassin prendre livraison d'achats antérieurs.
occidental de la Méditerranée) : Golfe du La plus-value des hauts degrés est
Lion: nord-ouest à nord très forts puis pleinement confirmée par l'excellente
modérés; Baléares et Bizerte; nord-ouest tenue des vins algériens
qui s'inscrivent
forts puis modérés.
avance de 20 à 20,50 le deProbabilité- (valables du 14 - 18 heures en nouvelle
Sète.
Les
arrivages ont atteint
au 15 même heure). — Hausse baromé- gré quai
trique: Isla,nde est Europe à Méditerra- 61.710 hectos pour la dernière semaine.
reste
Le
s'est
amélioré
et l'aspect du
née, est Afrique du Nord. Baisse:
Futemps
rope, ouest Afrique du Nord.
vignoble est excellent sauf sur les points
En Algérié, à l'ouest: ciel beau ou peu des localités éprouvés par la grêle.
nuageux. Vents du secteur nor-1 faibles ou
Cote de la chambre de commerce :
modérés; à l'est : ciel d' bord nuageux
de pays rouges, rosés, 16 à 17.75:
ou très nuageux avec quelques s ersts sur vins
l'est du littoral puis nuageux avec belles blancs, 16,50 à 18 fr. le degré; vins d'Alsur
éclaircies. Vents de nord-ouest forts
gérie rouges, 20 à 20,50 le degré Qua
le littoral vers la Tunisie puis décrois- Sète.
r
sant, faibles ou modérés ailleurs. TempéMarché de Lézignan-Corbières. - La.
rature stationnaire ouen hausse.
tendance se raffermit pour les vins de
une
Département d'Alger. — Littoral, Tell et 905 et au-dessus qui enregistrent
Beau ou peu nuageux. avance de 2 à 3fr. par hectolitre, cours
Hauts-Plateaux:
Vents du secteur nord faibles ou modérés. officiels des vins du Minervois
ou en hausse.
Température stationnaire Beau
au
8°5 à 10°5, de 15.25 àet18,25
Sahara septentrional:
temps. Vents Corbières:
d'est à sud faibles à assez forts.
-le - degré.
ae
Le secrétaire
du négociant
Rotterdam
parut satisfait.
— Voulez-vous
me
permettre,
poursuivit
l'abbé, de vous demander où vous êtes descendu, afin que
je puisse vous prier de passer me
voir sans délai,si un nom me venait
à l'esprit.
— A l'hôtel du Cerf bleu.
— Et quel est votre nom?
— Flamelinck.
Le prêtre nota soigneusement
sur
une feuille de papier
ces indications. Puis, se tournant,
à nouveau,
inquiétude si les services qu'attendait de lui le duc de Kent n'allaient
vers le secrétaire de M. Van Morsel:
pas le mettre en difficulté avec la
- Pour combien de temps êtespolice de l'Empire.
vous à Paris ?
Mais, à la réflexion,
il estima
— Trois jours. Pas davantage.
rien
à
Fort
n'avait
craindre.
qu'il
— Si, dans tous les cas, je ne
sagement,
pour ne pas le compromettre, M
M. Van
Vaif Morsel ne le met- trouvais l'homme en question qu'amettre,
en
devrais-je
se bor- près votre départ,
tait au courant
de rien. Il
?
nait à le prier de bien vouloir lui avertir, par lettre, M. Van Morsel
D'un
sur qui, dans
geste prompt.
Flamelinck
désigner un homme
toutes les res- l'arrêta :
l'avenir,
pèseraient
le
— Surtout pas ! s'écria-t-il.
Ce rôle restreint
Mon
ponsabilités.
mettait donc à l'abri des représailsurveilmaitre est très étroitement
les éventuelles.
lé par la police du roi Louis. Il a
Alors il prit la décision d'accepter.
décidé de travailler
au rétablisse— Son Altesse,
ne ment de la paix entre la France et
répondit-il,
s'est pas trompée, en estimant que l'Angleterre.
Mais 11 veut à aucun
dans
mes modestes
je pourrai,
prix être compromis. Il a en vous
moyens, servir ses desseins. Toutes- la plus entirèe confiance et approufois, en ce moment, je ne vois per- ve. par avance, votre choix. L'homsonne qui réponde
aux exigences
me que TOUS aurez désigné devra
de me se diriger vers l'Angleterre, sans lui
que vous venez, monsieur,
formuler.
Je réfléchirai.
Je cherrendre visite, et, surtout, sans atcherai. Et si je trouve, je me ferai, tendre de lui le moindre appui.
à la fois, un plaisir et un devoir de
vous avertir.
(A luavreJ

L'ECHO D'ALGER
,
v

* L'état
L"

est

t

t

de
d

(PARTE

Tien-Tsin

-- Japonais

compte

3.000
Anglais
La pressé anglaiLondres, 14 juin.
se s'inquiète vivement ce matin de la
tournure prise par les événements de
Tien-Tsin. Le rédacteur diplomatique
du tttimes » résume ainsi la situation;
« Demain, à moins qu'une solution ne
soit trouvée à la dernière minute, toute
la concession britannique de Tien-Tsin,
2.000
qui abrite 3.000 Britanniques,
étrangers et 45.000 Chinois, sera bloquée par les forces japonaises.
» Tout le commerce extérieur de la
concession sera arrêté. Aucun habitant
ne pourra entrer ou sortir, à l'exception de ceux remplissant une mission
officielle. Aucun produit, à l'exception
des produits alimentaires, ne pourra
entrer ou sortir.
Le cas de la concession
française
» La concession française sera également soumise au blocus non parce
que les Japonais ont à Tien-Tsin quoi
que ce soit à reprocher aux Français,
mais simplement parce que les cieux
concessions sont contiguës et que les
disent ne pouvoir bloquer
Japonais
l'une sans bloquer l'autre. La concession
française abrite environ 1.000 Français et 60.000 Chinois.
de l'affaire
L'origine
» L'affaire a pour origine la demande faite par les Japonais aux autorités
britanniques de livrer quatre Chinois
accusés d'actes terroristes par le& autorités nippones. Pour le moment, ces
quatre Chinois sont aux mains des autorités britanniques.
» Le gouvernement n'a pas voulu accorder l'extradition tant que des preuves valables de culpabilité des Chinois
ne seraient pas fournies. »
"<f"'$
7"
Les ministres
nippons
se concertent
Tokio, 14 juin. — De l'agence Domeï:
M. Arita, ministre des Affaires étrangères, s'est rendu ce matin à la résidence officielle du baron Hiranuma,
premier ministre, avec lequel il a eu
une importante conversation concernant
l'affaire de Tien-Tsin et la situation
actuelle.
,
est arrêté
Un Anglais
On mande de
Londres, 14 juin. Tien-Tsin à Reuter :
Un citoyen britannique, Eric Mayell,
a été arrêté aujourd'hui par les Japopour
nais, sur le pont international,
avoir pris des photographies.
Le major Law, arrêté hier pour des
raisons analogues, a été remis en liberté.

-------

jet des délibérations des ministres qui
ont étudié le rapport que leur a fait
parvenir le Comité des affaires étrangères du cabinet à la suite de la réunion
tenue hier pour discuter de la question.
Une des suggestions actuellement envisagées consisterait à créer une commission composée d'un Anglais et d'un
Japonais et présidée par une membre
neutre pour décider si l'extradition des
quatre Chinois impliqués dans le meurtre de l'inspecteur des douanes, exigée
par les autorités japonaises, est justifiée.
Il est possible, dit-on, que le cabinet
décide d'adresser une communication
directe au gouvernement.
L'état

de

est

siège

par les

proclamé

Japonais

Tien-Tsin, 14 juin. — A la suite du
blocus par les Japonais les concessions
ont un aspect à demi désertique.
On ne signale pas d'incidents. Toutefois plusieurs étrangers,
notamment
des Anglais ont été complètement déshabillés et longuement interrogés aux
barrages.
L'état de siège a été proclamé ce soir
sur la rivière Haien en bordure de laquelle se trouve Tien-Tsin. La navigation y est interdite à tous les navires
entre 18 heures et 6 heures.
D'autre part le consul général de
Grande-Bretagne a conseillé aux compagnies de navigation maritimes de
cesser temporairement leurs opérations
par suite de l'état de siège proclamé
par les Japonais et des difficultés qu'elles éprouveraient à se conformer aux
nouveaux règlements des autorités nippones.
Le but du Japon
** est

de mettre
sur

les

la main

concessions

étrangères
Tchoug-King, 14 juin. — Commentant la situation à Tien-Tsin, M. Wang
Ching Huei, ministre des Affaires étrangères, a déclaré que le Japon cherche
à savoir jusqu'à quel point il peut pousser actuellement sa politique visant à
la mainmise japonaise sur les concessions étrangères.
« Le Japon ne respecte guère les intérêts de ses partenaires du pacte antikomintern et si l'on considère les méthodes de gangster que le Japon a employées au cours des récents incidents,
l'avenir paraît sombre pour les intérèts
étrangers en Extrême-Orient.
» Le Japon n'attend que le moment
favorable pour abo)ir le système de la
porte ouverte en Chine.
» Le seul moyen de briser le bluff
L'incident
de Tien-Tsin
japonais est de réaliser l'union de toutes les puissances qui cesseraient d'aa fait l'objet
des délibérations
cheter et de vendre des marchandises
à un pays proche de l'épuisement todu cabinet
tal. »
britannique
Une proclamation
japonaise
Plusieurs
suggestions
à Chapghaï
ont été envisagées
Changhaï, 14 juin. — Les autorités
consulaires navales et militaires japoLondres, 14 juin. — Le cabinet a te- naises à Changhaï ont publié une pro_nu ce matin sa réunion hebdomadaire clamation invitant la population japode M. Chamberlain.
naise de la ville à garder le calme et
BOUS"M présidence
On croit savoir que la situation nou- la dignité dans les circonstances préi
vellement créée à Tien-Tsin a fait l'ob- sentes.

boulangers

fournisseurs

de

Maginot

Les

efforts

dans

de

l'axe

Balkans

les

(Sutte de la première page)
Ces tentatives échouèrent cependant,
et il semble que le gouvernement briLe préjudice
causé
tannique ait été en possession des ofà l'autorité
militaire
fres allemandes concernant le Dodécadépasse
nèse.
un million
Quant à la nature même de l'offre,
on considère dans les milieux politiques
Metz, 14 juin. — Emue par les récla- qu'elle est une nouvelle preuve que c'est
mations des soldats de la ligne Maginot bien Hitler qui joue un rôle prépondéau sujet de la qualité du pain mis à rant dans l'axe et contrôle virtuelleleur disposition, l'autorité militaire avait ment la politique italienne.
demandé aux services de la répression
des fraudes d'ouvrir une enquête.
militaire
L'organisation
Les policiers ont presque terminé
leurs recherches qui, d'ores et déjà, ont
de l'Albanie
fait apparaître de graves fraudes de la
Rome, 14 juin. — Des précisions sur
part de certains boulangers. Ce sont, en
-- effet, des boulangers civils qui appro- l'organisation militaire de l'Albanie sont
visionnent les unités de la ligne Magi- données par le projet de loi concernant
not.
l'augmentation des cadres de l'armée
projet qui sera présenté inIl est prouvé maintenant que certains italienne,
à la Commission législatiboulangers n'ont pas respecté les obli- cessamment
gations souscrites. En certains cas, ils ve de la Chambre.
du
avec
de
la
farine
Pour
ont fabriqué
pain
l'organisation militaire de' l'AlD'au- banie on prévoit la constitution d'un
dégruautée jusqu'à 10 et 15
tres boulangers se sont servi de farine commandement
supérieur, de deux
dite « farine militaire », composée d'un corps d'armée de six divisions, dont une
mélange de seigle et de blé, non sou- cuirassée et de troupes comprenant dImise aux taxes fiscales et livrée par les verses spécialités.
minotiers de la région. De cette façon,
Cette organisation comporte naturelles boulangers réalisaient des bénéfices lement une augmentation des cadres,
anormaux.
dans lesquels seront admis les officiers
En dehors de l'autorité militaire, l'Of- qui appartiennent à l'armée albanaise.
fice du blé et les syndicats de boumilitaire
langers, ces derniers moralement lésés Une mission
anglaise
par la conduite de leurs syndiqués, se
sont portés parties civiles.
est arrivée
à Stamboul
Comme ces fraudes remontent à pluStamboul, 14 juin. — Une mission misieurs années, le préjudice causé à l'au- litaire
qui doit avoir des entorité militaire s'élève à plus d'un mil- tretiens anglaise
avec l'état-major turc, conforlion.
mément à la conventon turco-anglaibe
du 12 mai concernant la coopération
éventuelle des deux armées, est anivee
d'action
L'unité
ce matin à Stamboul. Elle partira dans
la
soirée pour Ankara.
socialo-communiste
sont

poursuivis

dans

fraudes

pour

la

région
a

parisienne

fin

pris

Paris, 14 juin. — L'application des
décisions du congrès S.F.I.O. de Manies
a été longuement débattue par les socialistes de la Seine.
Siégeant à huis clos, le Conseil fédéral, sur proposition de M. Allemane, député, a approuvé la plupart des motions
du congrès.
Mais le Conseil fédéral, à la demande de M. Costedoat, a voté à main levee
une motion qui par sa teneur, met pra- tiquement fin à l'unité d'action sociae, îo-communiste dans la région parisienne.
Un

de
délégué
est condamné
de

pour

prison
débauchage

sans

la

C.G.T.

à 4

NOUVELLES
ET
TELEPHONE)

GRAPHE

alliance

La

Le

Grande-Bretagne,,

-

(Suite de la première page)

la ligne

LE

s
Aucune

les

Tien-Tsin

DERNIÈRES

?'

siege
à

proclamé

par

Des

15 - 6 - 39 - Page 3

0 N

:nOYS

sursis
d'ouvriers

Nancy, 14 juin. — Le 30 novembre
- dernier, un délégué syndical de la
C.G.T., Jean Gix, s'était rendu à Pom- Pey pour débaucher les ouvriers d'une
entreprise de travaux publics de Nancy.
Le délégué a été condamné, cet aprèsmidi, à quatre mois de prison sans sursis, 100 francs d'amende et au paiement de 1.000 francs de dommages-intérêts à l'entreprise contre laquelle il
avait mené son offensive.,.. "-".

n'a

été

signée
et

l'Espagne
Seuls

entre

la

l'Italie

des accords
culturels
et économiques
seraient
envisagés

une

freiner

semble

la presse

de
de l'axe
Madrid 14 juin. — La presse madrilène continue à faire le plus grand silence sur la portée des conversations
hispano-italiennes de Rome. Les journaux se bornent à publier les dépêches
d'agence donnant un compte rendu
chronologique des entrevues.
On paraît, youloir à Madrid freiner
l'optimisme de la presse de l'axe qui
semble désireuse de forcer la main au
gouvernement espagnol au sujet des
accords futurs. On croit d'ailleurs pouvoir assurer que s'il y a une sanction
officielle des conversations
de Rome,
il ne s'agira en tout cas que d'accords
culturels et économiques, aucun pacte
militaire p'ayant été envisagé pour le
moment du côté espagnol et aucune
décision ne pouvant être prise avaht
que des contacts directs aient été réalisés entre les chefs des états-majors
généraux des deux pays.
l'optimisme

M.

Serrano

invité

en

semaine

de

40

heures

Pologne

le

statut

de

Dantzig

Les 3 puissances
envisageraient
certaines
du statut
modifications
mais aucune
concession
politique
Londres, 14 juin. — Le correspondant du « Daily Express » à Varsovie
croit savoir que la Grande-Bretagne,
la France et la Pologne feraient prochainement une déclaration commune
sur le statut de Dantzig.
Il précise même que M. Strang et
à
l'ambassadeur de Grande-Bretagne
Varsovie auraient eu un long entretien
à ce sujet.
« Il est possible, ajoute le journal,
que les trois puissances se déclarent
prêtes à envisager des modifications du
statut de Dantzig, à condition qu'il ne
soit pas question de l'incorporation de
la ville dans le Reich. »
Allemands
sont arrêtés
Quatre
à Neustadt
par les Polonais
Berlin, 14 juin. — Le « Danziger Vorposten » annonce que des perquisitions
ont été opérées chez plusieurs Allemands
de Neustadt, en Pologne.
La police s'est présentée vers 23 heures, écrit le « Dantziger Vorpisten »,
au domicile d'Allemands et a fouillé toute la nuit les appartements, les fermes et
L- :
les granges.
Quatre Allemands, dont le chef de
district du parti Jeune allemand en Pologne, ont été arrêtés. La police refuse
tous renseignements sur la raison des
perquisitions et sur le sort des personnes arrêtées.

Les

négociations

anglo-soviétiques
(Suite de la première page)
M.

s'entretient
Naggiar
Les légionnaires
avec
les diplomates
italiens
anglais
à Moscou
de Majorque
Moscou, 14 juin. — M. Naggiar, amont évacué
l'île
bassadeur de France, s'est rendu à 18

14
Les
heures
à l'ambassade de Grande-BrePalma de Majorque,
juin.
aviateurs et légionnaires italiens qui se tagne où il conféré avec sir William
à
sous
le
commanSeeds
trouvaient
Majorque
et M. Strang.
dement du général Mattini se sont emOn pense que les diplomates anglais
à
bord
du
«
Duilio
»
barqués
paquebot
ont communiqué à M. Naggiar les insqui est arrivé hier venant de Cadix.
tructions remises à M. Strang.
Sur le même bateau voyage la misL'entrevue a duré une heure.
sion aéronautique espagnole conduite
par le général Kindelan.
La Suisse
va réexaminer
ses rapports
l'U.R.S.S.
du
Horthy
Berne, 14 juin. — Le Conseil natiorégent
nal suisse (Chambre des députés) a
adopté
par 70 voix contre 33 une mo—
La cérémonie tion
Budapest, 14 juin.
de la Commission parlementaire
d'ouverture du nouveau parlement hon- dite de
invitant le Conseil fégrois s'est déroulée ce matin sans inci- déral à gestion,
réexaminer la question des reaux
dent. Les députés appartenant
lations
avec
la
Russie
soviétique.
croix fléchées et aux autres groupeAu cours des débats le rapporteur a
ments d'extrême-droite se sont présentés en uniforme. L'amiral Horthy a fait valoir que les relations commerdonné lecteure aux deux Chambres réu- ciales helvéto-soviétiques s'effectuaient
actuellement en partie par le truchenies du discours d'inauguration.
Le régent a souligné, outre les liens ment de l'Allemagne.
qui unissent la Hongrie à l'Allemagne
et l'Italie, l'amitié séculaire avec la PoLES RECEPTIONS
logne et le désir de vivre en confiance
avec la Yougoslavie. L'heure des négoDE M. GEORGES
BONNET
ciations utiles lui semble arrivée, mais
l'initiative en est difficile à prendre par

M. Georges Bonnet,
Paris, 14 juin.
les grandes puissances dont c'est l'af- ministre
des Affaires étrangères, a reçu
faire.
ce matin, M. Lukasiewicz, ambassadeur
Enfin l'amiral Horthy a exprimé le de Pologne en France.
désir fervent de la Hongrie de mainteL'après-midi, il a reçu M. Souritz,
nir son autonomie d'action et son indé- ambassadeur d'U.R.S.S.
pendance'et
de toujours vivre dans un
cadre constitutionnel qui présente suffisamment de souplesse pour permettre
M. Corbin
au Foreign
Office
des adaptations aux exigences du moment.
14 juin. — M. Corbin s'est
Londres,
Le clisfcurs du régent a obtenu de rendu à la fin de l'après-midi au Fotrès vils applaudissements de la part reign-Office où il s'est entretenu sucde tous les membres du Parlement ainsi cessivement avec sir Robert Vansittart
aue du public qui garnissait les tribu- et sir Alexandre Cadogan.
nes.
, Le

-

message

la question
avec

de

*
L

Allemagne

n'a
de

pas

LE

la

le

statut

Slovaquie

Les nouvelles
à des mouvements
sont démenties

Chaque
à

RB'Y

l'intention

modifier
, de

DE

relatives
de troupes
à Berlin

Suisse

est

prêt

mourir
son
idéal
pour
déclare
le président
du Conseil
national

DE

CHANTILLY

émet

du

déclaration

'-,

Chevalier

professeur

Savon

sur

le

Secret

de

fraîcheur

Nouvelles
parlementaires
Les mesures
en faveur
» de l'agriculture

beauté

du

Afrique

Nord

A PHILIPPEVILLE
Armé
un
sa

d'un

pieu
ivre

indigène

belle-mère

et

tue
sa

tante

Il blesse cinq personnes
dont son épouse
et son père
Philippeville, 14 juin (de notre correspondont particulier). — Dans la
mechta de Damrémont à proximité du
village, près de Philippeville, Kandjara
Ali, dit Allaoua ben Salah, trente-deux
ans, en état d'ivresse, a tué au moyen
d'un peu sa belle-mère, Touil Aïcha
bent Moussa et sa tante paternelle,
Kandjra Mebarka.
Il blessa ensuite grièvement son épouse, Djerou Behidja bent Mohamed, et
enfin deux autres femmes indigènes et
un ouvrier du domaine Attard.
blessa
Pour terminer, le meurtrier
son père, heureusement sans gravité.
MM. Moulin, substitut du procureur
de la République ;
Risterucci, juge
d'instruction ;
Friedel, greffier ; Halaïmia, interprète, ont procédé aux
constatations.
Kandjara Ali a été mis en état d'arrestation par la gendarmerie et placé
sous mandat de dépôt ainsi que son
cousin, Kandjra Foudil avec lequel il
s'était enivré.
De violents
causent

orages

d'importants

dans

dégâts

le département

de

Constantine

Constantine, 14 juin (de notre correspondant particulier). — Le mauvais temps qui sévit sans interruption
dans le département de Constantine a
causé aux récoltes des préjudices considérables. Depuis trois jours, des orages de pluie sont signalés en divers
ont
points. Ces chutes torrentielles
provoqué la verse des blés et des orges.
Hier, à Colbert, un orage de grêle
s'est abattu sur la région dévastant
750 hectares complantés en céréales.
et de
Les dégâts sont considérables
nombreux petits colons et fellahs sont
ruinés. On estime à 25.000 quintaux les
Certains
pertes
éprouvées.
grelons
étaient de taille phénoménale et pesaient jusqu'à 300 grammes.
A Télergma, un orage moins violent
a ravagé de nombreuses récoltes.
A Tébessa, la pluie diluvienne a causé
dans la région de graves dégâts. Au
douar Mezra, un indigène a été. tué
par la foudre.

A

France

l'étranger

Bruxelles. — M. Imianitoff, ancien attaché de cabinet d'un ministre belge,
est condamné à 6 ans de prison pour
faux, avortements et escroqueries.
Berlin. — Les négociations économiont comques germano-esthoniennes
mencé.
Courl' sous la pluie, il a été rem— Le ministre yougoslave des chemins
porté par Pharis, à M. Marcel Bousde fer se trouve actuellement à Berlin.
sac. La rentrée au paddock du
Gibraltar. — Le colonel Sotomayor,
vainqueur et de son propriétaire.
gouverneur d'Algésiras, a rendu aujourEn selle : "lIiott
d'hui sa première visite officielle à sir
Edmund Ironside.
Londres. — La mission économique et
financière polonaise est arrivée à LonLe bandit
Molinari
dres cet après-midi. Elle a été reçue
dans la soirée par lord Halifax.
se pend
dans
sa cellule
— On annonce la mort, du vicomte
Wimbourne, ancien pair et membre de

Le bandit Charles la Chambre des Communes.
Paris, 13 juin.
Rome. — Une délégation commerciale
Molinari, qui a comparu hier devant
les assises de la Seine, a été trouvé bulgare vient d'arriver. Elle doit procépendu ce matin dans sa cellule à la der à la révision du traité de commerce
du 3 décembre 1937.
prison de la Santé.

teint

OFFICIEL

»

Déclassement
de lignes
de chemins
de fer en Algérie
Paris, 14 juin. — L' c Officiel » publie :
Un décret portant le déclassement
des lignes ou sections de lignes de chemins de fer d'intérêt général d'Algérie
ci-après désignées sur lesquelles tout
service est suspendu depuis plus d'un
an :
La section comprise entre Marengo et
Cherchell de la ligne El-Affroun à
Cherchell.
,
Ligne d'Alger à Koléa et à l'embranchement sur Castiglione.
La section de Maison-Carrée à Rovigo, de la ligne Saint-Eugène à Rovisur Aïn-Taya et
go, embranchement
embranchement du Champ-de-manœuvres au port d'Alger.
La section comprise entre Dellys et
Mirabeau de la ligne de Dellys à Boghni.
Finances
M. Argence a été nommé sous-directeurà la Caisse des dépôts et consignations en remplacement de M. Faveris,
admis à la retraite.
commercial
L'ordre
du mérite
Un décret instituant au Ministère du
commerce un ordre du mérite commercial.
Cette distinction est destinée à récompenser les personnes qui se sont
distinguées par leur valeur professionnelle et par la contribution qu'elles ont
apporté au développement de l'activité
économique et au commerce extérieur
de la France.
Les contingents de cette décoration
accordés semestriellement le ler janvier
4 cravaet le 14 juillet, comprennent:
15 rosettes d'oftes de commandeur;
ficier ; 75 croix de chevalier.
C'est aux préfets et non au Ministère du commerce que les candidats devront adresser leurs demandes.
transLes dossiers de candidature
mis par les préfets au Ministère du
commerce devront y parvenir :
Pour être compris:
dans la promotion du 1er janvier, le 30 novembre au
dansla
promotion du 14
plus tard ;
juillet, le 15 juin au plus tard.

Agriculture
Un décret aux termes duquel le crédit de un million et demi de francs
destiné à assurer le fonctionnement
administratif du service des céréales
pendant le 1" semestre de l'année 1939
sera prélevé sur les disponibilités du
compte « Dépenses de défense.du marché du blé. »
Les dotations
du crédit agricole
Un arrêté ministériel selon lequel les
ressources de dotation du Tiédit agricole, dédu^jcn fa'te de divers prélèvements, dont un de 35 millions de
francs pour avances pour prêts aux
institutions de crédit agricole ou aux
organismes centraux des sociétés indigènes de prévoyance en Algérie, au
Maroc et en Tunisie, sont affectés dans
la proportion de :
18 p. 100 en avances pour prêts à
moyen terme ;
Deux
se noient
enfants
5 p. 100 en avances pour prêts individuels à long terme ;
dans
la Medjerdah
32 p. 100 en avances aux sociétés
visées à
coopératives et institutions
l'article
22 de la loi du 5 août 1920 et
Tunis, 14 juin (de notre correspondant
en
avances
prévues
par
la
loi
du 8 dé—
particulier).
Quatre enfants de 7 à 10
1922 par l'article de la loi de
ans, appartenant à une tribu de noma- cembre
finances
du
27
décembre
1927
et par
des, se baignaient dans la Medjerdah,
près du barrage d'El-Bathan,
quand l'article 34 de la loi du 16 avril 1930.
deux d'entre eux, Youssef ben Ali, 10 ans Au conseil de
l'Office
du blé
et Salem ben Mohamed, 9 ans, s'avenUn arrêté relatif au renouvellement
turèrent sous les chutes et soudain disparurent sous les yeux de leurs petits des membres du conseil central de l'Orfice national
du
camarades.
interprofessionnel
Montés sur une barque, des sauveteurs blé.
à l'aide d'une perche, retirèrent un corps
Santé publique
inanimé après trois heures de recherches
Par arrêté en date du 31 mai, les
mais la mort avait fait son œuvre.
docteurs Bardenat et S'itcer, reçus au
Le deuxième cadavre ne fut découvert concours du médicat des hôpitaux psyque le lendemain à plus d'un kilomètre chiatriques en 1938, ont été nommés
du lieu de l'accident.
médecins-chefs du cadre des hôpitaux
psychiatriques et mis à la disposition
du Gouvernement général - de - l'Algérie.
DERNIERS
ÉCHOS

Paris, 14 juin. — Une délégation de
parlementaires et de délégués de la
Confédération générale paysanne est
intervenue auprès des ministres de l'Agriculture et des Finances, qu'ils ont
entretenus des décrets à prendre concernant la caisse des calamités agricoles, l'extension des allocations familiales à l'agriculture, l'Office du blé et l'équipement rural. Ils ont reçu l'assurance que ces textes allaient être étudiés
activement.
La défense
de nos ports
de commerce
et la protection
de nos côtes
Paris, 14 juin. — M. Campmchi, ministre de la Marine, a été entendu par
la Commission de la Marine militaire
de la Chambre. Il a donné des précisions sur lés mesures que le département de la guerre, en accord avec la
marine, avait prises
pour accroître
l'efficacité de la défense contre avions
de nos principaux ports de commerce.
Le ministre a exposé le plan des travaux qui se poursuivent en vue d'aménager Mers-El-Kebir en base navale. Il a précisé les principales dispositions du programme
financier
qui
doivent permettre de doter l'extrémité
occidentale de la Méditerranée
d'une
base nécessaire aux opérations de nos
escadres.
Le ministre a entretenu la Commission de la situation de l'aéronautique
navale que le redressement de nos fabrications fait évoluer de manière satisfaisante.
DES
SPOR
TS
A la Commission
de la marine
marchande
Paris, 14 juin. — La Commission de
1--- BOXE la marine marchande de la Chambre
a adopté les rapports Nadar sur la proBob Pastor
bat Fiduccia
position de loi relative aux veuves ("inscrits maritimes et de M. Daher sur la
aux points
ratification d" décret fixant les inaemnités compensatrices de sanctionneront
New-York, 14 juin. — A Jersey City,
des infractions aux décrets relatifs au Bob
Pastor a battu un certain Fiduccia
régime de préférence du pavillon fran- aux points en dix reprises. Il eut l'avançais.
tage pendant tout le combat, sauf pendant la première reprise.
On affirme que Pastor doit rencontrer Lou Nova, mais que celui-ci ne
EN QUELQUES
MOTS.
voudrait rencontrer que seul Joe Louis.

Paris. — Le président du Conseil a
reçu une délégation du groupe radical
venue l'entretenir
du problème des
grands travaux.

L'administration
i..S P.T.T. va
i,
émettre trois nouveaux timtres pour le
1508 anniversaire de la Révolution.
- La Confédération
des classes
moyennes réclame notamment dans une
h: portante déclaration le retour au resdes
morales.
pect
- Sir disciplines
Eric Pllipps, ambassadeur je
a
offert un dîner en
Grande-Bretagne,
; l'honneur de M. Eden auquel assistait
M. Bonnet.
Tarbes. — M. Hubert Garrigue, ct.f
de la mission française au Groënland,
est rentré en France.

du

A L'«

divers

Faits
en

et

:-

jeunesse,

projet

Transsaharien

:r

"<'

opinion

Paris, 14 juin. — La Commission sénatoriale des colonies a entendu le professeur Chevalier sur la question du
Transsaharien.
Le professeur Chevalier qui depuis 40
ans parcourt notre Afrique occidentale
explique l'enthousiasme des -partisans
du Transsaharien par ce qu'il appelle
le mirage du Sahara.
D'après lui le Transsaharien n'augmenterait pas le nombre de voyageurs
L'auto, l'avion et tous les moyens de
transport sont suffisants. Pour les marchandises, il montre qu'il n'y a pas davantage à espérer.
Considérations
économiques
Sur les ports côtiers les vieux chemins de fer sont également suffisants
et à tous points de vue préférables. Le
fret soudanais restera insignifiant pendant des années. Le Soudan n'a pas
deux habitants par kilomètre carré;
la population paysanne est à peine à
600 kilomètres de la côte. Les produits
côtiers représentant le 1/10 de la totalité, ce serait un mirâcle si la production s'accroissait.
Le professeur Chevalier fonde d'ailleurs peu d'espoir sur une augmentation de la production du coton, qui donne à peu près 800 tonnes annuellement
f't tout au plus 2.000 dans cinq ans
Seuls pourraient se développer le blé.
la canne à sucre et le riz.
Il ne croit pas à des irrigations miraculeuses du Niger.
et l'Italie
L'Allemagne
ne sont pas à craindre
pour le Transsaharien
En ce qui concerne l'utilité militaire
et la défense nationale, l'éminent professeur décline toute compétence et ne
iedoute pas la concurrence par l'Allemagne et l'Italie si la France n'abandonnait pas le projet:
En laissant de côté la question militaire proprement dite, dit-il, pourquoi
s'obstiner à faire la liaison par la voie
la plus longue et la plus dangereuse ?
D'autres tracés proches de la' côte seraient préférables et cela coûterait
moins cher.
Il nous faudrait un Institut scientifique du Sahara, qui ferait les travaux
de première utilité. La science seule
peut éclairer le problème. Le Sahara
n'est pas inconnu mais il manque d'une
connaissance méthodique et conduite
d'après les données de la science moderne. Nous avons les 4/5 du Sahara,
nous sommes responsables de son développement.
Comme on peut s'en rendre compte,
les conclusions du professeur Chevalier,
que nous présentons objectivement, sont
nettement défavorables.

En

\>

Cadum

une

défavorable

bientôt

Suner

Zurich, 14 juin. — A l'occasion de la
journée des chambres fédérales de l'Exposition nationale suisse consacrée à la
réception des députés des deux Assemdans
les entreprises
blées législatives, M. Valloton, président
du Conseil national, a exprimé la conde manutention
des ports
fiance absolue des chambres féderales
et de la nation dans l'armée suisse. Il
algériens
a déclaré — Notre démocratie s'est montrée caParis, 14 juin. — Le « Journal offi- pable de vivre pendant 650 ans pour le
cielv publie ce matin un décret éten- même idéal et chacun de ses enfants
dant à l'Algérie le décret du .'6 juillet est prêt à mourir pour le défendre Est1937 sur la semaine de 40 heures dans ce rien cela et peut-on affirmer que
les entreprises de manutcntion dans les tous les régimes dureront six siècles et
**
demi ?
ports.
La

sur

a quitté
l'Italie
Rome, 14 juin. — M. Serrano Suner,
ministre de l'Intérieur espagnol, a quitté Rome pour retourner en Espagne.

Finlande

Londres, 14 juin. — Le général sir
Walter Kirke, inspecteur général des
forces territoriales,
Londres
quittera
pour la Finlande 'samedi, invité par le
Ministère de la défense.

la

commune

Paris, 14 juin. — Robert Guyon, envoyé spécial permanent du « Journal »
à Rome, écrit :
« M.Suner est parti sans avoir signé
le moindre accord liant l'Espagne à
l'Italie comme on l'espérait à Rome. Au
cours des conversations qu'il a eues avec
les dirigeants fascistes, le ministre espagnol a, sans doute, répondu amicalement aux invites dont il avait été
l'objet dès le premier jour de son arrivée. L'Espagne saura être reconnaissante à l'Italie de l'aide qu'elle lui a
apportée durant deux années de guerre,
mais pour l'instant elle est trop occupée de sa reconstruction pour penser à
des alliances qui, sans doute, compromettraient cette œuvre. Que des accords culturels et économiques soient signés dans un proche avenir, c'est bien
possible, mais c'est tout, c'est tout pour
l'instant. »
Madrid

et

feraient

Berlin, 14 juin.. - On dément catégoriquement dans les milieux autorisés
de Berlin les nouvelles qui ont paru à
l'étranger sur les mouvements de troupes allemandes en direction de la Slovaquie.
On affirme, en outre, que le Reich n'a
nullement l'intention de modifier en
Des missions
militaires
quoi que es soit le statut de la Slovaquie.
-,,'
et polonaise
turque
Une complice
du meurtrier
sont
arrivées
à Londres
du policier
allemand
Kniest
aurait
été arrêtée
à Kladno
Londres, 14 juin. — On déclare officiellement qu'une mission turque et
Berlin, 14 juin. — Le D.N.B. mande
une mission polonaise représentant les de Prague qu'au cours de l'enquête sur
forces armées de terre, de mer et de l'assassinat
du
allemand.
policier
l'air des deux pays, sont à Londres où Kniest. à Kladno, la police allemande
elles procèdent aux discussions technia arrêté une femmetchèque
qui est
ques relatives au matériel de guerre.
très probablement
une complice du
meurtrier.
Le général
sir Walter
Kirke
est

France

-

LA

THÉSAURISATION
est une maladie
du
billet
de banque
comme
la paralysie
est une maladie
de
l'homme.
Garder
des
billets
de banque,
c'est
le
appauvrir
pays
et s'appauvrir
m
so i - même.

CYCLISME
Le

Tour

d'Allemagne

Berlin, 14 juin. — Classement général : 1. Unbenhauer, en 85 h. 7' 9" ;
2. Scheller, 85 h. 12' ; 3. Zimmermann
'Suisse) 85 heures 12' 6" ; 4. Oubron
(France), 85 h. 16' 59" ; 5. Thierbach,
85 h. 20' 42" ; 6. Wierinckx (Belgique),
85 h. 21' 30" ; 7. Petersen (Danemark),
85 h. 24' 11" ; 8. Wengler, 85 h. 25' 45";
9. Speiessens (Belgique), 85 h. 31' 24";
10. Nievergelt (Suisse) 85 h. 35' 3" ; 11.
Gryjsolle (Belgique), 85 h. 35' 32".
Classement par nations :
1 Suisse, 256 h. 25' 47" ; 2. Belgique,
256 h. 28' 16" ; 3. France, 256 h. 47'
18" ; 4. Allemagne (Durkorpp), 257"h.
4' 20" ; 5. Equipe mixte no 1, 257 h. 30'
54".

C'EST

ACHETER,

ET FAIRE

LÉGION

VIVRE

VIVRE

D'HONNEUR

Mutilés
titulaires
d'invalidité

d'une pension
de 100

Paris, 14 juin. — Sont promus officiers : MM. Mespoulet, ancien adjudant ; Grand, ancien sergent du 3*
zouaves ; Zenovardo, ancien sergent au
9° zouaves;
Ceccaldi, ancien lieutenant au 2" bataillon de marche d'infanterie légère d'Afrique.
Sont nommés chevaliers: MM. ChréTENNIS
tien, ancien soldat au 2e tirailleurs al- gériens ; Fertigne, Moriaud, Choucun,
Hadjadj, Menahaine, anciens soldats au
Les
championnats
3e zouaves;
Jeanne, Rose, Eck. Daude,
Saleix, Vulliez, Delaire, Moulin, fit te,
internationaux
de France
Bedon, anciens soldats au 2" zouaves ;
Cambacedes, ancien caporal au 2" zouaves ; Mazella, ancien caporal au 6' tiParis, 14 juin. — Les championnats
internationaux de tennis se sont pour- railleurs algériens ;
Armand, ancien
de
soldat
au 2e tir. alg. ; Lethellet, Nanot,
suivis aujourd'hui par les matches
simples messieurs des quarts de fina- Chopin, anciens soldats au 9" zouaves;'
Tranchant, ancien adjudant au 2* zouales.
Voici les résultats : M.C. Neil (E.-U.) ves ; Mohammed Smala ould Mohambat Puncec (Yougoslavie), par 6-4, 1-6, med, ancien soldat au 7° tir. algériens.
6-3, 6-1.
Cooke (E.U.) bat Billington (G.-B.), Af. Jean Zay a quitté New-York
par 6-4, 1-4, 6-1.
Dans le double mixte des huitièmes
pour la France
et Journu
de finales, Mlle Panetier
Jedrèze
Kews(France) ont battu Mlle
New-York, 14 juin. — M. Jean Zay a
ka et Baxorowski (Pologne), par 3-6, quitté aujourd'hui
- * New-York par < Nor"mandie».
6-1, 6-"

Page 4 - 15 - 6 - 39

L'ECHO D'ALGER
-

LA

I

V

e'

LIBÉRATION

D
é l é'
g
Délégations

atl*on

L
DES

L

Les
La

Région

E

9
T

L

A

B

A

N

L

I

E

U

E

VINS

t
-

E

économique

1 COUR

Tribunaux
CRIMINELLE

A

T

R

A

V

E

R

D'ALGER

S

ALGER

- 't tions à MM. Péri et Retty et à leurs déEL-BIAR
voués collaborateurs pour la belle réus— Réunion du co- site de cette manifestation malgré la pluie
FETES
ANNUELLES.
crime
mité
à
h.
qui causa bien du désagrément.
jeudi
15,
20
30.
salle
de
l'Harf
Les
non-colons
adresse
un
monie.
MEDAILLESD'HONNEURDU
appel
caroubes
pour
quelques
Les sociétaires devant participer àTRAVAIL.

la sortie
1.
1
REGENT-CINEMA.
Jeudi
en
matinée
traitent
à leur
tour'
et soirée, samedi en soirée et dimanche en de Surcouf de dimanche prochain sont inla
libération
pour
formés qu'un autobus stationnera place de
matinée
et
soirée
:
«
Choc
en
Le
4
août
UN
COUP
DE
mer
»
et
1938,
au
douar
COUTEAU
MORTEL.
LE
GARDIEND'AUTOS
Khachena,
EST MIS A « La Taverne maudite » ; Actualités. En la République, devant le café Pérez.
des
bateaux-citernes
commune de Palestro, à la suite d'une — Hier matin, vers 6 heures, une dis- MAL. — Surprenant
l'avant-dernière
Le départ aura lieu à 8 heures précises.
une comédie comique. Locad'une
nouvelle
discussion survenue au sujet du par- pute, pour un motif futile, éclatait a nuit deux Arabes qui s'emparaient d'ou- supplément
tranche
tion.
VICINALITE.— CARREFOURDES CINQtage d'une récolte de caroubes, entre la pêcherie entre deux marchands de tils déposés dans une auto garée bouleA la séance de la délégation des nonMAISONS.
— SERVtrUDE DE VISIBILITE.

BOULEJOYEUSE. Nombreux sont les
Considérant la situation critique fai- Ghazibaouère Ali ben Rabah et sa poissons, au cours de laquelle l'un d'eux, vard Carnot, le gardien Amoura Ha- membres qui ont pris part au concours — ENQUETE.— Conformément à un arrêté
colons, mardi, M. Marty a minutieusement exposé les arguments
contre te actuellement à l'armement franco- sœur Ghazibaouène
Khedoudja bent Saàdoun Bouzid, 23 ans, demeurant a mouda, 35 ans, tentait de les appré- du 11 Juin, offert par nos bons amis préfectoral, une enquête de huit Jours sera ouverte du 25 juin au 4 Juillet, sur la
L. T. et M. M.
l'utilisation des bateaux-citernes
et a algérien et à la production du fait de Rabah,.celle-ci allait aussitôt se plain- La Redoute, portait un coup de tête à hender.
de visibilité qui sera importe aux
Mais un des malfaiteurs, nommé
Champions:
finalement soumis le vœu suivant à ses l'absence de vins libres pour l'expor- dre à son fils, Houdache Rabah, le- son antagoniste, Lezoul Abdelkader, 29
Plegay et Louis Gadéa ; servitude
propriétaires d'immeubles' riverains dea -k.
«
Raoul
quel,
fort
en
s'arma
d'une
maans.
Mouloud
)
et
de
sous-champions
:
Lehoux
et
Vintation sur la métropole :
colère,
dangereux repris
collègues :
routes
nationales
no 24 et 5 (annexe), a
cent
Soler.
Celui-ci ripostait alors par un coup justice frappa de plusieurs coups de
Les navires partent avec des creux im- traque et d'un couteau. Il se rendait
« La délégation des non colons, conproximité du carrefour des Cinq-Maisons,
Consolation offerte par l'ami Joseph :
dit carrefour de la Mort.
sidérant
portants, d'autres attendent
dans les alors auprès de son oncle et le frap- de couteau qui atteignait Saâdoun a démonte-pneu, sur la tête du malheuChampions
:
Pierre
Astre
et
Gaby
reux Amoura qui, grièvement blessé, dut Puech.
Durant la période sus-indiquée. les in1" Que l'économie qui pourrait être ports, la libération de la quatrième tran- pait au cœur. La mort fut immédiate. la poitrine.
Tandis que le gardien de la paix Hes- être dirigé sur l'hôpital de Mustapha.
seront admis à présenter par écrit
L'accusé, qui prétend avoir été profaite sur le transport des vins en vrac che ;
Félicitations et remerciements aux gé- téresses
les observations ou objections
Ses agresseurs sont activement re- néreux
a
été
condamné
se
le
la
qu'Us auLes
industries
et
commerces
annexes
voqué,
à
cinq
ans
de
appréhendait
meurtrier,
victime,
d
dateurs.
est très réduite et ne pourra pas se —
îont
à
sur le registre qui sera
présenter
Ministère
M.
touchée
et
son
cherchés.
public,
l'avocat gé- grièvement
qui perdait
chais, tonnelleries, entreprises de ma- prison.
CONCOURS D'AGREGATION.— Nous déposé à la mairie de Maison-Carrée,
chez le consommateur mérépercuter
4'
néral
Susini.
en
était
chôment
en
M"
Bucaille.
sang
abondance,
transportée
avec
nutentions
partie.
Défenseur,
apprenons
plaisir
que
notre
concibureau, travaux communaux et
à
tropolitain par une baisse perceptible
Considérant que cette situation, en se
d'urgence à l'hôpital de Mustapha ou LES
toyen le docteur Fernand Jouraan, fils leur disposition tous les jours nontenu
fériés
du prix du vin ;
LE
VOYAGE
elle est décédée dans la soirée.
de Mme veuve Jourdan, actuellement chef pendant les heures d'ouverture des bu20 Que la spécialisation d'une flotte prolongeant, va amener les armements
de
travaux
à
la
Faculté
de
pratiques
méleaux.
COUR D'APPEL
D'ALGER
en citernes ne pourrait être utilisée a réguliers à envisager le désarmement
decine de Lyon, vient d'être admis au
BAL DU B.P.M.E. — Samedi. à 21 heu.
d'autres fins en cas de conflit ou en d'une partie de leur flotte actuellement
concours d'agrégation c..e physiologie de- res.
à la salle des fêtes, grand bal oren service et causer par contre, au mosptct
vant la Faculté de médecine de Paris.
cas de récoltes déficitaires en Algérie ;
"S'ON
ganisé par les élèves de la préparation miL'affaire
des
de
bons
ment
de
la
un
afflux
porteurs
Toutes
libération,
d'expéTEL.
nos félicitations.
3° Que ce mode de transport sera
ARTICLES
S"",,,,
ERIEUX
POUR
v::. '>}.,:
litaire sous la présidence de M. le colonel
que les navires en ligne ne pourv
321.75 ,,',::"":;.,>;;'
DEPART. — Nous apprenons le prochain commandant d'armes.
génératéur de chômage tant en France ditions
des cinématographes
ront pas assurer,
VICHY
:ÿ,:::=-;J,.I'J=8I(":I"*-..r
ÊNi0Ê%é[\
départ pour Moulins où il vient d'être HOSPITALISEPOURUN COUP DE POING.
qu'en Algérie, à une époque où il imLa
Région
nommé
commis de l'Inspection academiéconomique
d'Algérie,
de
conserver
12 juin. à 20 heures 30, une
porte
au consommateur
Seiberras
que, de notre concitoyen et ami M. Cra- - Lundi soir
Adresse un pressant appel aux pouBIENFAIT
DE
LA NATURE
survenait au quartier Fouqueun pouvoir d'achat aussi élevé que posSUCCES UNIVERSITAIRE. — Nous bos, gendarme. Depuis quelques années à discussion
voirs
la
libération
d'une
reau
entre
les
publics
pour
jeunes Ferrer Henri, 16 ans.
sible.
Vous attristez votre existence en vous avons signalé hier matin l'admission EI-Biar, M. Crabos avait su réunir beau- Journalier rue de
nouvelle tranche et renouvelle instamFrance et Aïmeur Bachir
MM. Godin, notaire à Alger, et Ma- privant des plaisirs délicats
4° Que du fait de l'augmentation
de la table aux examens de deuxième année de ca- coup de sympathies. En regrettant son ben Mustapha. 18 ans. demeurant au quarment
le
vœu
formule
d'évacuaqu'une
zard,
créanciers,
porteurs
d'actions
de
la
départ,
nous
lui
ainsi
constante de la population algérienne il tion
et vous nuisez à votre organisme en pacité en droit, de MM. Salignon et
souhaitons,
qu'a tier P.L.M. Au cours de la discussion, des
et
non
de
la
sporadique
Société des établissements Joseph SeiMme Crabos, heureux séjour dans sa nou- coups furent échangés et Aïmeur reçut un
y a lieu de lui assurer des moyens récolterégulière
soignez-vous en Laparre. Il nous est agréable de citer velle résidence.
vinicole
soit étudiée berras, avaient demandé, par voie de prenant des drogues:
coup de poing à l'œil droit lui causant une
d'existence en lui donnant du travail ; et appliquée dès algérienne
une cure à Vichy, dont les eaux également et de féliciter vivement MM.
blessure assez grave puisqu'il fut hospitalisé.
référé à M. le Président du tribunal faisant
que possible.
5° Qu'en raison de l'activité éconosont
des
remèdes
naturels
Gassion
et
qui guérisPapaïx, agents-secrétaires de
x
HUSSEIN-DEY
Une enquête est ouverte.
de
commerce
d'Alger
la
nomination
mique des industries et commerces désent
toutes
les
affections
de
l'estomac,
la
d'Etat
police
d'Alger,
qui
ont
passé
d'un administrateur provisoire à l'effet du foie et de l'intestin
VOLEURSDE NUMERAIREARRETES.—
IDEALE BOULE, TROTTIER BOIS RA- Lundi
brillamment le même, examen.
jà cités, et dans l'intérêt de l'économie
12 juin, le gardien de la paix Sanchis
de

pourvoir
à
la
gestion
régulière
de
MEL.
Les
5
et
6
août
prochain,
sous
la
Deux cent mille baigneurs obtienalgérienne en général, des mesures de Dimanche
aura
lieu
appréhendé place de la République, les
la dite société, par la convocation d'une nent
présidence d'hPI.neur de M. Marty, malie aindigènes
Gueza Amar ben Ali, 28 ans et
protection en leur faveur ont besoin
des résultats miraet délégué financier; docteur Pierre Du- Hakim Sllmane
assemblée générale des actionnaires né- culeux,chaque année
ben Meziane, 24 ans, tous
d'être prises, tout comme il en a déjà
aux
eaux
de
Tougrâce
Vichy.
mas,
conseiller
MM.
Paul
Trotgénéral;
cessaire. Le tribunal de commerce se tes
"MX
journaliers
ferme Couture à Maisonété fait pour de nombreuses corporades principes vivifiants,
!
l'inauguration
tier, J. et B. Mercadal et des élus du dé- Blanche pour vol
déclara incompétent et, sur appel des elles chargées
somme de cent
- i,,,LE. -- DESAL.IrERANT,,~, IDEAL, ~,- partement
se dérouleront sur les boulo- francs au préjudice d'une
tions ;
sont
de
véritables
fontaines
de
de Sllmane Mohamed
demandeurs,
l'affaire
a
été
plaidée
pour
diomes
de
l'Idéale-Boule
de
brillantes
iêEmet le voeu
: 1
Jouvence.
ben Sllmane, 21 ans. journalier, demeudu
monument
Raffi
les
le
31
mai
dernier
et
appelants
pour
Le ComKe actif elabore rant au dit lieu.
Que M. le Gouverneur général de
Vichy est un merveilleux Paradis
PAIE A BOIRE OU JE FRAPPE. Et tes champêtres.
les défenseurs le 12 juin courant, de- thermal.
un programme choisi qui donnera saCes deux ind gènes ont été déférés à M.
Saison
l'Algérie veuille bien intervenir insNom- c'est parce que le jeune marchand de déjà
tisiaction aux plus difficiles
Cette cérémonie restera le plus émou- vant la première chambre de la cour breux hôtels à la Avril-Octobre.
le Juge de paix.
tamment
afin d'obtenir l'interdiction
de
toutes
les
poissons
Aïch
Mohammed,
20
ans,
reportée
M.
le

vant
d'Alger,
présidée
par
premier
préSAPEURS-POMPIERS.
Réunion
hommage
pouvait
être
généARRESTATIONPOUR VOLD'UN INTERde tout transport de vin en vrac entre
public qui
bourses. Ecrivez Syndicat Initiative, fusait hier soir de satisfaire à la de- rale vendredi 16 courant, à 18 h. 30, au DIT
DE SEJOUR. — Mercredi 14 juin a 7
à la mémoire d'Alphonse Raffi, sident Saignat, assisté de MM. les con- VICHY.
la France et l'Algérie. soit par des ba- rendu
mande de son coreligionnaire Mèkeret local de la place de la mairie. Derniers heures,
seillers
Bono
et
M.
le gardien de la paix Dunant a arancien
maire
Ohlmann.
l'avocat
de
la
ville
d'Alger.
teaux totalement citernes ou bien encelui-ci
l'a
roué
de
en
vue
de
la
sortie
rêté
Abdelkader,
que
préparatifs
pique-nisur
le marché le nommé Bousaider Ahdu
Aux sociétés reconnaissantes ne man- général Coquillard occupait le siège
core par des bateaux mixtes, ou bien
coups et lui a ensuite dérobé un por- que à Sidi-Ferruch du dimanche 18 cou- med ben Amar, 27 ans, sans profession, inministère
COMMERÇANTS,
MEFIEZ-VOUS
!
public.
queront
d'ailleurs
de
s'associer
tous
pas
rant. Présence absolument necessaiie
terdit de séjour, demeurant au quartier

tefeuille
par l'utilisation des cuves transportaNous
avons
le
d'un
contenant
50
francs.
de
signalé,
hier,
cas
Après
nombreux attendus, la cour
ceux qui ont connu l'homme de bien
RELEVEDES TOMBES.— Le maire por- P.L.M.,13auteur d'un auvol d'effetsdecommis
bles. »
la veille, sous prétexte
L'agresseur est recherché.
l'indique fut M. Raffi. En cette
du a' rendu hier matin un arrêt par le- Européen qui,
après-midi
préjudice
te à la connaissance du public qu'il sera mardiAït
Signé également par MM. Weln- 18 juin, la marine française journée
d'échanger un billet de mille francs
Amar ben Lounès, journalier rue
sera aussi quel :
à partir du 1er août 1939 à la gène
procédé
Kléber.
mann, Lombardi, Bernard, Brémond, honorée par le culte rendu à l'ancien
Elle reconnaît les appels réguliers en contre de la monnaie, avait adroiterelève
des
sépultures
existant
dans
les
concours d'une perquisition effectuée par
Perrin et Maglioli, le vœu a été adop- maire
la forme, déclare irrecevables les in- ment subtilisé un billet de 500 francs
cessions expirant à cette date, ainsi que M.Au
qui fut marin.
le Commissaire de police au domicile de
té.
une commerçante de la rue Michelet.
aes tombes en terrain commun pour les- Bousaïder,
Les sociétés participantes assisteront terventions d'un certain nombre de so- à Le
il a été trouvé une bicyclette
Autour
d'Alger
même
individu,
certainement,
a
les
inhumations
remontent
au
A. Z.
quelles
plus
à la cérémonie avec leur drapeau. El- ciétés distributrices de films ainsi que renouvelé
dont 11n'a pu indiquer la protard au 30 juillet 1933. Passé le 1er août d'enfant
son exploit en se présentant
venance.
les voudront bien se conformer aux in- le groupement. civil des porteurs de hier
1939
et
dans
les
cas

les
familles
lntématin
dans
un
de
l'aveBousaïder
a été écroué.
magasin
dications qui leur seront précisées dans bons; les en déboute et les condamne nue
lessées n'auraient pas donné de directives,
LA REDOUTE
de la Bouzaréa où il a habilement
chacun aux dépens de leurs intervenles quotidiens du 17 courant.
les restes exhumés seront mis dans l'osescamoté,
dans
les
mêmes
conditlons.

tions respectives.
L'assemblée
générale
CONCERT.
Programme du troisième suaue commun, quant aux monuments et
un beau billet de 500 francs.
Au fond.
concert public offert par l'indépendante. entourages existants ils seront tenus à la
Signalement de l'escroc a été fourni vendredi 16 juin, à 21 heures, sur la disposition des familles jusqu'au l"r août Les obsèques
de M. Verlaguct
Emendant et réformant l'ordonnance
de la Fédération
Université
d'Alger
place, rue Saint-Clair-Deville, :
1940.
-'
algérienne
entreprise, déclare que le juge com- à la Sûreté.
1.
Le
vieux
P.R.
(Goitre)
;
Brisquard,
mercial des référés était compétent, vu
AMICALE DE LA POLICE D'ETAT
2. La tinta giardinera, ouverture (W.A. D'HUSSEIN-DEY.
au maire
de Kouba
— C'est avec
adjoint
FACULTE MIXTE DE MEDECINE
que
des
Associations
l'urgence, et dit régulier et valable l'apMozart) ; 3. Danse du Canada (Goitre) ; nous avons relevé dans la liste plaisir
des candiET DE PHARMACIE
pel en cause du liquidateur M. Le4.
Le
Pré
aux
roses,
fantaisie
(A.
Bériot);
SI VOUS VOULEZ
dats admis au certificat d'études primaiHier après-midi, au .milieu d'une
vasseur, en qualité de représentant des A\V
5. Panache de France, P.R. (G. Gadenne). res
Examen de validation de stage
les noms des jeunes Robert Casale, Emide commerçants
créanciers chirographaires.
ont eu lieu les obseen pharmacie
BIENVOUSPORTER LES FETES DU QUARTIER,DE LA RE- le Albert et Francis
Ferrer, fils de MM. grossedeaffluence,
Commet
M.
rue
à

M. Marius Verlaguet, adjoint
Boutier,
31,
Hoche,
DOUTE.
Dimanche
local
du
Antoine
et
ques
matin, au
Casale. secrétaire, Jules Albert
Session de juin 1939
.~-~
VOUS NE DEVEZ Groupe sportif, réunion
au comité. Les François Fermer,gardiens de la paix de la au maire de Kouba.
Alger, en qualité d'administrateur proLes commerçants détaillants et les
Les
de l'examen de valida- visoire de la Société algérienne des cisouscripteurs sont priés d'être presents, a police d'Etat.
De nombreuses couronnes ainsi que
BOIRE AU CAFE
délégués accrédités par les groupements tion deépreuves
en pharmacie commence- nématographes Seiberras, à l'effet de jr
y h. 30.
Félicitations.
d'innombrables gerbes démontraient ia
affiliés à la Fédération se sont réunis ront le stage
29
à
7
heures
du
matin

juin,
AMICALE
CORSE
D'HUSSEIN-DEY.
pourvoir
à
la
régulière
de
la
grande
en assemblée générale statutaire le 13 très
gestion
LE RUISSEAU
sympathie dont jouissait le déQUE
précises, au laboratoire Battandier,
Nos compatriotes M. Catonl, à l'occasion
dite société par la convocation de l'asjuin, dans les salons de la brasserie de Faculté
DE FETE. — Le gala annuel des de son mariage, et M. Bertrand, à l'occa- funt.
mixte
de
médecine
et
de
ECHO
pharsemblée
des
La
l'Etoile.
générale
actionnaires.
garde d'honneur, autour du corbilanciens élèves des écoles du Ruisseau, or- sion de la naissance de son fils ont verse
macie.
Exonère M" Godin et M. Mazard de
assurée par les sapeurs-pomAprès vérification des pouvoirs, le rapganisé au profit des écoles du quartier. à la caisse de l'Amicale chacun 50 francs. lard, était
Les candidats qui ont déjà lait par- l'amende d'appel, et c.
port financier
connut le plus grand succès, tant par la Nous les remercions sincèrement et leur piers de Kouba sous les ordres du lieuprésenté par M.
-* Léon venir leur dossier d'inscription à l'exatenant Bardou.
Zermati a été adopté.
nombreuse
assistance
que
la
qlalite
renouvelons
nos
meilleursvoeux.
par
le complèteront par les pièces suiBoukadia
de la fête.
M. Coindre, secrétaire général, prend men,
A.C.H.D.— A la réunion générale eu 10 Derrière la famille nous avons noté :
vantes qui devront être déposées au
0
Des intermédes enfantins donnèrent a juin
étaient présents:
MM. Ben Siam, le conseil municipal de Kouba au comensuite la parole pour l'exposé moral secrétariat
i i b
des
Facultés
au
le
cette
soirée
une
ambiance
familière
très
plus
tard
et
le
au
lait
de la Fédération. M. Coindre passe en 26
pot
; Fait, Bonis. Buffe, Xureb. Ali- plet ayant à sa tête M. Chanel, maire
appréciée des visiteurs, puis on dansa, eu président
juin :
mondo.
de la cité; M. Berthier, maire de Birrevue les -activités du groupement au
bonne société, avec enthousiasme. jusqu'à
1° Exeat délivré par le pharmacien
A la manière de la Pérette du bon
La séance a pour objet de décider de la kadem;
M. Marty, délégué financier et
une heure très avancée.
cours de l'année et trace le bilan des (sur
création d'une sect ion de rugby.
timbré) attestant que les fabuliste, Bouhadia renversa un bidon
Liste
des
numéros
de
la
loterie
Bergeaux, direcsatisfactions obtenues et des vœux res- douze papier
gagnants
l'assemblée décide à maire d'Hussein-Dey;
mois ont été accomplis avec assi- plein de lait. Ce ne fut point, comme
Après
discussion,
au
cours
de
la
soirée
dansante.
Les
centre
le docteur du
des invalides ;
tant à réaliser.
UN « MONTE EN L'AIR ». a enleve tirée
la dite création.,.
elle, dans un bruyant accès de joie,
M.
lots non encore attribués devront être ré- l'unanimité
médecin
communalv
;
teur
Biscos,
L'affiliation des groupements des com- duité";
il
est
à
la
formation
quoi
procédé
2° Le cahier de stage dûment visé mais plutôt dans un geste de peur, en l'avant-dernière nuit, pour 250 franco clamés à M. Botton. directeur de l'ecole, duAprès
architecte
de
la
commune
;
bureau:
président d'honneur, M. le Chatenay,
merçants détaillants oranais à la Fé- à la fin par le pharmacien :
voyant, le 18 janvier dernier, s'enca- de linges qui étaient étendus sur la ter- avant le 25 juin.
les
serdocteur
Richard
;
président
actif,
M.
Ben
M.
F.
Narbonne,
représentant
dération est ratifiée à l'unanimité, et
4 8 13 15 16 22 28 2931 34 33 Siam;
3° Trois photographies format carte drer dans la porte de son mag.::.fn la rasse de l'immeuble n° 17 de la place
M.
M.
Gouvernement
Rey ; secrétaire,
vices topographiques du
des félicitations sont votées à l'adresse d'identité.
34 44 45 55 57 61 65 66 68 70 71 Dastis ;président,
silhouette d'un inspecteur de la répres- Hoche et appartenant à M. Guillaume
adjoint. M. Ronteix ; trésorier. général auxquels avait appartenu le dédu docteur Desage, d'Oran, président du
73 75 76 78 79 80 81 82 84 86 88 M. Lahbib.
Dès leur arrivée à Alger, les candi- sion des fraudes.
Chéhaou, locataire.
93 103105 121 125 128 130132 133 137133
funt ; M. Meyer, chef de la brigade de
comité de coordination.
dats se présenteront au secrétariat des
Poursuivi pour empêchement de l'exerIl
est
décidé
les
c.eux
bureaux
déque
140 145148 150 152 153 162105 167 169 171 libéreront
ainsi qu'une délégation de
La Fédération enregistre son ratta- Facultés pour signer leur livret scolaire cice des fonctions de ce fonctionnaire,
séparément. La liaison sera as- gendarmerie
172 175179 182 185 186 187189 1911J221J
AUTRE TEMPS, AUTRE BOURSE!
gendarmes
le capitaine
représentant
,chement au comité extra-parlementaire
et retirer le bulletin des droits d'exa- Bouhadia avait été condamné à deux L'époque demande
232 233 235248 250 251 252 254 257259260 surée par les deux secrétaires
d'acheter
et
d'écoDesmoyens
une délégation des sade défense du commerce de détail, re- men (25 francs),
;
droits
AMICALE.DESCHEMINOTSD'HUSSEINauront à mois de prison et 100 francs d'amende, nomiser. Aussi les 100.000 Chaussures 263266269270271 272274275277281286
conduite par les
mercie le président Maus du précieux acquitter immédiatement qu'ils

au
peurs-pompiers
d'Alger
289
290291295296298
DEY.
Les
camarades
ayant
participé
le
22
mars
le
tribunal
cordernier, par
mettent en vente des sandalettes à des
concours qu'il lui a porté dans cette rue de la Liberté, Alger. au Trésor, 14, rectionnel de
concours de photos sont priés de remettre lieutenants Bougard et Zerbini ; une
Constantine, peines qui
de circonstance !
de
leurs épreuves dans la boite aux lettres délégation
des sapeurs-pompiers
circonstance et accepte avec empresseKOUBA
L'accès du droguier ne sera autorisé ont été confirmées hier par la huitième prix
au camarade
Foyer municipal, Maison-Carrée conduite par le capitaiment la désignation de son président que les 27 et 28 juin seulement.
chambre de la cour d'appel, présidée
SYNDICATD'INITIATIVEDE KOUBA.— en y inscrivantRebillard,
et pré- ne Crocherie ; une délégation des saau
dos
leurs
nom
.au sein de ce comité pour représenter
COUPS ET BLESSURES VOLON- Aujourd'hui, à 15 heures, séance de ci- noms.
par M. le président Aillaud.
les commerçants détaillants algériens.
TAIRES. — Les inspecteurs de la deu- néma gratuite offerte aux enfants des écoLe 1" juillet prochain, assemblée géné- peurs-pompiers d'Hussein-Dey, conduite
Plusieurs vœux furent adoptés. Parxième brigade de la police mobile, ont les au « Ciné-Rex ». Distribution de li- rale. Apéritif de clôture de la saison. Les par le lieutenant Bosch; M. Lehmann,
Rentrée
des
classas
vrets
de
caisse
livres
instrucreceveur des contributions; M. Mazouri
d'épargne,
mi les principaux, citons ceux: sur les
arrêté :
Haddadi Ahmed ben Moha- tifs
réunions reprendront en octobre.
TRIBUNAL
CORRECTIONNEL
et objets récréatifs.
iman de la mosquée de
facilités à accorder aux commerçants
med, demeurant 60, rampe Valée, reO.H.D. — Vendredi 16 juin, à 18 heures, Abdelkader.
— A l'occaTIRAGE
DE
LA
TOMBOLA.
; des délégations des services de
dans la situation actuelle;
ECOLE MATERNELLE
pris de justice, auteur de coups de cou- sion du tirage de la tombola, les Dames dans la salle du café Scotto, à la Saint- Kouba
la police et municipaux de Kouba ; les
Jean:
réunion
du
conseil
d'administraContre les marchands ambulants ;
Les
beaux
teau
sur
Khemsi
M'Hamed
ben
MahDU CLOS SALEMBIEK
de
la
kermesse
une
voyages
patronnesses
organisent
notre
Sur les lenteurs apportées à l'applifoud, docker, demeurant à Alger, 9,
petite fête qui sera donnée dimanche pro- tion et aes - ueurs de première et deu- représentants de la rédaction M.de VerlaLa directrice
nés
cation en Algérie des nouveaux décrets en 1934 et 1935. inscrit les enfants
du Nil, qui a subi une incapacité rue
ae chain, 18 Juin. dans la salle paroissiale, xième.
journal auquel appartenait
Jacob
de
demeuTous
les
solio
de
18
h.
à
19
h.
30,
au
Dahan,
garçon
café,
ainsi
rue
Maselli.
en
qualité
de
correspondant,
concernant la loi de quarante heures ;
de quinze jours.
Se munir des pièces réglementaires.
du cluu. signature et renouvellement guet son collègue de la « Dépêche algérant 16, rue Lalahoum, a été surpris, travail
L'ouverture des Jeux et attractions se local
Contre les trop nombreuses tranches
Haddadi a été écroué.
que
des lîceiiut
le
28
mai
un
contrôleur
des
ECOLE
DE
écoulé,
par
fera
le
matin.
à
8
heures,
et
GARÇONS
l'après-midi
rienne
».
des loteries nationale et algérienne ;
a 2 heures.
AVEMK BOULISTE D'HUSSEIN-DEY.— L'absouté fut donnée en l'église SamAVENUE DUJONCHA*
C.F.A., voyageant dans le trajn d'Oran
En faveur du tourisme et du therDes groupes d'enfants exécuteront de Aujourd'hui jeudi, à 19 heures, réunion de te-Philomène
Alger avec une réquisitioi. de la prépar M. le curé Baudm.
Inscription des nouveaux élèves sa- àfecture
tous
les joueurs, formation des équipes demalisme, algériens ;
gracieux
et
charmants
ballets.
Vers
16
heuavait
déd'Oran, réquisition qui
Au cimetière, le cercueil sur lequel
AYEZ-VOUS
Pour la prorogation de la loi Le Poul- medi 17 juin et mercredi 21 juin, à
res un film unique représentant les dif- vant participer au concours de pecanque
avait
été
SOIF?
été
utilisée
et
dont
la
date

était
férentes cérémonies du Congrès eucharis- de Tiiiaza
déposée l'écharpe d'adjoint, fut
len ;
partir de 14 heures. (Se munir des piè- falsifiée.
lieuteQuelques gouttes
tique national d'Alger sera projeté sur
Contre les expulsions des commer- ces réglementaires).
BREVET SPORTIF POPULAIRE. — Sa- placé dans la grande allée. Le nom
La sixième chambre, présidée par M.
de
l'écran.
nant
medi
à partir de 14 heures, audes pompiers Bardou, au
çants ;
ECOLE MATERNELLE
Antona, M. le substitut Bardelli occuD'ANTËSITE
Cette soirée se terminera par le tirage ront prochain,
l'Amicale des sapeurs-pompiers de Kou- lieu,
au
stade
municipal
d'HusseinSur la propriété commerciale.
RUE AUMERAT
l'a
dans un grand verre
de la tombola.
le
du
ministère
pant
siège
public,
sous
la
présidence
de
M.
Viliatte,
insadressa
un
reconnaissant
ba,
hommage
Il a été décidé que ces vœux seront
La directrice informe les familles du condamné hier, par défaut, à 500 francs
Le meilleur accueil sera réservé aux per- Dey,
d'eau fraîche donnent
i'! :11,¡.¡"Ie,commissaire général de au disparu, oui dirigeait la section.
adressés à M. le Gouverneur général quartier qu'elle inscrira les nouveaux d'amende.
sonnes qui voudront bien assister à cette ..el,;Cllr
l'Union trançaisu des œuvres laiques d'éduune Boisson exquise
Puis M. Chanel, tant en son nom
et aux autorités compétentes, aux cham- élèves nés en 1934 et en 1935, les 19 et
petite fête de famille.
cation physique, et de M. Marty, maire et
du conssil municipal de
qui désaltère
mieux
bres de commerce et aux parlementaidéiegué financier, les épreuves eu brevet qu'au nom
21 juin, de 8 heures à 10 heures, et de
« Garanti
sur l'honneur
»
de la mairie, saSAINT-EUGÈNE
res.
que n'importe quelle
sportif populaire que suoiront 250 enfants Kouba et du personnel
14 heures à 16 heures.
mortelle de son adjoint
de
nos
écoles.
lua
la
dépouille
renouvellement
du
tiers
sortant
villa
rue
Curie,
autre
ASSOCIATIONSPORTIVE
DES
BOULO
Après
Rondnisky,
Marcel,
Boisson.
Se munir des pièces réglementaires.

La
Lyre a Hussein-Dey et la Société de Verlaguet qui,, pendant quarante-deux -^
,.
des membres du conseil, le bureau est
avait remis à M. Marcel Barbier, archiEnventedansles Ep ., Pharmac.,Drog.,Herbor. MANESSAINT-EUGENOIS. Un concours
ECOLE DE GARÇONS
(Jeu algérien) aura lieu dimanche 18 juin gymnasuque et de tir ont bien voulu nous ans, consacra son activité et son deainsi constitué pour l'année 1939-1940 :
tecte à Casablanca, en paiement d'une
DE LA RUE BERANGER
à 8 heures. Ce concours est ouvert & tous prêter leur concours. A l'issue de l'exa- vouement au service de la commune de
Président, M. E. Toppin-Bichon.
dette, un chèque de 10.000 francs sur
des
mouvements
d'ensemble
et
un
membres de la société. Les inscriptions, men,
Kouba et de la collectivité.
UN ENFANT VICTIME DE SON IM- les le
(Ecole Chazot)
Vice-présidents. MM. M. Arnaud. Stoune banque d'Alger où il se révéla sans
tirage au sort auront lieu au cafe ballet gymnique seront exécutes par les
Après avoir retracé la vie exemplaire
PRUDENCE. — Traversant en courant et
ra, Bénéjean, Descamps. Choucroun,
Les inscriptions pour l'année scolai- provision.
du Fortin.
pupilles cie la Socité de gymnastique.
il adressa à Mme Verlaguet,
hier
matin
à
11
heures.
la
chaussée
du
Tiar.
ce
Des
instructions
seront
données
au
suLes
enfants
des
écoles
et
leurs
re 1939-40 seront reçues à l'école les
Rondnisky, poursuivi pour
délit,
parents du défunt
et amis sont invités a assister à cette à sa fille, à son gendre et à toute sa
Secrétaire général, M. Coindre ; se- vendredi 16 et samedi 17 juin, le matin s'en étonna, car, a-t-il dit, il s'agissait chemin Vauban, le petit Foudil Ahmed, jet du terrain.
fête
de ses condoléan14
demeurant
avec
ses
rue
petite
sportive,
entièrement
famille,
l'expression
crétaire adjoint, M. Vergine ; trésorier de 8 heures à 11 heures.
d'un
de
»
ans,
parents,
PERDU.

M.
Dlaz
à
gratuite.
« chèque
garantie
Joseph, employé
simplement
buvette sera installéeà l'interleur ces auxquelles l' « Echo d'Alger » joint
général, M. L. Zermati : trésorier adLes enfants venant de l'école mater- dont il avait préalablement pris soin du Docteur Calmette, a été tamponné la Cie Lebon, demeurant à Kouba, a per- duUne
stade
au
et
ausol
une
du
entre
Baïnem
et
Alger
sa
veste
conteles
siennes.,
son
créancier
en
aspassage
projeté
par
joint, M. Pompillio : administrateurs,
nelle devront être inscrits comme les d'expliquer à
qu'il
nant un trousseau de six clefs et un porMARIAGES. — C'est avec plaisir que
son hon- auto que conduisait son propriétaire.
Mme Champeaux, MM. Amaoua, Boyer, nouveaux élèves.
surait le paiement « sur
renfermant divers papiers.
nous avons appris le mariage de M. Marcel
Contusionné gravement à la face, tefeuille
.Nouvel, Niel, Marcantoni,
Mounier,
Prière de fournir les pièces réglemen- neur.
Prière
de
rapporter
au
commissariat.
Véron
avec Mlle Rosalie Ahuir. En cette
l'enregistrement
Dans
Scherne, Pertus, Weinmann, Astolfi, taires.
Cette garantie n'a évidemment point l'enfant a été admis à l'hôpital civil.
KERMESSE PAROISSIALE DE NOTRE- heureuse circonstance le marié a versé la
Clément.
parue suffisante aux juges de la sixièDAME D'AFRIQUE. — Numéros gagnants somme de 50 francs au Bureau de bienme chambre correctionnelle qui lui ont
faisance ; et M. Ferrero a verse égaleVoici les résultats du concours du 3
des diverses tombolas:
Association
des
La basse-cour (à l'aumônerle) : 688. 472, ment 50 francs au bureau de bienfaisance avril 1939 pour le recrutement de com- „
membres
infligé hier 100 francs d'amende avec
Meilleurs vœux aux nouveaux époux. Re- mis titulaires de l'Enregistrement :
sursis.
753. 447.
A propos
de la disparition
75L3.
'alimentation (à l'aumônerie) : 520, 186, merciements aux généreux donateurs.
de la Légion
On été reçus, par ordre de mérite :
d'honneur
Ainsi, dans cinq ans, si Rondnisky ne
458. 473. 463. 501. 505. 420. 524. 523. 485. DON. — La somme de 75 francs a ete MM. Armand Zerbib, Antoine Laffont,
récidive
son
honneur
demeurera
point,
d'Arnault
de Quillacq
498.
453,
440,
428.
versée
la
par
maison
Anis
Gras
au
Bureau
Gaëtan
décorés
au péril de leur vie
sauf. Défenseur : M" Cénac.
Martinez,
Lauro,
L'Aiguille d'Or (chez Mme Vacarlsas, 22. de bienfaisance de notre commune. At. François
VOLS. - Au cours d'une tournée de chemin Notre-Dame d'Afrique, 2' étage, les nom des pauvres, merci au génereux c. Etienne Arnulf, Edmond Bédra, Pierre
Nous recevons de M. R. de Quillacq
120. 54.
Keravec, Abraham Backouche, GeorDe
la
reconnaissance
surveillance
effectuée
au
cours
de
la
matins):
51,
52,
116.
33.
48,
72.
nateur.
Section
du
département d'Alger
la lettre suivante que nous insérons
(Chez Mme Zamponl. quartier Lavlgeges Héral. Simon Kadji, Gilbert Blannuit dernière aux Tagarins, les inspecbien volontiers :
Les membres de la Légion d'honneur,
: 385. 395. 400. 403. 407. 415. 433. 442.
MAISON-CARRÉE
de responsabilité
teurs Lomellini, Iratni. Doigniaux et rie) 492.
deyrac, Georges Ponsaud. Paul Nicolas,
519. 557. 575. 588. 593.
membres ou non de l'association des
An« Monsieur le Directeur :
Tomi, ont procédé à l'arrestation de : 446.
A LAMON- Thomas Ambrosino, Auguste Tiano, Laïd
Les
Mme
RiFETE
DU
PETIT
CHEMINOT
enveloppes-surprises
(chez
décorés
au
de
leur
vie,
sont
inspéril
en cas
d'accident
Boumgar Mohamed ben Amar, journa- chardi. 126. rue Camille-Douls) : 1310.1614. TAGNE. — La fête annuelle organisée par dré Mezzaltarine. Marcel Messali.
; Le 17 novembre dernier, vous avez tamment
de
les
infracpriés
signaler
Jean
Jean
Decamps,
lier,
sans
domicile
fixe,
de
nos
cheminots
au
profit
de
l'œuvre
«
Le
Khelfa.
Castagnoni,
annoncé la disparition de mon fils Ar- tions
repris
justi- 1110.1634.1707. 1965.1942.1369,1736,1682
En octobre dernier, le conducteur ce, pour vols, porteur d'un
parvenant à leur connaissance
lapin qu'il 1986,1524.1993.1884. 1941.1651.1535.1486. petit cheminot à la montagne » s'est de- Henri Nakache. Khalfa Guedj, André
nault. Certaines personnes font circurouiée samedi 10 et dimanche 11 juin, dans Aybram, Ferdinand Mazzuchetti. Rayport illégal de la Légion d'houneur d'une automobile renversait, sur un pas- venait de voler par escalade au préju- 1593. 1138.1401.1376.1362.1552.
ler en ville la nouvelle que mon fils du
au bureau de la section d'Alger de sage clouté du boulevard Saint-Saëns, dice de Ghali Omar
Le buffet-buvette (chez Mme Tournier. Ip coquet square Altairac, que la munici- mond El Bèze.
ben Abdelkader,
est actuellement chez moi.
: 57, 153. 251. 302, 359. palité avait mis à la disposition des orgal'Association
des
décorés
au
de
une
traversait
œ
boulevard
quartier
Lavigerie)
péril
passante
qui
menuisier,
chemin
des
Sept-Merveilles,
» La chose est malheureusement faus- leur vie (soit au
537, 569, 594, 609, 646, 679, 798,811. nisateurs.
siège social, au Cer- pour emprunter l'escalier Bon-Accueil.
villa « Mon souvenir», et de Benaoud 412,
10 juin, la fête commença par
se, aussi je vous serais reconnaissant cle militaire d'Alger,
905, 914, 1216 1237,1270, 1490,1351 unSamedi
soit au président,
Le chauffeur conduisait la blessée
ben Amar. journalier, sans do- 828,
bal à 21 heures et malgré le tempa inON RÉCLAME
1075.1317,1351.
si, par la voix de votre journal, je puis M. Josse, rue d'Isly, 65, soit au secré- dans une pharmacie, puis chez un doc- Brabim
fixe, repris de justice, auteur d'un
Les lots devront être retirés chez tes certain, ombreux étaient les danseurs qut
supplier les personnes qui me sont sym- taire, M. Mazard, 10 bis rue Courbet), teur, en compagnie de son patron im- micile
1" ne se séparèrent 'Qu'a une heure bien 1
vol
de
et
commis
le
12
personnes
indiquées
ci-dessus
avant
le
linge
vêtements,
pathiques, qui comprennent
mon an- L'Association réservera le plus frater- médiatement alerté.
de la nuit.
juin courant, sur la terrasse de l'im- juillet ; ceux qui n'auront pas été récla- avancée
des
autobus
goisse et celle des miens, de vouloir bien nel accueil aux Légionnaires
Dimanche 11. à dix heures trente, avait
Départ
soucieux
Ce dernier offrit de prendre à sa meuble portant le n° 8 de la rue de la més resteront acquis à l'œuvre.
me faire connaître les personnes qui de défendre le
lieu un apéritif-concert ; l'harmonie Les
LE
V.C.S.E.
remercie
bien
sincèrement
de
notre
ordre
tous
les
frais
occasionnés
par
prestige
charge
Révolution, au préjudice de Karouche les donateurs ainsi que les commerçants Amis de l'Harrach sous la direction de M.
du
lancent cette nouvelle.
national « décorés
Caroubier.
3 , m
pour blessure de ce malheureux accident.
ben Mohamed, -matelassier.
Jeanthon exécuta de forta beaux et même
» Avec mes remerciements, etc. qui ont offert des prix et primes à l'oc- difficiles
Par la suite, le chauffeur déclarait
morceaux de musique qui tuguerre ayant motivé une citation ou
A Barberousse.
Infirmiers bébè- rent chaleureusement
casion du prix Baro : les infirmiers
applaudis tellement
Nous recevons une pétition revêtue
pour tout autre fait précis de bravou- que la victime avait glissé devant sa
névoles et le service d'ordre.
étaient bien exécutés, il est vrai que d'une centaine de signatures dans la- >—
re militaire ou civile attesté par des voiture sans qu'il l'ait heurtée et le paLes coureurs:
Myr Georges. HadJadJ. Ils
sous la direction de M. Jeanthon 11ne pouAu tribunal
de commerce
tron affirmait que son offre de dédomquelle des usagers des C.F.R.A. d'Husdocuments offciels ».
Escobar, Francki, Chelk Mohamed. Brault. vait en être autrement.
Kara
Arezki.
Ascenci.
Zizar.
n'était
une
Saïd,
Devain,
se plaignent qu'il n'y a pas
magement
point
implicite
A l'apéritif. autour d'une table sous les sein-Dey
Mailles, Nagner. Yvars L. et Camllliert sont
reconnaissance de responsabilité, mais
service autobus qui parte du Cad'Alger
de passer au siège le samedi 17 cou- palmiers du square et fleurie avec goût de
priés
avant
4 h. 45 et n'arrive à Albien
naturelle
roubier
Services
simplement l'expression
&\\ iUiGES
: 80N VOn\
rant, de 19 heures à 20 heures, pour retlrei par M. Retty avaient pris place MM. Bré;
d'un sentiment humanitaire.
not et Pinon, chefs d'arrondissement aux ger avant 5 h. 10.
leurs prix.
Audience du 2 juin 1939
des produits
communaux
BISSONNET
de
sixième
chambre
du
tribunal
corLombardi.
Or.
nombreux
ouvriers, petits comLa
CFA;.Gourmain, chef de section;
»
T
le prouva depuis
POINTE-PESCADE
inspecteur de contrôle; Chalançon. contrô- merçants, marchands ambulants se renConversion de liquidation judiciaire en
rectionnel n'a pas admis cette thèse et
1
de
CONCOURS
leur:
Péri
et
Retty,
chef
et
sous-chef
dant
faillite et clôture pour insuffisance d'acelle a condamné le chauffeur à 16 <~
8. RUE DE CONSTANTINE
à
leurs
diverses
occupations ont
/"MfS
DUO CINE.
Vendredi 16. à la Guinà Maison-Carrée; Bernard, 1er adjoint besoin d'être en ville avant 5 heures.
tif : Dame Léonie DJlan, commerçante en
ENTRE AGENTS AUXILIAIRES
francs d'amende et à 15.000 francs de liP
yflv 4, RUEMICHELET.,.tA:
guette. à 21 heures: un grand film de gare
au maire M. Tourenne le représentant :
robes, modes et nouveautés, 16, avenue
la
victime
Marcel
«
La
Femme
du
boulanLes
usagers
demandent
donc à la diest ouvert par- dommages-intérêts envers
qui k
Pagnol:
ALGER
1884.
Q.,
adjoint au maire et conseiller généde la Marne, Alger. MM. Palomba J.C. et miUnlesconcours intérieur
ger », avec Raimu, Yvette! Leclerc et Pons,
agents auxiliaires des services s'était portée partie civile.
ral; Ratto, adjoint au maire; Danger, Gi- rection des C.F.R.A. d'envisager la posDendale, syndic.
Diavolo
avec
Charpin
;
«
l'intrépide
»,
Bintés,
Khalfi
Moktar,
sibilité
de
faire
un
autobus au
en vue du commissionnenestet, Méntngaud,
partir
Richard Talmadge : Actualités.
Liquidation judiciaire. — boukrami Lar- municipaux
conseillers municipaux, etc.
moins à 4 h. 35 pour être à Alger à
de deux
GRAVE ACCIDENT D'AUTO. MM. ment ou de la titularisation
bi, épicier, 84, rue Marey, Alger;
du
Petit
cheminot
Des
discours
au
sujet
il
a bien un
y
collecteurs-peseurs au service des ProECHOS
DU PALAIS
Alors qu'il traversait la chaussée de la
BAINS-ROMAINS
Henriot J.C. et Gimer, liquidateur.
à la montagne, chaleureusement applaudis 4 h. 50. Actuellement,
Mazzela à 4 h. 35,
duits communaux.
rue de Lyon, hier matin, vers 8 heures,
GRANDESFETES DES BAINS-ROMAINS.furent prononcés par MM. réri, Brénot et départ du garage
Audience du 5 juin 1939
satisferait
tout
le monmais ce départ
Les demandes d'admission, accompa<
Ce matin, à la deuxième chambre de le journalier Gouraï Abdelkader, 20 ans, — L'Amicale bouliste des Bains-Romains Bernard.
Faillite rapportée. — Pierre Young, dedorénavant l'initiative d'organiser
L'après-midi eut lieu la kermesse et une d? s'il avait lieu du garage du Caroumeurant 8, rue Edmond-Adam, et qui re- gnées des pièces exigées, devront par- la cour d'appel, présidée par M. Jo- demeurant rue de Cambrai, a été heur- prenant
les
on
a
fixé
la
date
aux
30
et
31
le
soir
à
21
heures
un
fêtes,
29,
sauterie et
grand bal. bier.
place ce dernier à la tête de ses affaires. venir au Secrétariat général (bureau bert, une importante affaire civile sera té et renversé par une auto conduite pal juillet.
mais la pluie obligea les danseurs très
no 55, premier étage), le 8 juillet pro- plaidée par M" de Courtois, sénateur le chauffeur M. Lierson.
Audience du 7 juin 1939
Le conseil compte sur le bon esprit deb nombreux à aller à la salle des fêtes. MalVous n'avez pas lu complètement
au
tard.
avocat
barreau
de
La
dans
sa
chute
a
eu

chain
plus
des
Basses-Alpes,
du
victime,
qui
habitants
et
des
estiveurs
de
Miramar,
ce
le
bal
fut
très
réussi
Faillite.
Parra André, commerçant, 4,
gré
désagrément
ce journal, si vous avez négligé
Renseignements
et règlement-proParis, et M" Bourdin, du barreau d'Aix- la jambe droite brisée, a été transportée
Bains-Romains et Baïnem pour la parfaite et ne se termina que tard.
rue Fourchault, Alger; MM. Pélissard J.C.
nos Petites annonoes classées.
Nous adressons nos plus vive. félicitaen-Provence.
aussitôt à l'hôpital de Mustapha.
réussite de ces réjouissances.
et Salières, syndic.
gramme à ce dernier bureau.
financières

d'Algérie

j

Un

LA
DIADERMINE
{
crème de beauté, a fait l'objet de plusieurs années de recherches de laboratoires. C'est un produit scientifique, contrôlé, égal à lui-même. Demandez à
votre médecin ce qu'il en pense.

L'ECHO D'ALGER

LE

DE

JEUDI

en possession du catalogue
-MARIE
NE
SORTEZ
PAS
D'AVION
A LA TOILE
adressez vos commandes au seul agent SANS
MADAME
!
BAS,
déposit. à Alger, 10, r. Bourlon, qui se
exécution
et
de
leur
chargera
parfaite
Je détaillais, récemment, dans le trolvous évitera tous frais d'envoi et port. leybus, une femme
que je jugeais élégante, que j'ai citée parfois dans les
comptes rendus mondains, et qui m'a
poussée à écrire cet article. Un tailDIT
ON
QUE.
leur sobre de lainage noir, très couture,
blouse de lingerie fanfreluchée, feutre
sac et gant de peau blanche, rien
DANS LES ROBES à godets, l'am- noir,
no semblait disparate dans la tenue.
pleur est tantôt ramenée en avant, tan- Ensemble d'une femme de goût, me ditôt en arrière, ou bien tout le tour.
rez-vous. Mais lorsque mes yeux s'arSSS
rêtèrent à la chaussure, ô désastre 1
LES DANSEUSES PARLENT
elles étaient de lanières de peau blanA Hollywood, Charlie Chaplin assis- che sur des pieds nus! Erreur impartait à tous les spectacles des Ballets de donnable que d'avoir les jambes nues
Monte-Carlo, troupe qui donnera une et un ensemble de lainage noir.
La saison très tardive ne permet pas
série de représentations sur la scène du
Palais de Chaillot, à partir du 1er juin. encore If. port des vraies tenues d'été.
Il monta un soir dans les coulisses pour On porte des robes foncées, imprimées,
peu de toile. Eh bien, chères amies,
féliciter les danseurs.
— Quand parlerez - vous dans vos aucune toilette de ville ne se passe de
films? lut demanda une jeune dan- bas, c'est un manque d'élégance inqualifiable. Cette nouvelle mode a été lanseuse.
— Quand vous parlerez dans vos bal- cée avec les toilettes de plage, les enle
acteur.
sembles
de toile, de shantung, de crelets. répondit en riant
grand
tonnes, d'albène ; elle n'est acceptable
et
coquette qu'à cette condition. Mais
DES PETITES VALENCIENNES sules bas — par économie, me
perposées forment parfois la calotte supprimer
— avec n'importe quelle toidirez-vous
d'un chapeau de paille ou bien ornent lette sous prétexte que
la saison le perle bord.
met est une faute qu'il ne vous appartient
de
commettre.
Attendez de
pas
LA JUPE CORSELEE, très montante,
en vacances pour vous permettre
marque la taille par une large cein- partir
cette liberté, mais soyez impeccable
ture et possède beaucoup d'ampleur.
tant oue vous demeurerez Ici et sachez
que vous vous privez d'une grande coquetterie car rien n'enjolive plus une
belle jambe qu'un bas fin aux tons dorés
de la patine du soleil.
MARIAGES
NANE.
Mesdames,

'ESTdans l'intimité qu'était béni,
Pour tous vos bas, une maison bien
en l'église Sainte-Marie-Saintspécialisée. PEARL, 26, rue d'Isly.
Charles de l'Agha, mercredi 7
c
juin, le mariage de Mlle Marie43, rue Michelet
Louise Gillut, fille du docteur Gillot et LA PERVENCHE
&, Mme, avec le lieutenant Xavier solde ses collections vêtements d'enfants
1er Etranger.
Bouchard, lu
La jeune mariée, vêtue avec une exquise simplicité, était accompagnée le
ses frères et sœurs et des parents des
AIMEZ-VOUS
deux familles.
C'est l'abbé Huot, archiprêtre de la
LA
BICYCLETTE
?
Cathédrale, ami de la famille Gillot,
qui unit les jeunes époux, auxquels nous
adressons tous nos compliments.
Si oui, la journée mondaine de la
bicyclette qui se déroula récemment au
Jardin
peut vous offrir
La mariée et Mlles Gillot étaient admi- quelquesd'acclimatation
heureuses quant à
rablement coiffées par Mlle Nicolas, la tenue suggestions
que vous adopterez pour ce
PALAISDELA COIFFUE. 49, r. Michelet.
genre de sport.
Le sport et l'élégance ne vont pas
forcément de
pourvu qu'on y
AMEDI, en l'église Sainte-Croix, trouve ses aises pair;
tout en étant dans ta
de
Mlle
était célébré le mariage
c'est
mal
! Bref, la plu-A
note,
déjà
pas
Germaine Couard avec M. Fer- part des concurrentes avaient
sadopté
nand Leca, ingénieur aes Mines. le short ou la culotte courte, l'un
et
André Lloret l'autre
Un couple d'enfants :
accompagnés
de
ravissantes
et Robert Geay, précédait la mariée.
blouses
ou
de
la
chemise
de
flanelle.
Le cortège d'honneur était assuré par: On
encore des culottes longues
Mlle Lucienne Couard et M. Henri avec voyait
la veste et le pull de laine et des
Geay, Mlle Mauricette Akermann et vetits deux-vièces exquis, la jupe mon.
M. Pierre Guyot, Mlle Jeanine Akersur bretelles, très courte au-dessus
mann et M. Jean Lloret, Mlle Simone tée
du genou, et la blouse de toile. Les coifMichelin et M. Pierre Arcoléa, Mlle Gi- fures
étaient originales, larges casquetnette Guyot et M. Roger Couard, Mlle tes, serre-tête
crnés d'un nœud de celMireille Comas et M. Raymond Couard. lophane formant visière. résilles. touLes jeunes filles étaient vêtues d'or- tes les fantaisies s'étaient données rengenza blanc, coiffées de fleurs de dez-vous pour corser de quelques espièglaïeuls rose pâle dans les cheveux, gleries cette manifestation fort amuavec des jetées de glaïeuls dans les sante en elle-même et qui attirait une
bras.
foule de spectateurs.
Puis venaient: M. et Mme Geay, M.
Pour les
même concours
et Mme Jean Leca, M. et Mme Savio, d'imagination hommes,
Ce fut une rétrospecM. Leca et Mme Couard, M. Couard et tive de la
en costumes d'épobicyclette
Mme Leca.
s'il vous plaît! M. Yvon Reppia,
La mariée
était exquise de. jeunesse, que
costumeT830 montait un vélocipède
silhouettée
dans une en
admirablement
invraisemblable dont le guidon était
toilette de moire genre princesse, coif- formé
deux cornes énormes. Et le
fée de lis naturels dans les cheveux. speaker par
de ne pas manquer de le comune splendide jetée de lis retombant plimenter :
sur sa robe.
— Pour un homme marié, c'est courageux!
Les fleurs étaient signées MOCKLY.
NANE.

DANS

TOILETTES
DE GARDEN-PARTY
51, rue d'Isly - - ALGER

FEMME

Gala

et

du

costume

travers
les

les

au

profit

âges

de

et Santé

écolier

du

petit

algérois

Les heureuses spectatrices du Gala
de l'art et des artistes n'ont pas oublié
le défilé féerique du Costume à travers
les âges et les chefs-d'œuvre qui clôtura cette semaine d'enchantement.
Pour satisfaire à de nombreuses demandes, les organisateurs veulent bien,
avec le concours dévoué de toute une
jeunesse charmante de l'élite algéroise,
offrir une matinée chez Aletti, le 25
juin, à 16 heures.
Le spectacle sera augmenté de tableaux vivants animés en une série de
ballets splendides. réglés par une grande artiste:
Mme L., professeur de
danse.
De 18 à 22 heures, la jeunesse dansera avec le concours d'un orchestre
de choix.
De nombreuses surprises sont réservées encore aux amateurs
d'objets
d'art.
Des tableaux de maîtres, des bijoux,
dentelles, cuivres précieux pourront être
acquis à peu de frais.
Nul doute que ces multiples attractions n'amènent une grande affluence.
Les places peuvent être retenues dès
à, présent chez les membres du Comité.
Une nermanence fonctionnera la veille,
samedi 24, de 9 heures à midi, chez
Aletti entrée de la rue de Constantine).
Au moment où toutes les mères fortunées préparent à leurs enfants des
loisirs heureux et comblés, nous rappelons tout le bien réalisé par « Vacanres et Santé » qui envoie chaque
année au camping des centaines de
petits protégés.
Notre devoir est d'aider les fondateurs de cette œuvre si humaine et si
française qui se classe au premier rang
des sociétés protectrices de l'enfance et
de la santé publique.
MATINÉE

Les

MONDANITÉS

chefs-d'œuvre

Vacances

ENFANTINE

CROIX

ROUGE

FRANÇAISE

La tombola de l'Union des femmes de
France sera tirée le samedi 8 juillet
prochain au cours d'un gala qui aura
lieu à la Corniche, en soirée, et dont
l'accès sera absolument gratuit.
Seront tirés successivement la belle
voiture Hotchkiss grand sport, puis les
trois voyages en A.-O.F. offerts respectivement, ceux jusqu'à Tamanrasset et
retour par la Compagnie des transports
tropicaux, et celui jusqu'à Gao et retour par la Compagnie générale transsaharienne.
Au cours du gala seront offerts également les billets de la Loterie algérienne.
Ce tirage sensationnel réalisera l'espoir de ceux qui, aimant les grands espaces, désirent gagner la voiture ou
les voyages transsahariens.
Nous souhaitons bien vivement que
les heureux gagnants soient dans la
salle afin qu'ils puissent radiodiffuser
leur contentement.
N'oubliez pas: tirage 8 juillet.
BAL

A L'OCCASION

DES

FÊTES

en organza imprimé rouge et vert.
(Maison HEIM.)

mots
de

Le thé du Cercle
militaire
Grande affluence au thé dansant de
jeudi dernier, qui voit s'égayer la salis des Maréchaux des toilettes claires
et fleuries des femmes élégantes fidèles
à leur rendez-vous.
On été remarqués :
Mmes Natali, Hivert, Arnaud, Poggl,
Bourateu, Cadix, Gousolln, Laurens, Cardlneau, Belleval, Civera, Jaseel, Pélisslé,
Girard, Moreschi, Caillau, Paget, Niolles,
Bessy, Manneville. Chesnel ;
Mlles Laure Senty, Thtsse, Laurens,
Culgnet, Raisin, Amalfitano, Vette, Amatlmina, Armand, Carrière, Arnaud, Rey.
Beddock, Henrick, Civera, Auguet, Nègre,
Paget, Palomba, Bourrely, Golzio, Roméo,
Manneville, Yacono, Carbonnel, Verdier,
Herbo, Urban, Antoni ;
Capitaines Cardineau, Dessert, Gaetan,
lieutenants Sabria, Alessandra.

1"'Écho

croisés
d'Alger"

PROBLEME N° 36

HORIZONTALEMENT
1. Militaire en congé pour six mois.
— 2. Problématique. — Précède un concert. Un fils, dans Molière, l'était en
trois lettres. — 4. Quand les dangers
le sont on se moque du saint. Terminaison d'infinitif. — La meute l'attend.
Multiplie par un million. — 6. Résonne
dans la nef après la victoire (deux
mots). Lisse. — 7. Coordonnant. — 8.
Indique la stupéfaction. Aspirée buccalement. — 9. Le tact consiste à en
tenir compte. — 10. Le chapitre de
ceux-ci tient de la place dans la vie
des hommes.
VERTICALEMENT
1. Choix judicieux. — 2. Vide. En In—
dochine.
3. Pronom personnel. Brûlé,
jardis. Quatre saisons. — 4. Introduite.
Possèdent. — 5. Initiales édifiantes.
Moitié d'une antique automobile. Là..
— 6. Conduit. Fils de Noé. — 7. Note.
Abréviation royale. Réputée pour sa
sottise. — 8. Pronom. Ville de Normandie. — 9. Bien peu voisine. — 10. Définitivement à l'abri du besoin.
SOLUTION DU PROBLEME N° 35

LAVIGERIE

Même en été — et d'ailleurs l'été est
clément cette année -, la jeunesse algéroise aime à danser.
Elle pourra s'en donner à cœur joie,
samedi 17 juin, au St-George, en même temps qu'elle participera au succès
d'une œuvre éminemment nationale.
Le prix d'entrée est fixé à 50 francs
par personne. Etudiants et jeunes filles.
25 francs. Les cartes à 25 francs Pe
prendront uniquement à l'entrée.

Les jardins du St-George et sa terrasse seront transformés le dimanche
25 juin pour une fête enfantine qu'organise le Comité de l'œuvre de la Mapour
Grand choix d'organdis unis, imprimés ternité. Rien n'a été épargné noml'amusement de la jeunesse, de
tjr 1 "LiUv/ir^Il
et découpés.
36, rue d'Isly breux
SAINT-LUCIEN
jeux récréatifs distrairont les petits, tandis qu'un dancing attirera la
jeunesse. Tout le monde passeCONTINUATION tout l'été des cours Chez DAVIS, 1 b., r. Michelet, les chaus- grande
donc dans cet éden un après-midi
LES
SMOKS
de COUPE, COUTURE et MODE
sures toile et plage les plus appréciées. ra
charmant
tout en collaborant à une


Méthode rapide et diplômes
œuvre charitable.
votre
travail tout comme
Préparez
Patrons sur mesure 15, 20 Of^riIE
Chez A. GOUJON, 34, rue Hoche
Le Comité s'active pour la réussite
les nids d'abeille en passant des
ROCHE
2tde25 COTJPE,
rue Monge
Ce qui concerne cuisine et pâtisserie
pàtisserie
francs. 3,rapide
20 Hl/vllL
de cette fête dont nous sommes d'ores pour
filb de fronces bien régulièrement. Les
et déjà assurés du plein succès.
dessins de smoks ne sont en définitive
que des tracés plus ou moins compliqués de points d'épine.
TOILETTES
DE
GARDEN-PARTY
NOS
SORTIES
Ayant votre dessin sous les yeux, tirez vos fils de fronces, égalisez celles-ci
Rien n'est plus joli que les robes longues, vaporeuses, aux tons de pastel
et commencez votre travail qui consiste
ou fleuries se dessinant sur les pelouses des jardins. Cette formule adoptée par
Samedi 17 juin:
Gala de danses à assembler deux par deux les fronces
jeunes femmes et jeunes filles était obligatoire dans le temps. De nos jours, donné par Georgette Uarty au profit par un point lancé de l'une à l'autre
des œuvres sociales de la ville d'Alger en passant le fil en dessous du tissu
il suffit que l'ensemble soit habillé, la mode n'en exige pas davantage.
Si la robe est longue, elle sera de mousseline ou d'organza fleuris, de tulle,
Samedi 17 juin : Grand bal de l'Afri- pour descendre ou remonter d'un rang.
de broderie anglaise, de taffetas imprimé ou écossais; la grande capeline est que française dans les salons et jar- Maintenir les fronces très égales entre
tout indiquée pour la compléter. Sinon, les robes de ville imprimées sont en- dins du St-George, à 22 heures.
elles.
core ce qu'il y a de plus printanier, de plus gai. On pourra aussi se permettre
Dimanche 25 juin:
Fête enfantine
Employez pour ce genre de travail
quelques jolis ensembles clairs de soie ou de toile, très couture ; des tailleurs dans les jardins de l'hôtel St-George, du coton brillanté d'une seule teinte
habillés, éclairés de blouses de lingerie, mais peu de noir.
au profit de l'œuvre de la Maternité. ou plusieurs selon l'ouvrage. Les smoks
Les chapeaux devront être ou bien de grandes formes de feutre sans garDimanche 25 juin: Matinée de gala multicolores se font de la même faniture apparente ou des capelines de paille fleuries, d'organdi ou de taffetas, chez Aletti, salons des fêtes, au profit çon ; ils sont souvent bordés à la base
ou des petits coiffants très travaillés, ornés de voilettes, de fleurs ou de plumes. de « Vacances et santé du petit éco- d'un minuscule point d'épine. La. réL'essentiel est d'avoir une toilette fraîche, gaie, en harmonie avec le décor d'une lier algérois e. A 16 heures très préci- gularité du travail est la condition estelle manifestation mondaine.
ses, tableaux vivants. De 18 à 22 heu- sentielle à la beauté de l'ouvrage.
NANE.
NANE. ] îs, on dansera. Buffet.
Robè de garden-party

Au 2N.-B. — Pour la solution:
vertical (deuxième définition), les initiales renversées sont celles de Maurice
Barrès.
UNE NOUVEAUTE
Les fonds de teint de la Crème SIMON
s'étendent très facilement. Leur formule est celle d'une vraie crème de beauté
ils contiennent toutes les
colorante;
qualités de la Crème SIMON et de
la Crème SIMON M.A.T., dans les
teintes :
Aurore et Hâle.
Pêche,
Aimez-vous les cartes? les jeux de patience ?.. Si oui, apprenez quelques-unes
de ces patiences Interminables qui consolent tant de solitudes et calment l'isolement. Ne dites pas: « Je ne pourrais pas
appliquer mon esprit à ces futilités »,
mais essayez lentement avec bonne volonté. Cela vous occupera agréablement
ti vous fera trouver le temps moins long
toute seule.
Pour le JEUDI DE LA FEMME,
au 324-23.
téléphonez

DÉPARTEMENTS

LES

LIBRE PENSEE.— Le congrès algérien de
la Libre pensée a lieu cette année à Hussein-Dey dimanche 18 juin.
La section de Blida se déplacera à cette
occasion.
AUMALE-AIN-BESSEM
Un repas fraternel groupant toutes les
sections
du département clôturera le conBOUIRA-BOU-SAADA
grès. Le prix en a été fixé à 15 francs par
MAILLOT
personne. Prière de se faire inscrire avant
vendredi soir à 20 heures, les repas de la
SYNDICAT NATIONAL DES INSTITU- section devant être commandés et payés
TEURS. — En raison du conseil syndical d'avance
qui doit se tenir à Alger le 21 juin. la soussection de Bouira se réunira dimanche 18
BOUFARIK
juin. à Tala-Rana (Maillot), dans un chaEMPIRE CINEMA. — Vendredi 16, à 21
let mis gracieusement à sa disposition. La
réunion syndicale aura lieu après le repas. heures, séance supplémentaire.
Ordre du jour paru dans l'Ecole libératriFETE DE L'ENSEIGNEMENT.— Le perce. Chacun devra apporter son déjeuner.
sonnel enseignant organise, dimanche 25
juin, sous la présidence de M. Froger. maiAZAZGA-FRÊHA
re, et de la municipalité, dans la magnicour de l'école de garçons, une granDECES.— C'est avec une grande tristesse fique
de fête, dont la première partie sera conque nous avons appris le décès à Alger de sacrée t. la célébration du cent-cinquanM. François Papillon, facteur des postes en tième anniversaire de la Révolution franretraite et ancien adjoint spécial du cen- çaise, et la deuxième partie à l'audition
tre de Fréha.
A sa famille nous présentons nos très sin- des enfants de nos écoles.
cères condoléances.
FETES ANNUEILES DE BOUFARIK. Course cycliste. — Sous l'égide de l'A.S.B.,
la course cycliste organisée par Oudjhara
BENI-DOUALA
avec l'aide des dirigeants de l'A.S.
DECES. — Une grande foule, venue de Akli,
A. Brottons et C. Attard, ainsi que celle
tous côtés, a assisté aux obsèquesde M. B.,
du
Jean Chalut, connut un
sympathique
Ammai Khodja Mohamed ben Asman". CeG vif succès.
homme de bien. aminé d'Ighil Naît Chila.
Voici le classement :
est décédé à la suite d'une courte mala1. Aoun Larbi, 2. Amar Lakdhar, du V.
die. A toute sa famille nous adressons nos S.M.
d'Alger: 3. Ben Djiar, de Blida: 4.
condoléances.
Mahdi Mohamed, de l'Arba ; 5. Pastor. du
V.S.M. ex aequo avec Aussias de Blida;
BERROUAGHIA
6. (premier des jeunes). Angloin, d'Alger;
NAISSANCE.— Mme et M. Lesch, sur- 7. (deuxième des jeunes). Dequar, de Birveillant chef de la prison annexe, sont les touta : 8. (3e des jeunes). Azouz, de Bouheureux parents d'un garçon prénommé farik.
Norbert-Julien.
De nombreux prix récompensèrent les
Tous nos compliments et nos meilleurs courageux
concurrents.
vœux au bébé.
A.S.B. - Concours de tir des fêtes de
PELERINAGE.— De nombreux indigènes Boufarik. - Parmi les nombreuses attracse sont rendus cette année au marabout de tions des fêtes de Boufarik, figurait un
Sldi-Yahia. Le retour a eu lieu en grande grand concours de tir dont les épreuves
pompe et la traversée de Berrouaghia c'est commencèrent samedi dernier.
efectuée sans incident.
les dames ont fait le coup de feu
Notons la belle tenue de la société « L'Au- etMême
danb la catégorie 12 mètres, qui leur
rore» qui précédait l'imposant cortège, un est
réservée. Mme Naulin tient la première
arrêt au monument aux morts et au siège place
viennent ensuite
avec 2 maxlma;
de la commune mixte et une visite tradiMlle Vuillard, le petit Frendo. Mmes Bartionnelle aux Cheurfas
des et Desprats et le jeune Gervais.
Nos félicitations.
A 12 mètres, catégorie hommes. l'excellent carabinier Armitano. qui a réussi 2
BLIDA
« maxi ». prend une sérieuse avance sur
LEGION D'HONNEUR.- Nous adressons ses camarades
-, Fuster. Lingelbach et aunos vives félicitations à M. Reynaud, agent tres.
militaire, qui est inscrit au tableau de conLa catégorie à 50 mètres attira le plus de
cours pour le grade de chevalier de la Lé- tireurs
et la lutte fut des plus ardues. M.
gion d'honneur au titre des réserves.
Pujol, de la Société de tir d'Alger, mène
PRIX GIRAUD, CORMARYET COMTAT actuellement avec deux « maxi », suivi

EN 1939. Le concours annuel pour l'at- par MM Naulin et Armitano avec 1 « matribution de ces prix aura lieu& la mairie xl », MM. Roche. Desprats, Touzet A. et
le jeudi 29 Juin à 7 heures du matin
le moins de 18 ans, Garcin Albert.
Peuvent y prendre part tous les enfants
Les épreuves se continueront samedi
âgés de 10 ans au moins et de 12 ans au prochain et prendront fin le lendemain
plus, dont la famille habite Blida.
dimanche.
plus,l'appui
A
de leur demande d'inscription
les intéressés auront à produire: un bulleBOUIRA
tin de naissance et un certificat de résidence délivré par la mairie.
DEPART. — Nous apprenons avec regret

le
de
départ
M. Lepestlpon, commis prinPOILUS D'ORIENT. Les Poilus d'Orient
des contributions, nommé à Alger
ont tenu leur assemblée générale dimanche cipal raison
de santé.
11 Juin A l'issue de cette réunion, le télé- pour
à M. Edouard
Fonctionnaire énergique et intégre, 11ne
gramme suivant a étéduadressé
laisse Ici que des'amis. Nous lui présentons
Conseil :
Daladier président
« Président Daladier Paris section Poilus nos meilleurs vœux de santé dans sa noud'Orient blidéens réunis ce jour assemblée velle résidence.
générale dit Empire français un et indivisible Stop Prie son gouvernement être vigiCAMP-DU-MARÊCHAL
lant et fort encore et toujours Stop Lui demande faire plus que le devoir et l'assure
FETE-DIEU. — Comme il est de tradison dévouement Indéfectible à la patrie tion. la Fête-Dieu a été célébré" à CampPrésident Mazoyer »
du-Maréchal. au milieu d'un grand conE.P. DES O.R. ET S.O.R. DU 1" R.T.A. — cours de fidèles des environs.
A 4 heures, les vêpres solennelles fuRéunion le 17 luln à 14 heures à la Blldéenne. Exercices à l'extérieur.
rent chantées sous la présidence de M
Les officiers et sous-officiers de réserve l'abbé Roux, curé de Tizi-Ouzou. assisté
sont priés da se mettre en tenue et Invités de MM les prêtres d'Haussonvillers, Abbo.
à faire usage des voitures automobiles dont Dellys et Camp-du-Maréchal.
curé
Us pourraient disposer.
- Au cours de la cérémonie, M. le

LA

à

(DE

ALGER

SES

CLAIRE

5

15 - 6 - 39 - Page

NOS

CORRESPONDANTS

Serralda prononça une émouvante allocution.
Puis ce fut la procession triomphale à.
travers les rues du village, ornées de guirlandes et' de drapeaux, s'arrêtant aux trois
reposoirs agrémentés de fleurs et de verdure.
SUCCESSCOLAIRES.— Ont été reçus à
l'examen du certificat d'études primaires,
le jeune Albrecht Marcel, élève à l'E.P.S.
de Maison-Carrée, et Marthe Fund, élève
à l'école de Bône. département de Constantine.
Nos félicitations.

PARTICULIERS,

Inscription chez M. Mollnés, instituDOUAOUDA
teur à l'Arba.
CINEMASABATIER.— Ce soir: « Feu»
RIXE.— M. Pierre Montaner, entrepreavec Victor Francen et Edwige Feuillère ; neur de défonçages à Rovigo, ayant exé« Le billet mystérieux» ; Actualités.
cuté des travaux sur la propriété de M
Dehimi Mohamed, de Sidi-Moussa, ce dernier au lieu de régler la note et de remerDOUÉRA
cier l'entrepreneur ne trouva rien de mieux
CINEMA BOUSQUET. — Vendredi 16, que de la discuter.
en soirée: « Le chant du printemps »,
Les partenaires en vinrent aux mains
avec Jeannette MacDonald
« Archives et M Montaner. frappé furieusement,
;
judiciaires », chauffards; « Les enfants tomba à terre.
s'amusent », comique
;
« Le chien et le
A ce moment. Germain Montaner croyant
lapin », dessins animés en couleurs; ac- son père en danger alla chercher son retualités.
volver dansla roulotte et, afin d'effrayer
Dehiml. il tira quatre coups en l'air. Cela
CASTIGLIONE
FOUKA
a suffit pour mettre fin à nette r.xe qui
GRANDEFETE DE PRINTEMPS.- Sa- DON AUX PAUVRES.— A l'occasion du aurait pu av'). des o,.,él't('nr.p.s graves.
medi et dimanche se dérouleront les fêtes
La gendarmertp ri" l'Arba euqnfte.
de sa fille, M Charles Bergeron a
de printemps, dans un cadre merveilleux mariage
a M. le Maire la somme de 200francs
d'attractions et de réjouissances. Rien n'a remis les
MÊDÊA
de
la
commune.
pour
pauvres
été négligé pour donner à ces premières fêALA SOUS-PREFECTURE.— La popula
tes le plus bel éclat. Aussi, le comité, invite LIBRE PENSEE. — Sur appel de la fédéà
la population de tous les centres environ- ration les camarades de Fouka sont priés tion a appris avec regret la nomination de
nants à venir nombreuse samedi et diman- d'assister à la réunion qui aura lieu vendre- la sous-préfecture de première classeMé.
di 16 juin. à 19 heures, salle des fêtes de la Partenay de M. Robert, sous-préfet de
che.
déa.
Pour les deux grands bals, un répertoire mairie. du
A cette occasion, nous lui adressons nos
Ordre
Jour: renouvellement du butout nouveau.
félicitations et nous formulons des vœux
reau: retrait des cartes.
de
réussite dans sa nouvelle résidence.
CHERCHELL
A son successeur, M. Aze, ancien préAMICALEDESA.C. DE CHERCHELL.—
sident de conseil de préfecture, nous adresPrière de vouloir bien s'acquitter des coEons nos souhaits de respectueuse bienve
nue.
tisations'à M Cataldo. trésorier, dans le
t
à
délai d'un mois, sous peine de radiation.
0
MÊNER VILLE
Durant l'absence du président, s'adresser
— Le président
ALSACIENS-LORRAINS.
pour tous renseignements administratifs
Informe tous les membres adhérents que
au camarade Auglé. secrétaire général de
le pique-nique qui devait avoir lieu le dil'Amicale.
manche 18 juin est reporté à une date ulCOLÊA
térieure.
MILIANA
les
O.M.K. Tous
Jeunes gens désirant
le
«b
i
pratiquer le football, sont priés de se faire
TOURNOIDE FOOTBALL.— A l'occasion
inscrire au siège social de l'Olympique mude la fête des Cerises, le comité des anciens
el..-;_
sulman deColéa. 10, rue Carnot.
combattants offre une coupe qui sera disputée le 25 juin. entre les équipes qui en
feront la demande avant le 20 juin, derDÉLY-IBRAHIM
nier délai.
TOMBOLADE LA KERMESSE.- NuméDe nombreux prix récompenseront les
ros gagnants :
mieux classés, pour y participer, les clubs
30 64 73 22 84 99 85 37 147
sont priés de s'inscrire avant le 20 juin.
148 130 122 124 107 166 201 241 322
L'organisation de ce tournoi a été confiée
394 332 341 495 407 435 432 421 422
à la Société « les Vieux Sportifs du Zac415 434' 541 S15 591 541 599 590 594
car
», siège social, 8, rue Saint-Paul.
517 597 692 624 672 645616 654 659
LA BOULED'OR DU ZACCAR.— Les éli666 785 732 761 744 762 797 713 705
minatoires
du championnat de France, do846
815
899 807 842 886 880 803 892
té du grand prix du conseil général d'Al855 873 866 949 943 910 962 9011091
ger et de la coupe Anis Rivoire, se dispu102610111004 10531149 11321123 11721191
teront par secteur à Millana, le 18 juin.
114011811178114211971127116212781280
GUYOTVILLE
Les Inscriptions seront reçues au siège de
1250 1286 1206 1223 1291 1247 1245
12701237.1242 12851388 13641318 13541402 CAISSEDES ECOLES.— Une grande fête la société, café de Madrid, rue Saint-Paul,
148914691492 14571494 14881437 14421478 de bienfaisance aura lieu les 1er et 2 juil- à Miliana, pour le championnat promotion
152115311581 15421579 15741564 15871578 let dans le cadre ravissant de la cour de seulement, jusqu'au samedi 17 juin. à mi1528 15541650 16431673 16351699 16331627 l'école de filles. Le samedi soir, grand bai. di. Passé ce délai, aucune inscription ne
171917151721178417811753178717101705 Le dimanche, grandekermesse, avec de sera reçue.
Les joueurs pour le championnat « hon182118231829187418671889180918681830 nombreuses attractions inédites.
inscrire directe18431881 181218851982 19791960 19491903 Le produit de la fête servira exclusive- neur » devront se faire
au siège de la 388 Fédération à Al1916,1936196919051976 859
ment à l'achat de chaussures et de vête- mentavant
le vendredi 16 juin. à midi.
ger,
ments aux élèves nécessiteux.
Pour les épreuves qui se dérouleront a
DELLYS
Un appel est fait à toute la population
le tirage au sort aura lieu le diFETE DES TIRAILLEURS SENEGALAIS.en faveur de cette manifestation de cha- Miliana
manche
matin, à 7 heures.
rité.
— Les fêtes organisées par le bataillon des
Lancement
du but à 7 h. 30 précises.
est
des
Le meilleur accueil
sollicité
protirailleurs sénégalais ont eu un grand sucIl est rappelé que seuls les joueurs licenet commerçants que visiteront ciés
cès. Samedi soir, le bal dans les salons de priétaires
à la même société peuvent participer
incessamment
les
organisateurs.
l'hôtel Beau-Rivage, fut très brillant et très
ces épreuves.
SPLENDIDCINEMA.— Jeudi, samedi et à Le
animé. On dansa jusqu'à l'aube avec la
montant des mises, soit 42 francs par
musique de jazz de l'Ecole coloniale. En dimanche, matinée et soirée. Dorothy La- quadrette, sera versé au moment de l'insMilland.
Akim
Tameroff
dans
intermède, on tira la tombola des pochet- mour, Ray
des équipes.
cription
brousse» ; Henry Garat.
tes-surprises. Le dimanche, toute la popu- « Hula. fille de la dans
« Au soleil de Marlation s'est fort amusée au stade militaire Gorlett, Charpin,
ORLÉANSVILLE
en assistant à divers Jeux et aux danses seille» ; Actualités.
exotiques exécutées au son d'une derbouka
et d'un curieux xilophone.
L'ARBA
Diverses scènes de la vie coloniale se déNAISSANCE.— Michelle, chez Mme et
roulèrent sous les regards des assistants notre
ami
Cazeaux,
gérant de la ferme
émerveillés.
Des batraques de loteries, des attractions Lépine.
au
Meilleurs
vœux
bébé;
félicitations
bar
diverses et un
martiniquais complé~; ; UJOURD"HUI QU"HIER
*'snds-par^u's.
taient CPtte fête bien réussie. Il nous les- aux parents et —
te à en féliciter les organisateurs du baEXCURSION. Les musiciens de l'ArROUIBA
taillon sénégalais, particulièrement M. if ba organisent, dimanche, 9 juillet. une
commandant Bardy,qui a beaucoupiait
MONDIALCINEMA.— Jeudi 15 juin, ex
partie de plaisir à La Pérouse.
pour le succès de cette—fête et à qui vont
Les parents et les sympathisante sont ceptionnellement, matinée à 15 h. 30, en
nos remerciements.
remplacement de la séance de dlmancne.
.cordialement invités à se Joindre à eux.

qui n'aura pas lieu; vendredi 16, samedi
17, soirée à 21 heures: Actualités Paramount et Pat O'Brien dans « La révolte »,
et Berval et Lise Delomare dans « NotreDame d'Amour».
STAOUÉLI
DUO-CINE.— Salle des fêtes: samedi, à
21 heures, et dimanche, à 14 h. 30, Raimu.
Ginette Leclerc et Charpin dans « La femme du boulanger»
; Richard Talmadge
dans « Diavolo l'intrépide » ; Actualités
mondiales.
STAOUÉLI-SIDI-FERRUCH
CONCOURSDE PETANQUE.— M. Vincent Buigues organise, pour le dimanche
18 juin, un concours de pétanque & la forêt de Sidi-Ferruch, 100francs de prix plus
les mises. Le prix d'entrée est de 15 francs
par groupe de trois joueurs.
Lancement du but à 8 heures précises.

ORAN
NEMOURS
DE PASSAGE.— Parmi la suite des officiels qui accompagnaient le gouverneur
général Le Beau dans sa tournée ici, nous
avons eu le plaisir de saluer MM. Pinelli,
chef d'arrondissement à l'exploitation des
C.F.A. à Oran, délégué de M. Ardouin, directeur des C.F.A. a Alger;
Odry. chef
d'arrondissement de la voie du C.F.A. et
Girard, inspecteur principal des C.F.M. à
Oujda.
NOISY-LES-BAINS
SUCCES SCOLAIRES.— Ont été reçus
aux examens du certificat d'études : filles,
Edwidg Campos, Gabrielle Langlols, Solange Sanchez.
Garçons, Louis Torrès, Gabriel Molitor.
Charles Cure. Camille Langlois.
Nos sincères félicitations aux lauréats et
meilleurs compliments à leurs maîtres.
AUX ARRIVEES.— Nos meilleurs souhaits de bienvenue & Mme Hernandez et
à M. Lamaison, intérimaires au bureau des
postes, en remplacement de Mme et M.
Pasquet, en congé.
OUED-IMBERT
CERTIFICAT D'ETUDES PRIMAIRES. —
Les 13 candidats présentés, y compris une
élève libre, ont été reçus. Ce sont:
Filles: Renée Bensoussan, Jeannette
Benillo, Arlette Estève, Marinette Fuertés. Yvette Martlnez, Gaby Munos. Andrée Sanchis, Yvette Sanchls.
Garçons:
Francis Belmonte. Gaby Belmonte, Edouard Brun. Robert Roy et
Henri Sirvente.
Félicitations aux lauréats et à leurs
dévoués institutrice et instituteur, Mlle
Ollier et M. Aumont.
SAINT-LEU
SliCCES SCOLAIRES.— Ont été reçus
au certificat d'études: Frederica Amaté,
Ginette Marty, Marianne Mendez, Marc
Folssier, Gilbert Gebelin, Georges Révol.
Ecole indigène, ont été reçus, à titre français : Gazi Amar ould Mohammed. Allai
Allai Benaissa.
Drlss
; à titre indigène:
Ziane Chérif, Gazi Amar ould Benyobkha.
Aux bourses de cours complémentaires :
Hannane Medjoub.
Félicitations aux lauréats.
TREZEL
CERTIFICAT D'ETUDES.— Ecole de filles. — Cinq présentées, cinq reçues: Josette Faget, Célia Ferrando, E-iestine
Nouchy, Odette Palanque. Josette Rodriguez.
Ecole de garçons. — Dix présentés, neuf
reçus:
Georges Amsellem. Eugène Berthet, Adolphe Ferrando. Edouard Lallement, Jean Manzano, Jules Morlin, Gil-

bert Partouche, Pierre Ramirez,
Skinazy.
Toutes nos félicitations.

Roger

CONSTANTINE
BORDJ-BOU-ARRERIDJ
CONFERENCESYNDICALE.— Le syndicat
des cheminots invite les travailleurs de toutes les corporations à assister en masse à la
conférence syndicale qui sera faite le samedi 17 juin à 18 heures, salle des fêtes.
Orateurs: Crapier, délégué de la Fédération nationale des cheminots Rochlsani,
secrétaire général de l'Union des cheminots
d'Algérie Frey, secrétaire de l'Union d'Algérie.
Objet:
développement de la situation
faite par les décrets-lois et les prévisions
d'application.
Un repas fraternel sera offert aux orateurs. Les camarades qui voudraient y participer, sont priés de se faire Inscrire auprès
du secrétaire Cifre avant le 17 juin à 19
heures.
EL-KSEUR
ŒUVRE DU PETIT CHEMINOT.— Au
nom de l'œuvre du Petit cheminot algérien à la montagne, M. Mas, chef de gare
a El-Kseur, remercie les généreux donateurs.
Un résultat très satisfaisant a été obtenu, permettant d'assurer à l'œuvre une
prospérité toujours plus grande.
De grandes fêtes auront lieu à Bougie
les 1er et 2 juillet prochain; la population d'El-Kseur et des environs y est coralalement invitée.
PHILIPPEVILLE
LE CERCLEMUSICAL.— Un grand conce1"vde musique symphonique a été donné dans la salle des mariages de l'hôtel
de ville par notre actif groupement, le
Cercle musical.
Des œuvres maîtresses composaient le
programme et particulièrement la grande
symphonie « Jupiter », de Mozart. Quelques solistes du Cercle se sont produits
en intermède. Mlle Fortune, avec talent,
Interpréta deux mélodies de G. Fauré et de
M. Presse et Mlle P. Salle, avec non moins
de merite, joua un concerto de Huber.
MM. Roman, au piano, Vulllequez, au violon et Sfez au violoncelle nous firent entendre la première partie d'un trio de
Beethoven.
Comme toutes les autres manifestations
organisées par le Cercle musical, cette soirée a obtenu un très brillant succès.
Nous félicitons vivement les membres
exécutants et leur chef, M. Sfez, pour la
réussite complète de ce nouveau régal
artistique.
SAINT-ARNAUD
CERTIFICATD'ETUDES — Nous avons
relevé avec plaisir le nom de Maryse Fré.
ches sur la liste des candidats reçus au
C.E.P. La lauréate avait déjà subi l'an
dernier, ave,: succès, l'examen des bourses
première série.
Nous la félicitons ainsi que ses heureux
parents et son institutrice."
NAISSANCE.— Jean-Pierre est né Ml W
foyer de Mme et ce notre ami Albert Parraf.
Nos meilleurs vœux au baby et nos compliments aux parents et grands-parents.
SEDDOUK
CERTIFICAT D'ETUDES PRIMAIRES.—
A titre français: ont été reçus: école
de Seddouk, Ouadda Cherdoud Arezki, Boudra Nacer (directeur d'école. M. Boisbourdin).
Candidat libre: Bonzou Hocine. ce dernier à titre indigène, a préparé seul, cette
t
année, son examen à titre français.
Toutes nos félicitations.

Page

6-15-6-39



VIE

L'ECHO D'ALGER
SOCIALE

SYNDICAT PROFESSIONNEL FRANÇAIS
DES SERVICESDE SANTE
Réunion de tous les adhérents, jeudi 15
juin. à 18 h. 30, au siège du syndicat, 18,
boulevard Baudin.
Présence indispensable.
V
SYNDICAT DES DOCKERS
ET ASSIMILES DU PORT D'ALGER
(C.G.T.)
,
Pointeurs, gardiens, caliers, livreurs et
réunion
aujourd'hui, Bourse
magasiniers,
autravail, à 18 h. Présence indispensable.

Allégez-vous
L

I

Fédération
des

IP

1CTÂC1I

Permanent
SH~
a

î

OLYMPIA

13 h. 30

comités

de

quartiers

s:

TRIANON

A

i
fI'.

-

Y')

Mât.

15

SPLENDID

CŒUR
ÉBLOUI
E'BLOUI
L
F8
,
d
La
F iancée

30

SON

NNWNNf

-

Huguette Duflos
Ch Henri Ok RoUan
du
Cheik.

Matinée 15 h. 30
En exclus.,
Pour

21 h.
Soir. 21 h. Nelson
EDDY

un

report,

MARIGNAN
vécu

sur

Soir. 21 h. av. ret gr. Vus.
la civilisation

musulmane

la lre fois,
la caméra pénètre
dans
un grand
musulman et nous révèle les splendeurs d'un

milieu

ISLY ET RUES ADJACENTES
Demi-tarifs
à tous les étudiants
et enfants
Grand
musulman
mariage
Jeudi, 15 courant, à 18 h. 30, réunion
— ——————————————————
———————————————————
DEMAIN
du conseil d'administration, Brasserie de
, l'Etoile; questions très importantes à l'orle mariage
fils
cheik
du
du grand
Bengana
dre du jour.
EN PRESENCE DU GOUVERNEUR GENERAL LE BEAU
BERLINGOT&
Cie
MUSTAPHA-INFERIEUR.
ET DES AUTORITES CIVILES ET MILITAIRES
Dimanche, 18 juin, réunion de tous les
avec
Une perspective des plus beaux sites d'ALGER, BOU-SAADA et BISKRA
membres,au siège social, rue Sadi-Carnot, Perman.
VOUS VERREZ COMMENT LA RICHESSE DE L'ORIENT
83,à 9 heures trente très précises, en vue
S'ALLIE A L'ELEGANCE DE L'OCCIDENT
FERNANDEL
de l'inauguration du buste de M. Raffi,
Au même programme :
ancien maire d'Alger.
LA SOLIDARITE
CHARPIN
Richard
ASTOR
et Eric von
STROHEIM
dans
DIX, Mary
Membres du conseil d'administration,
PRIM
réunion le 16 juin, à 19 heures, Brasserie
Suzy
de l'Aiglon, 99, rue Michelet.
Présence Indispensable.
DELMONT
4
DE
L'AVIATION
REUNION GENERALE DU 12 JUIN 1939
TÉMERSON
réunion
de
la
saison
B
et le plus beau film d'amour et d'aventures sous l'Equateur :
La dernière
générale
a eu lieu le 12 juin. En raison de la démission du capitaine Cachod, le poste de
E
JAMAIS VOUS
M. le lieuteDE
vice-président est vacant;
LE
PARADIS
SATAN
ne rirez
R
nant-colonel Jacob est élu à l'unanimité.
avec vos vedettes préférées :
H
autant qu'avec
M. le capitaine Santucci est élu président
ce
film.
de la commission de la défense passive.
L
Pierre
J.-P.
Jean
Vous verrez
En fin de séance, un apéritif est offert
RENOIR,
Jany
HOLT;
AUMONT,
MAX, |
v
à M. Ponsich, président du comité de Mus1
FERNANDEL
tapha-Inférieur, qui quitte Alger.
GRIDOUX
Marcelle
GENIA T et l'énigmatique
Lucas
N
tn lutteur
P
G
pâtissier
m
mu
15
h.
15.
20
h.
45
L'HEROIQUE
EMBUSCADE
av.
Luis
Trenker
MILITAIRES
d INFORMATIONS
n
78 DISTRICT avec Pat O'BRIEN et Ann SHERIDAN
o
LOUE2
ECOLES DE PERFECTIONNEMENT
T
L'ENNEMI
PUBLIC
N° 1 avec
Bruce
Cabot
RÇi:dB:n
O.A. et S.O.R. de l'armée de l'air
Dimanche18 juin, séance finale à Mai- I
Mat.
Paul
MUNI
et
Luise
RAINER
dans
e/Cie
son-Blanche. Départ des cars à 8 heures
-e-- m
du square Guynemer.
TCCITT
2 FILMS: VALSE ROYALE av. H. GARAT et Renée ST-CYR
Nota. — Les cartes de contrôle de présen- fUtl
* |7 nrpïc
Tt~nDtEMT
av- J- GABIN UtQAf~EQ
ce seront retirées au cours de cette séance mUJOL1
nC
fOD
A lï
Les officiers et sous-officiers absents les M. 15.30. S. 21 h. LE
RECIF
DE
CORAIL
MORGAN lF—l—l^
jfc^
tfVISAGES
D'ORIENT
feront parvenir avant le 30 juin à M. le AUJOURD'HUI A 15 H. 30, MATINEE A PRIX REDUITS
:
2, 3 ET 4 FRANCS
et de l'E.P.S.OR.
Directeur de l'E.P.O.R.
15 h. Actualités 1re vision
Archives Judiciaires - Dessins animés.
à Maison-Blanche.
M. 15 h. 30 3 fel
Sous le voile de la nuit ; Fièvre dt cheval UPiftlCPUfilW
O.R. d'état-major et des affaires militaires CTOILE
l s. 21 h. APRES, ur. film formidable - Les derniers hors-la-loi.
ODEONM.
fi
1
ms
S.
S.
21
21
h.
h.
fou
rire
La
aventures
musulmanes
;
piste sanglante,
Première section. — Officiers de réserve
du service d'état-major.
LE PARADIS
DE SATAN
cOnrE
Ils
LE
COUPLE
INVISIBLE
CAMERA
et J.-P. AUMONT
dans
Deuxième section. — Officiers de réserve mondial
des affaires militaires musulmanes et inter- Tous les jours, matinée prix réduits 2 - 3 - 4 fr. — SEQUOIA, film d'aventures
Mat.15 h. 30, S.21 h. Akim Tamiroff dans l'Homme qui terrorisait New-York
prètes.
Troisième section. — Officiers candidats
au service d'état-major.
17, av. Frais"Samedi 17 juin à 15 heures à Sldt-FerDEMAIN
ruch, ,à la 21" batterie de D.C.A.qui y efU A PLAZA
Vallon
t. 271-I':i
de
fectue ses écoles à feu.
Dernier
jour
succès
LOUIS J O U V E T
Notions d'ensemble
AU COLISEE et AU VOX
, Programme.- a)
au
COLISEE
et
au
VOX
de
ANNABELLA
duns
sur la D.C.A. ; ses possibilités actuelles en
Le film des vedettes
face de l'aviation et ses méthodes de tir.
b) Présentation de matériel moderne de
HOTEL
DU
NORD
aux
mille
éclats
de
rire
D.C.A.Batterië déployée. Dispositif d'écoute.
Viviane
ROMANCE
avec ARLETTY et J.-P.
AUMONT
Poste de commandement.
En première partie:
Nota.. —a)
A partir de l'entrée de la
dans sa dernière création
sera
forêt de Sidt-Ferruch, l'itinéraire
jalonPRISONNIERS rtE LA BROUSSE
1
DÉPUTÉ
EUSÈBE
na par les soins du capitaine commandant
(JIM LA JUNGLE)
(3* épisode)
avec
la 21ebatterie de D.C.A.
Mat. à 15 h. 30
Soir. à 21 11.
b) Les officiers pourront se rendre à SiLE
JOUEUR
dl-Ferruch arec leurs voitures personnel;
Elvire
POPESCO
avec
les. Pour; ceux
qui n'auraient pu utiliser
99.
ce moyende transport, un breack du 27"
train se tr. ouveraà 14 h. 15 devant le Cercle
Michel
SIMON
Aun
AAU
ROXY
t\UAi
«rue 683-39
téi.
de Lyon
Pierre
- BLANCHAR
militaire.
RAI M U dans son meilleur rôle
OR. du 9' zouaves
Roger KARL, André BURGERE
André
LEFAUR
Séance du jeudi 15 juin à 14h. 30. caSuzet MAIS et Marcel ANDRE
LE HÉROS
DE LA MARNE
Alimentation et admiserne d'Orléans:
En première partie —
nistration d'une compagnie en campagne.
P. 13 h. à 20 h.
S. av. loc. 21 h. 15
Jules
BERRY
Prochaine séance: samedi 1er juillet. un
LE
CHATEAU
DANS LA JUNGLE

LE COLISEE est l'unique salle de l'Afrique du Nord, réfrigérée
NOTA.
Le groupe des O.R. du samedi offrira
et Marguerite
MORENO
(JIM LA JUNGLE)
(2e épisode)
depuis deux semaines grâce à une installation semblable à celles des
banquet à ses instructeurs le samedi 24 juin
à 12 heures au Cercle militaire.
« REX » et « PARAMOUNT
» de Paris
LOUEZ
Mat. ft 15 h. 30
Soir k 21 h
OR. du groupe du samedi et ceux des
autres groupes se faire inscrire Jusqu'au
»
22 juin chez'le gérant du Cercle militaire
DANS
Perm,iii. 14 h.
(téléphone 293-51). Prix: 40 francs.
P '- R
W
27* escadron du train
STAR
CAPRICE
DE
Soirée 14
21 h.h. 1 -P,..R.
[!dw. FEUILLERE
AI.
aS
CASTILAN
Perman.
Wi!'"l
BARCAROLLEI
m AaI.
rie PREJEAN
Bêll
PRINCESSE
1
Prochaine séance le 17juin. Rendez-vous
au quartier Guéydon à 7 h. 15 pour les O.R.
et à 14 h. 15 pour les S.O.R. Une séance JEU
DE
LA
BOULE
aura lieu le dimanche à 8 heures pour les
Permanent 14 h. 30
Matinée 15 h. 30
S.O.R. ne pouvant pas venir le samedi.
AU
ta
REGENT
MAJESTIC
JEUsoirée
En
DE retour
LA BOULE
gratuit
!
O.R. et S.O.R. du 5" chasseurs d'Afrique
I..
t
lo Officiers. —Samedi 17 juin, dernière Ë
Une comédie alerte, gaie, spirituette
séance d'instruction sur le terrain. Région
Un scénario à l'esprit bien français
J
k Jack
H
d
« LE
LE CHEMIN DU
DU RETOUR
RE OUR »
Holt1 dans
Birkadem sortie ouest (route Saoula-Doué- g
et un film à la gloire de l'école navale :
ra). Rassemblement à 13 heures 45 au quar- tier du 5e chasseurs d'Afrique. Se munir
C
H
I
P
É
E
de la carte des environs d'Alger au 1/50.000
L A
PORTE
D U
et de quoi écrire.
L A R G E
avec Victor BOUCHER, Andree GUIZE, PAULEY,
2° s.o,a — Samedi 17 juin, dernière
Nita RAYA, Suzanne DEHELLY, BARON fils
"séance d'instruction sur le terrain (région g
avpc Victor FRANCEN, Marcelle CHANTAL et J.-Pierre AUMONT
polygone de l'Harrach). Etude du peloton
encadré dans une organisation défensive.
:\1 1{) II. au
M
Matinée 15 h. 30
LE SECRET DE STAMBOUL ; Marshall
Rassemblement à 13 heures 45 au quartier
VARIE.TES
Lesh rlarniers
aventuriers
du Sud
EMPIRE
EiivIilIXE»
Soirée 21 heures
Cfl/VDIDC
et etDeanna
Deanna DURBIN
DURBINdans
dan-sDELICIEUSE
DELICIEUSE
21
J
Ç
J
du se chasseurs d'Afrique.
Fêtes

et

concerts

GRANDEFETE ANNUELLE
D'ALGERIA-SPORTS
C'est le samedi 1er juillet. à 21 heures,
sur le stade Icosium. transformé en un
parterre fleuri et brillamment Illuminé,
qu'aura lieu la grande fête annuelle d'Algéria-Sports,
Le programme nous réserve des surprises.
AMICALEDES ANCIENSELEVES
DE LAPLACE LELIEVRE
Sociétaires et sympathisants, prenez note. Les 1er et 8 Juillet, bals officiels de
l'école avec le concours d'un orchestre réputé.
Prix d'entrée habituels.
Chambre

de

commerce

d'Alger
OUVERTURE
D'UN MARCHE LAINIER
FOIRE AUX MOUTONS
ET D'UNE
A AZROU (MAROC)
1
Le président de la chambre de commerce d'Alger, officier de la Légion
d'honneur, porte à la connaissance de
- ses ressortissants intéressés, qu'un marché lainier et une foire aux moutons
se tiendront à Azrou (Maroc), le vendredi 23 juin 1939 et les jours suivants.
Quarante mille moutons environ seront présentés sur le marché.
Tous ces ovins sont prêts à la vente.
Il est recommandé aux acheteurs désireux de se rendre à Azrou, de se munir d'un passeport.
Pour tous renseignements
complémentaires, s'adresser à la chambre d'agricUlture de Meknès.
-

ÉTAT

CIVIL

D'ALGER

Naissances du 10 juin 1939. — Sastre Gabriel. Tramallonl Jacqueline, Munuera
Març.Zmlrou Jean-Marc, Bouchucha Colette, Faure Gérald, Morro Jean, Andichou
Jean-Claude. Gasquet Dominique, Coztolino Lucien, Timsit Monique.
Naissances du 12 juin 1939. — Du Sailtant du Luc Lisette, Mlllon-Françoise, Lahmani Claudie Moreau Michèle, Sala Denise.
Rausch Monique, Llopis Roger, Nava Jocelyne, Saupagna Andrée, Saupagna Renée,
Bruèrer Louis, Pouzenc GUbert-,Turbe Andrée, Mathias Jean-Claule, Monserrat Marie-Thérèse, Cohen Bernard, Pér.s Claude,
Gallo Jocelyne, Colas Jean, Casanova Marie-Jeanne, Marty Etienne. Gervais Alain.
Naissances du 13 juin 1939. — Vignodocchio Anna, Morali Alain, Adjadj Daniel,
Devesa Yvette, Pardini Jacques, Cases Joachim, Bossa Lucie, Faucheux Philippe, AIbertoli Jean. Viel Charles
Décès du 11 juin 1939. — Krihiff Emmanuel. 38 ans; Blsognc Laurent, 52 ans ;
Lambert Léonide. 43 ans.
Décès du 12juin 1939. — Dacheux AlBertrand Gabrielle. 13
phonse, 62 ans;
mois; Papillon François, 60- ans ; Labau
Philomène, 69 ans
Décès du 13juin 1939. — Durand Simon,
86 ans; Blaive Marie, 85 ans ; Capelli Geor3 mois.
ges,

CILS

moyen
p)us
et

i||
facile

&

j

PLUS DE CILS
CASSANTS OU
CHARBONNEUX!

Àbgellge
m~~

Cabaretière En complément v
FEMME JALOUSE
av. Franchot Tone et Virginia Bruce

lyHEtMNtMHBalE
YlIÎUNE
HOMME

JEU DE LA BOULE

-

Jeanette
MACDONALD
La

môtbl
tna~a~~a

En première partie:
GRACIE FIELDS
MAC LAGLEN dans
nism VICTOR
C'ETAIT
14 h. Soir. 21 h.

h.

dans

——

—"'——~

DERNIER
LE
JOUR
Ramon NOVARRO
et LOLA LANEds

BEAUX

Soirée 21 h. 15

politiques

UNION REPUBLICAINE
DEMOCRATIQUEET SOCIALE
Réunion du comité d'action politique, I
aujourd'hui, jeudi 15 juin, à 18 h.. au
siège, 8, rue Charras.
Ordre du jour: organisation de l'assemblée générale du dimanche 18 juin.
.,.

S

pour

*'
Groupements

S

r
J|

|
pOUR doubler le pou- ^llppl^p^
voir
d'attraction de
vos yeux, faites paraître
J1
vos cils plus longs, plus
1
sombres, plus brillants,
>' J
en employait du Ricils. ° Y.
Le Ricils enrobe chaque
cil d'une fine gaine non-graisseuse et noncharbonneuse qui satine, recolore et recourbe les cils. Les yeux paraissent plus
grands,plus vifs, leur couleur plus éclatante. Mettez du Ricils chaque matin:
après 3 jours vos cils paraissent plus longs
d'un tiers. Ricils est le seul cosmétique à
l'huile de Ricin qui fait pousser les cils au
lieu de les faner. Emploi facile et rapide. —
DU

, ciis

'RICILS'Xsur
LES

TOMBOLAS

GROUPEMENT ARTISTIQUE ALGEROIS
Les dépositaires de billets de la grande
tombola des cycles sont priés de remettre
avant le 20 juin, les carnets qui leur ont
été confiés.
Passé ce délai, les billets seront comptés
comme vendus.
Tirage, le 14 juillet.

Cancers

I

et

Fibromes

i

(Polypes, mcères, Kystes,Métrites,etc.)H
Assez
d'interventions
Sany Untes!
H
Assez
de radlllm,de rayonsX. I
d'appl.callons
-Touscesfléauxet bien d'autresaffections
H
de moindre malignité ont leur remèdel
efficacedans
Q
L'EUTROPINE
H
B
produit incapablede nuire.
L'inventeur
quiest unprêtre, expose H
saméthodedanssonlivre(/leédition H
80 mille 1 - 1 volume:7 FR,
H
EcrireMonsieurDUPUV
- LAI.OUBÈRE
Hiiiites-Pyrénoes(France)

Nouvelles

l'été

1
Un moyen
sur de perdre
2 à 3 kilos par mois
En hiver, passe encore d'être un peu
« forte ». Mais, en été, avec les indiscrètes robes claires!
Impossible. Et
puis la graisse tient chaud. Commencez donc, dès aujourd'hui,
une cure
amaigrissante.
Deux petits comprimés d'Antigrès
pris à chaque repas vous feront maigrir de 2 à 3 kilos par mois. Et cela4
sans aucune fatigue. Au contraire,
vous constaterez vite qu'Antigrès améliore la circulation, supprime les c vapeurs », les palpitations, les vertiges,
l'essoufflement, la lourdeur des jambes.
« L'Antigrès m'a fait beaucoup maigrir, écrit Mme B. à Marmande (L.-etG.). Je me sens maintenant beaucoup
plus à l'aise et rajeunie dé quinze ans».
Antigrès, produit connu depuis dix
ans, est recommandé par de nombreux
docteurs.
C'est l'amaigrissant
idéal.
Vous pouvez en prendre sans même
s'en
doute
autour
de
vous.
Toutes
qu'on
Phies: 29 fr. 30 le tube (pour un mois)
et franco contre remboursement sans
augmentation de prix, par la Phie Saunier, 35, av. de Versailles, Paris. Formule P pour femmes, M. pour hommes
(à bien préciser).
vous
êtes
en retard
Quand
Lorsque le matin vous êtes 'resté un
peu trop longtemps dans votre lit, vous
êtes obligé de « faire vite » pour rattraper le temps perdu et ne pas arriver à l'usine, au magasin ou au bureau
Alors la
après l'heure réglementaire.
toilette s'en ressent, vous partez
à
moitié débarbouillé et aussi sans avoir
le temps de déjeuner. La toilette, à la
rigueur, on peut la faire en rentrant
le soir. mais le manque de déjeuner,
c'est autre chose — l'estomac s'en ressent. Si vous n'avez pas le temps dei
déjeuner, croquez dans l'autobus ou le
métro quelques morceaux de sucre qui j
vous nourriront et empêcheront votre
estomac de se contracter. Vous éviterez
car leles crampes et serez d'attaque,
sucre est nourrissant.
j
LE
DIABETE
EN
15
JOURSDISPARAIT
Guérison radicale sans régime sévère
par le Thé des Pampas. Alger: Phie
Jobert, 4, r. Constantine, et ttes Phies.

maritimes

LES COURRIERS
de
décès
Est attendu, aujourd'hui, vers 11 h. 30 : Avis
« G.-G.-Lépine » (C.N.M.), de Marseille.
TELEGRAPHE
TRANSMISSION
PAR
Départ, à 11 h. 30 : « Ville-d'Oran »
Afin d'éiter
tout retard, les &vis de
(C.G.T.), pour Marseille.
décès
qui
seront
transmis
télégraphlqu
MOUVEMENTDU PORT
ment doivent être expédiés à l'adresse suiDU 13 AU 14 JUIN 1939
vante : PUBI.HAVASALGER.
Entrées
4 n. 30 : Vap. allemand « Akka », cap.
M. et Mme Arnau François, née Ségui,
Numbeg, 1511, d'Anvers, div. ; arm. D.L.L., et leurs enfants: Arlette et Raymonde- ;
Hambourg. Feu rouge.
M. et Mme Pérez Henri, née Arnau et
5heures : Vap. danois « Marocco », cap. leurs enfants, leur nombreuse famille, d'AlFaulsen, 924, de Copenhague, div. ; arm. ger, Miliana, Staouéli et d'Espagne, ont la
Forenède, Copenhague. Quai de Fécamp.
douleur de faire part du décès de leur re6 heures:
Vap. fr. « Alsacien »,
cap. grettée
Chalm, 2138, de Bougie, opère; arm. CBVN,
Madame Veuve ARNAU
Dunkerque. Quai de Bordeaux.
6 h. 30 : Paq. fr. « El-Kantara », cap.
Née Marie ORTUNO
Vincentelll, 2318, de Port-Vendres, pass. et survenu à
Alger, le 14 juin 1939,dans sa
div. ; arm.-C.N.M., Marseille. Gare mari- 668
année, munie des saints sacrements
time.
7 heures: Paq. fr. « Ville-d'Oran », cap. de l'Eglise. Les obsèques auront lieu aujourd'hui
à dix-sept heures. Réunion au
de
et
Roqueblave, 3811,
Marseille, pass.
div.: arm. C.G.T., Marseille. Gare mariti- domicile mortuaire, 17, rue Rochambeau ou
église Sain-Vincent de Paul, rue Eugèneme.
10 heures:
Vap. fr. « Tabarka », cap. Robe.
Guillard, 1638,de Rouen, div. ; arm. U.I.M.,
Rouen. Quai de Brest.
La société La Joyeuse fanfare douérien*
ne a la douleur de vous faire part du déSorties
18 h. 30:vap. fr. « Finistère », pour Bou- cis des.
Monsieur MESSANG **** gie; vap. fr: « Ville-de-Bougie », pour Sète ; 19 h. 30 : paq Italien « Saturnia »,
Père de M. Marcel MESSANG
pour New-York
; vap. américain « Exiria »,
Président
peur New-York
;
7 heures: vap. italien
Les obsèques ont eu lieu le 13 juin, à
« Trotteria », pour Batoum;
10 heures :
vap. fr. « Sidi-Brahim », pour Marseille; Ménerville.
10 h. 30 : vap. fr. « Nancéen », pour PhiALGER-HUSSEIN-DEY.— Les frmilies
llppeville ; 11 heures: vap. allemand « Akka », pour Izmir; 18 heures: paq. fr. « El- Pujalte Jacques, Garcia Michel, Michel
François ainsi que parents et alliés ont la
Kantara », pour Port-Vendres.
douleur de vous faire part du décès de
NAVIRESEN PARTANCE
leur regretté
Vap. danois « Marocco », pour Tunis ;
Monsieur Marcel-René PUJALTE
vap. fr. « Tabarka », pour Rouen;
vap.
fr « Alsacien », pour Dunkerque.
survenu à Alger, le 14 juin, à l'âge de 29
ans.
NAVIRES ATTENDUS
L'inhumation aura lieu le 15 juin, au
Vap. fr. « Salnte-Marguerite-II » (Daher) cimetière
d'Hussein-Dey, à 17 heures.
de Marseille. Quai de Bordeaux.
Réunion à 16 h. 45, à l'hôpital civil de
Vap. fr. « Rabelais»
de
(Chastellain),
Mustapha
où deux cars stationneront.
Rouen. Quai de Calais.
Vap. fr. « Augustin-Le-Borgne » (Le Bor- P.F. ROLDAN,47, r. Sadi-Carnot. T. 684-02
gne). de Bougie. Quai de Sète.
Vap. fr. « Ginette-Le-Borgne » (Le BorLes membres de l'Amicale de la Sté Legne), de Marseille. Quai de Sète.
bon ont le regret de vous faire part du
Vap. fr. « Cérès» (Chastellain). de Rouen. décès du camarade
Quai de Sète.
Marcel PUJALTE
Vap. fr. « Marie-José» (C.A.), de Rouen.
Quai de Sète.
Agé de 29 ans
Vap. anglais « Aberhlll »
de
Membreactif
Bône. Quai de Dunkerque. (Taymor),
Réunion aujourd'hui, à 17 heures, hôpiVap. américain « Examiner»
(Export), tal civil de Mustapha.
M t, 15 Il au
21
h
30
PILOTE X ; Michel Simon, Arletty
de New-York. Quai de Bizerte.
Californie en
ALCAZAR Moreno LE lts
Paq. anglais « Montrose»
(C.P.R.), de
MONTPENSIER
IMUllIrLilJlfiA
C rrefou
M2 15
LA CHALEUR du SEIN
S 21
h
nv Vanel, TanIaavant
Fédor
et
a r
s.
t h. h.30 Marg.
M. Didier Durand, vice-président au triSouthampton. Gare maritime (21 heures). bunal
la Seine et Mme Didier Durand,
Vap.grec « Anna-Goulabdris » (Goulab- ont la de
douleur de faire part du décès de
FOUS DU VOLANT et FEIINANdris), du Havre. Quai de Boulogne.
leur oncle
M
?l n n ;it/
3" 11p PALACE
AI APir
f Plein
Ple'n
Mat GazGazt'I el15Heidi
Heldi h30TTemple
ROYAL
Li
LDEES
L et
JULES ds
BERRY
ds HERCULc
.\1 151;)
Shl8rley
QUllilîivrilCûiy
TnrnnlûPHV/A\I
Mat. 15 h. 30h.
DEL
et
JULESDEL
BERRY
HERCULIi
AUTRES MOUVEMENTS
Monsieur Léon DURAND
Sont passés ou signalés:
Avoué honoraire
':.'
la
Sauvaneonne
;iv
ISRipiv
Soir.
21
h.
i\U
I
le
14
:
survenu
à Alger, le 13 juin 1939. Les obsèA Ouessant,
« Grand-Quevilly »,
CONCERTS d'Algérie à Anvers; « Vulcain », d'Algérie ques auront lieu à Paris.
CAMEO
L'histoire
fantastique de úEAN LAFITTE
1
O OOO C F
29
à Brest.; « Château-Yquem », d'Alger à
Frédéric MARCH pt Franciska GAAL dans.
I
8:
8
Cherbourg.
Madame Veuve J.-B. Andréani, née LoPhilharmonique « La Jeanne d'Arc ».
A
le 13, « Juventus » et «Spar- vlchi, et ses enfants; les
familles Lovtcht,
av.
MATHIS
- Morceaux qui seront exécutésle jeu- ta »,Gibraltar,
tP. 14 h.
il S. 21
CHARPIN,
Milly
d'Alger à Rotterdam;
« Iris », d'Al- Andréani Jacques et Pierre. Costagliola. Cégr riM
ir
rg
d1
21
Leà
de
S Dessins animés
21 h. 16 es,
Smhm
u
M
M
m
M
vous
feront
rire
aux
larmes
15
juin
à
heures,
ger
Emden
;
le
14,
«
Perros-Guirec
»,
qui
1939,
place
sari, Renucci, Mattei, Clément, Pappus, ArrI
Rb
us,
ers
I|
a
« Akka », d'Anvers
lièvre, sous la direction de M. Camille- Newport à Oran;
richi, Bonnafous, ont la douleur de vous
Alger.
faire part du décès de leur regretté
DUVALLES, Jules BERRY
ri :
Perrn. 13 h. 30 Soir. 21 h. DOROTHY LAMOUR dans t
Sont arrivés :
BT~M~r~~S~~Tt
1. Sambre et Meuse, pas redoublé
ANDREANI
A Rouen, le 12, « Artésien », d'Algérie. Monsieur Jean-Baptiste
E8a
1 Je te dis
qu'e
l le t-'£à avec tambours et clairons, de Bauski ;
Employé des P.T.T.
A Dakar, le 13, « Touareg », d'Alger.
2. Cortège et Carillon, ouverture, de Baleur mari, père, frère, gendre, oncle, couA Oslo, le 13, « Talleyrand », d'Alger.
a f'a
i~~
rat ; 3. Salut mon beau clocher, fanA Pointe-à-Pitre. le 13. « Ville-d'Amiens», sin et allié, survenu dans sa 53e année.
TRAIN
DE
MADRID
LE DERNIER
taisie pour tambours et clairons, de d'Alger.
Ses obsèques auront lieu aujourd'hui 15
juin, à quinze heures. Réunion, 80. avenue
Paget ; 4. L'Arlésienne, fantaisie,
de
Sont partis:
Malakoff.
Bizet ; 5. Alegria, paso-doble, de AlaDe
Rouen, le 13, « Saint-Didier », pour
Les 2 plus grands artistes
dans
le même
film
R. Cordy
dans
Duvallès,
zard.
*
l'Algérie.
CRESCIA.— M. et Mme Puigserver et leur
RI
De Caen, le 12, « Schiaffino-frères », famille
0
ont la douleur de vous faire part
P.-R. Willm
de
D E
Alger.
Vous n'avez pas lu complètement pour
du
décès de

Du Havre, le 14, « Lussac », pour l'AlX
I
train
ce journal, si vous avez négligé
gérie.
Jean-Paul PUIGSERVER
Soirée
21
h.
Ch.
Boyer
L'EPERVIERde Croisset
P L A J S J R
Perm.
13
h.
3lJ
Francis
1
nos Petites annonces classées.
D'Aden, le 12,« Titania », pour Alger. survenu le 12 juin 1939,à l'âge de 4 mois.
V
PORTD'ORAN
Ses obsèques ont eu lieu dans l'intimité.
Arrivées du 12 au 13 juin. — « Audest »,
Un ange au ciel!
« Suroit », de Berre; « Mont-Saint-Clair »,
FUNEBRES A. GUYE ALGER
Chez les victimes
de Mostaganem
« Menhir-Braz ». d'Alger POMPES
de la guerre
LA
;
VOIE
DES
AIRS
rue
351.71
38.
Rovigo,
téléphone
et Mostaganem
«
;
Cassidaigne ». « Ginet», de Sète; « Marocco », de
LIGNE ALGER-MARSEILLE.
— Le cour- te-Le-Borgne
Copenhague;
« Laura-Corrado ». de Laset anciens
combattants
rier aérien Alger-Marseille et Marseil- piaras ; « XXI-Aprile », de Melilla ; « Fosle-Alger a été annulés dans les deux tat », d'Alexandrie: « Gudrun », de NewAMICALEDES MUTILES
sens pour cause de mauvais temps dans port.
REMERCIEMENTS
ET ANCIENSCOMBATTANTS
le nord du bassin méditerranéen.
Départs. — if Genua », pour Hambourg:
Assemblée générale ordinaire du deuxiè« Marie-José », « Rabelais », « Cérès »,
les spectacles à Alger. Informations de la
me trimestre, le 25 juin, à 8 h. 30 du ma- Les
LIGNE
— L'avion « F.A. « Marocco », pour Alger; « Menhir-Braz », ET
hui :
DE
AVIS
émissions
d'aujourd'
matinée. « La matinée de l'Intran ». <8>P.K.R. »,ALGER-TUNIS.
MESSE
tin, salle de la Lyre algérienne, rue Bruce.
« Saumur o. pour
piloté par. Duteriez, parti de pour Brest et Rouen;
POSTES FRANÇAIS
:
13 h. 10, « La minute de jazz hot ». <$>13h. Maison-Blanche
A l'ordre du jour: 1° les anciens com; « Oasis ». « Cassldalgne ». pour
à
12
heures, est arrivé Bordeaux
battants en face de la situation internatio18 h. 45 : Paris-P.T.T. : Radio fantaisie, 15, sélections d'opéras. <§>13 h. 30, fin d'é- à Tunis-El-Aouina
«
Audest
«
Suroit
».

Mostaganem
:
».
pour
VIALAR.
Mme
et
M. JevauUan, leurs
à 15 h: 30. Passa- Eerre ; « Saint-Camille », pour Rouen:
nale, par le président Kerdavid ; 2° las
de P. et R. Constantin-Brive. mission. <•>17 h., « Concert arabe» : Dis- gers : MM.
enfants et leur
remercient bien
ques variés. Informations diverses. 0. 17 h.
Rouiller, Pollet, Nibelle, Ta- « Fostat », pour Hull; « Nagu », pour Bé- sincèrement les famille
19 h. 10 : Radio-37 : Lucienne Delyne.
étrangers en France et en Algérie par le
personnes qui leur ont
secrétaire Aouidad.
19 h. 15 : Strasbourg: Depuis la cathé- 30, émission pour les enfants: « Le théâ- cussel, Thiébaut, Lépine, Mmes Fenard, ni-Sat : « Ville-d'Alger », pour Marseille.
témoigné
tant
de
sympathie à l'occasiontre
de
la
Jeunesse
de
M.
:
«
Phutt

drale
»,
Foissy
Priss.
En
L'Amicale organise une journée cham: Chants religieux en
partance.
« G.-G.-Tirman », pour du décès de leur regrettée
phutt et ouah ouah », saynète. + 18 h. 30.
pêtre, à la cascade de Bérard, le Juillet.
allemand.
;
« Ginette-Le-Borgne », pour
L'avion « F.A.Q.C.H.»,
piloté par Marseille
Mademoiselle Denise JEVAUDAN
* 18 h. 50, météo. Bourse.
Se faire inscrire.
:
1 Mont-Saint-Clair ». pour
19 h. 30 : Radio-Paris, Nice: Transmis- Radio-journaî.
Choquet, parti de Tunis-El-Aouina
à Mostaganem
18
h.
55,
informations
en
arabe.
19
h.
<§
Sète.
et les prient de trouver ici l'expression
sion de l'opéra-comique: Le 10, « Votre choix de disques ». <8>19 h. 40, 5 h. 56, est arrivé à Maison-Blanche
de toute leur gratitude.
Rêve (R. Bruneau).
Attendus
le
14.

«
El-Mansour
»,
de
Le café du Domino ». <s»20 h., carillon. à 9 h. 50. Passagers :
MM. Tucci, Au- Port-Vendres; « Sidi-bel-Abbès ». de Mar19 h. 30 : Paris-P.T.T., Rennes, Nice: «Primes.
LES
EXCURSIONS
<t>20 h. 5. l'orchestre Jo Bouil- geraud, Rcenig, Barruch.
Mme Vve Georges Rouquet et ses enVoyage au Pays du Rêve, piè- lon. <8>20
seille; « Biscarosse ». d'Alger: « Madali ».
h. 20, principales informations
de Rouen; « Perros-Guirec », de Newport; fants ; Mme et M. le docteur Henry Roce de J. Ravenne, mus. de de la Journée.
journée. <$>
<- 20 h. 30, Ben Horris et
LIGNEALGER-ORAN.— L'avion «
D. Milhaud.
« Schlafflno ». de Rouen.
ques. profondément touchés des nombreuAUBERGES DE JEUNESSE D'ALGER
son orchestre. <$>20 h. 35. théâtre au mi- Q.C.G. », piloté par Vercruysse,
-'
1
F.A.
ses
parti
marques d'affection et de sympathie
19 h. 30 : Bordeaux, Tour-Eiffel, Mont- cro : « La sonnette d'alarme », comédie d'Oran-La Sénia à 9 h.
Sortie à l'auberge de jeunesse du Rocher
dont Ils ont été l'objet à l'occasion du dé55, est arrivé
en 3 actes de Maurije Hennequin et Ronoir (avant Ménerville) ; rendez-vous:
pellier : Mus. légère.
cès de leur très regretté
La
Sté
à
Maison-Blanche
à
11
h.
25.
PassaGle
de
TRANSPORTS
MAPremier départ, samedi 17 juin, A. J.
19 h. 30 : Grenoble:
Soirée de Théâtre main Coolus.
22 h. 30, Radio-journal
infoime MM. les Passagpr;'
Monsieur
ROUQUET
coucher comradiophonique.
(enregistré). Nouvelles locales et nord-afri- gers : MM. Lépine, Forget, Rouan, RTTTMEb
d'Alger, 16 h., 30 ; collectif,
et Chargeurs Que son départ régulier prient toutes lesGeorges
»
-'19 h. 30 : Toulouse:
Concert varié, di- caines. Mouvement du port et aérien. Com- Queuille, Mme Queuille.
pris, 15 fr.
personnes qui les leur ont
rection R. Guilhot.
muniqués divers. <J>23 h., fin d'émission.
du Samedi 17 heures, effectué habituel- témoignées de trouver ici l'expression de
Deuxième départ:
dimanche matin ;
19 h. 30 : Lyon: Les plus beaux yeux
LIGNEALGER-MADAGASCAR.
— Le courson paquebot « Sidi-Ma- leur vive reconnaissance. Un service funèrendez-vous A. J. d'Alger, 5 h. 30 ; départ
POSTES ETRANGERS
:
rier de Madagascar, parti de Stanley- lement par
du Monde (J. Sarment).
bre sera célébré pour le repos de son âme.
du train. 6 heures; collectif, 11 fr.
», n'aura pas lieu cette semaine. le
19 h. 30 : Marseille: Musique yougosla- 18 heures Munich: Airs d'opérettes. <e ville le 14 juin 1939, à 4 h. 18, est brouk
samedi 17 juin, à 8 heures, en l'église
à
de
d'AlCe
navire
Inscription
l'auberge
jeunesse
reprendra son service sur Saint-Charles
ve. par L. Skerjane.
0 21
35, mus. populaire et arrivé à Bangui à 9 heures. Equipage :
de l'Agha.
ger, jusqu'à vendredi, 14 heures.
MARSEILLE à partir du 24 juin.
19 h. 55 : Radio-Cité: Les petits chanlégère.
Pétus,
pilote
;
Lheureux,
radio;
Vye.
teurs à la Croix de Bois.
ACCORD PARFAIT
19 heures: National: Lucky Dip, variété. mécanicien.
— Monsieur, Madame FerBEL-ABBES.
Radio-37 : Radio-37 MusicPassagers : M. et Mme Pla<4>
20 h. 25, inf. du Canada. <>
Sortie-banquet annuels, dimanche, la 20 heures: hall.
nand Yerles, leurs enfants et leur famille,
<e 20 h. 30, Billy Tcherburn et mont et deux enfants.
effondrés par l'immense douleur que leur
juin, A Aïn-Taya. Départ à 8 h. 30 du loCOMMUNICATIONS
20 heures: Marseille: Soirée théâtrale.
sa musique.
cal. Inscriptions reçues, 10, rue Charras,
Le courrier de Brazzaville, parti de
cause la disparition de leur
20 h. 15 : Poste-Parisien : Les jeux raJusqu'au jeudi 15 courant, dernier délai.
19 heures: Bruxelles Fr. : Orch. Ed. Loi- Brazzaville le 14 juin 1939, à 6 h. 10,
RAOUL
Joyeuse harmonie. — Demain vendredi 16
diophoniques.
seau. <§>21 h. 10, disques de- est arrivé à Fort-Lamy à 15 heures.
MOTO-CLUB D'ALGERIE
21 h. 30 : Lille: Concert symphonique.
juin à 10 h 30, répétition
en vue tant adoré, et dans l'impossibilité C; rémandés.
Equipage:
Descamps, pilote ;
Chan- de la sortie du 18 et de la générale
aux preuves innombrables d'affecDépart brasserie Bab-Azoun, 7 heures ou
des
conpondre
reprise
21 h. 30: Limoges: Concert de variétés.
19 h. 30 : Suisse R. : Le bar de l'humour. talou, radio; Texier, mécanicien. Pas- certs d'été. Présence Indispensable de tous tion et de sympathie qui leur ont,été té7 h. 30, chez le président, à Maison-Carree,
+ 20 h. 50, mus. de cham- sagers : MM. Carrey, Olivéra, Fournier, les musiciens.
Nouveau Pont.
21 h. 7 : Poste-Parisien: Vedettes intermoignées, remercient du plus profond de
bre.
cœur toute, les personnes qui de près
Direction Rivet-Fondouk-Rouïba, apérinationales:
Maurice ChevaLefèvre, Berger, Mme Cormont, Mme
Montpensier-Estudiantina. Répétition leur
lier.
ou de loin se sont associées à un deuil
tif à Fort-de-l'Eau. Vivres tirés des sacs.
20 heures : I : L'adroite
veuve, co- et M. Plamont et deux enfants.
générale jeudi 15 à 20 h. 30 précises. Pré- aussi
épouvantable et aussi brutal
médie lyrique mus. de Wolf
L'après-midi, gymkana à l'Institut agriRADIO-P.T.T. ALGER
:
7 h. 30, Radiosence indispensable. Adhérents se faire inscole de Maison-Carrée.
Ferrari.
11 h 30, « Concert arabe» :
crire 98, rue Rovigo.
journal.
Vous n'avez pas lu complètement
Les
manuscrit?
Les inscriptions pour le gymkana seront Disquesalgériens. Informations diverses. <$> 20 h. 5 : Londres: Récital uè piano par
non Insérés ne seront pas
Cercle mandoliniste d'Alger. — Répétition
reçues jusqu'à vendredi soir, 6 heures, 11 h. 55, météo. Mercuriales. <$>12 h., Radioce journal, si vous avez négligé
rendus
Fgon Pétri. <$>22 h., orch.
ce soir à 21 heures au local. Présence indischez les agents de marques.
Journal. <e 12 h. 15, concert varié. <$>?3 h.,
Vincent Ladbrocke.
nos Petites annonces classées.
pensable.
J Le gérant: ACCAMPO

15 - 6 - 39

! L'ECHO D'ALGER
-

BOURSE

DES

BOURSE

VALEURS

Pagè 7

COMMERCIALE

1131;Pathé joutssanee(32)32;RoyalDutch
BOURSEDE COMMERCE
DE PARIS argent en barres,6,92519 7-8;- deux mois,
PARQUET
(62.200)
61.550.
1911-16; or, 148-4
Sucres
; mercure, M 10.
Valeursse traitant à terme
COURSAUCOMPTANT
Huiles et grainesè <
Paris,
14
Juin.
à 338P ;
Juin,
337,50
et au comptant
335,50à 336 V ; août, 334 à 334,50 Graine de lin (par tonne) : BOmbayà
Fonds d'Etat
Juillet,
COURSA TERME
V ; septembre,326à 326,50
P ; 3 d'octobre, Londres
: juin, 1-2 ; juillet. 13 1-2 ; cal.
Crédit National 1919
545 ; Crédit
Valeurs diverses
(2035)2020
; Liebig (2650)2660
; East Ge307,50à 307P ; 3 de novembre,307,50P. cutta à Londres
: juin, 13 ; juillet, 13 ;
Fonds d'Etat français
National 1920 (525)520(544)
; Crédit National
duld
2
020;
Cote
officielle
à
339.
La
à Londres
Indochine
(2037)
Wagons-Lits
(68,75)67,75;
338,50
Plata
: juin. 11 15-16: jull18
Quilmès(4955)4965;Distillerie
3
(79,10)78.85;
3
amor1922
(
550)
;
Crédit
National
janv.
1923
perpétuel85 4
Nestlé
8940
Union
Halles
centrales
Stocksà
Paris
:
(8945)
:
Corporation
171.479
s
acs.
let.
11
15-16;
août. 12. tous vendeurs.
;
(379)369
;
Kéroulis
572;
Vignobles
d'Alger
1917(81.50)81.25; (530)531 ; Crédit National juin 1923(520) méditerranéens
(574)
ttssable (85,95) ;
Graine de colza (par tonne): Torta,juia261
BonMarché(100) (1359)134.
Crédit National1924(545)43; Crédit
(268)
;
4
1918(81,70)81,20; 5
1920(111.15)526
;
COURS
DUHAVRE
12
1-2
Havas
Air
juillet,
;
juillet-août.
12
1-2.
National
1934
100;
Agence
(471)
470;
liquide
PRIX
DE
GROSDES
LEGUMES
4
1925
1
63,50;
4
1/2
1019.
110,30;
(164.75)
(1011)
Cotons
Huile de lin, disponible
(parts) (4500)4470;Entreprises(Sté Gén.)
BULLETIN FINANCIER
: 25 : juin. 25M;
1932B
;
ET FRUITS
1932 A (88,05)87,60 ; 4 1/2
25 : septembre-décembre,
Emprunts coloniaux
Kali
Le Havre,14 juin. - Ouverture: juin, juillet-août,
1933
(476)473 ; TabacsMaroc
(7400)inc.;
(86,50)86,10
; ObI. Trésor 4 1/2
Mercurialedu mercredi14 juin 1939 443;
du 14 juin 1939
7-8
24
7-8.
Sainte-Thérèse
1157
UnionComm.
;
Janvier-avril,
1933
(1168)
;
juillet,446.50;
août,
436;
septembre,
981
;
Bons
Trésor
4
1/2
Algérie3
1902(365)359
;
Algérie4
(981)
82 ; Sté N.A. cimenta
(Le premier chiffre est le prix bas
427,50; octobre,428 ; novembre,426 ; déSucres
1933(inc.) inc.: 1930(8C3)808; Algérie4 1/2 1930(804) Indochin. (81,75)
,
(1059,50)1060; Bons 5 1030
le second le prix fort:
268 ; Chapeau Gendarme Paris. - L'allure de la cote a été
cembre,421,50; Janvier,420 ; février,419
caisse 784 ; Algérie 4% 1931 (785)816;Algérie Lafarge (263)
Bons 5
1934 (1036)
; Obi. Trésor
Brut base 96 %, sur Juin V 8-6 &7 :
375
Gendarme
la
mars,
417
417
4 1/2
(act.)
(376)
;
Chap.
(parts)
de
Légumes.
Artichauts
violets
gros,
;
avril,
;
mal,
415,50.
aut. 4 1/2 1929(894) 892 ; ObI.
1933
863;Algérie
5
1933
nouveau
très
hésitante.
A
l'ousur
août
V
6-101-2
à 6-10 ; sur décembre
(820)
6-10
Ventes:
2.500balles.
4
(6195)6190.
douzaine,
;
moyens,4-5;
blancs,5e9;
1934(925)923 ; Bons Trésor 1/2
860 ;
5
1934
755 ;
4
verture les dégagements ont encore pe- aspergesde jardin, la botte, 4-5 : aubergi- A midi, hausse de 2 à baisse de 0,50, V 6-0 1-2à 6 ; sur mars 1940V 6-1 1-4 it
T(862)
Inisien 4 Algérie
1931(755) inc. (852)
1934(1027)1027; Emp. fr. en dol.7
1/2
; Tunisien sé sur l'ensemble de la cote. Les indi- nes longuesmoyennes,la douzaine,9; aulx, soutenu.
6-03-4 ; sur mai V 6-1 1-2 à 6-1 1-4,
BANQUE
1921(402514015: Emp. fr. en dol. 7 1924 4 1/2 193 (799)775 ; Tunis. Bons déc.
cations peu satisfaisantes transmises la If cent, 5 ; betteraves,la douzaine.5-8 :
MARCHESAMERICAINS A
5 1934(lne.) ine.
Cafés
(inc.) 4155.
COURSA TERME
veille par New-York et ce jour par les blettes, la douzaine, 4-7 ; carottes, eu pa- Ouverture :
MARCHE DE NEW-YORK
juin,
225,75
;
juillet.
223
;
JI..
Fonds d'Etat étrangers
3-12
les
Fonds d'Etat étrangers
places
européennes
vaquets,la
ciouzalne,
:
équeutées,
Brakn\
alourdi
l
es
Bantfuenat. d'Egypte
(4375) 4340;
222,50; septembre,218.25: octobre,
100kilos,60-90; choux blancs, la douzaine. août.
Huiles
.,.
Egypteunifiée (2670)263S.: Plan Young 1910
Espagneextérieur
(inc.) inc.
; Japon 4
pan (451,50)454; Bruay (181)177; Cam- leurs étrangères..-""
: novembre216 ; décembre,215.25
18-20; concombrespetits, les 100kilos, 200- 217,25
Maroc
1910
Huilede coton: juillet, 689; eeptembze.
(295)292,50.
(530)inc.;
5%811
(465)464; bodge (518)506 ; Caoutchoùc(206,50)202; Les titres français n'ont pas accen- 250
Janvier,215.25; février,215,25;. mars, 213 :j 678
100-150
;
gros,
;
courgettesgrosses,les
4
1929
a.roc
681
Maroc
1/2
,820)
;
4
Chartered
(206.50)205
;
Concordia
(58)
;
octobre.
:
décembre,689
leur reprise, les bruits qui avaient 100kilos, 10-20; moyennes,25-40; petites, avril, 212,50; mal, 212.
Banques et Sociétésfoncières
1930(751)755; Maroc4 1931
(752) 752; 57,75;Crown Mines (2703)2684; De Beers tué
la hausse du4
1925à garan- 50-75; fèves,les 100kilos,30-60; haricots Ventes: 4.750sacs.
Cacaos
Banque de France (7920)7830; Banque Maroc4 1/2 '1932(804)805; Maroc5
(ord.) (1217)1201; East Rand (440)440 : motfvé
tie
de
50-200: gros et A midi: inchangé: calme.
change n'ayant pas été confir- verts fins, les 100kilos.
Disponible
: 4 3-8 ; juillet, 412: eepteln6400
;
de
Paris
1933
861.
Franco
234,50;
GOldfields
de l'Algérie
(6400)
Banq.
(871)
Wyoming(239)
125
75moyens,25-50
;
ronds,
;
gris
fins,
bre,
424
;
octobre,
; décembre,440 :
més,
BOURSEDE
DE
COMMERCE MARSEILLEjanvier, 445 : mars,429
et des P.-B. (1158) 1150; Banque Union
(570)559 ; Hotchskisa (Jce) (580) 572 ;
gros et moyens,25-50; mange455 : mai, 465,
Banqueset Sociétésfoncières
(458)453 ; Compag-iiealgérienMexicanEagle 011 (69,25)67,50: ICZaïta La réponse des primes s'est faite fa- 150; gris
parisienne
Coprahs
150275; blancs à écosser,200-350;
Sucres
ne (1165)1155; ComptoirNat. d'Escompte Banqu3 Con.m.du Maroc (83) 83; Ban- (145)141,50: NavigationAfr. du Nord (221) cilement et souvent au bénéfice des tout,
400-500;navets en paquets, la dou- Marseille,14 juin. - (En livres sterling, Nouveaucontrat:
rouges,3-8
Nord (314)313,0; Crédit 220,50; Padang (605)591 ; Pernod (S45) acheteurs.
129 ;
(839)830 ; Crédit foncier de France (3300) que ind. Afrique
; oignons verts, en paquets, la escompte 1
juillet.
et la taxe
à
foncier Algé- 937; Phosphates deConstatât.(305) 201 ; La tendance est restée indécise et zaine,
109 1-2 décembre,.
109 1-2 septem3255;Crédit Lyonnais (1635)1627; Société a'gérien
(1870)Inc.
; Crédit
; mars.
douzaine,
2,50-7; petits pois gourmands, la charge des acheteurs) : d'importation
en liv. st. aux bre.
rie
Société
Marseillaise
tunisiens
Pointe-a1091-2 ; mal,; 110
1-2.
généralelibérée (790)788; Sociétégénérale
(508) 508, ;
(640)
Phosphates
(178,50)
1
76;
les
les
100kilos,
150-250;
pommesde
terre
rou1.016kilos.
Straits
F.M.
10
plutôt
faible
jusqu'en
clôture,
mais
Mlxed,
D.E.J.,
n. lib. (971)968; Rente foncière (345)344; 647;Immob. me d'Alger act. (214) 210 ; Pitre (377)373; Rand Mines (1488)1483; écarts n'ont pas été finalement très ges grosses,les 100kilos,80-110;moyennes, liv. 5 sh. 5; Mozambique,10 liv.st. 8 sh. 9. Centrifuge Cuba: 265.
Généralefoncière (67) 67,50;Banque otto- ImmobU.ville d'Algerparts (64)tnc.
Shanst(22.25) 21,75; Shell Transport (749)
30-40 ; blanches Contrat de Marseille,en francs, les 100
60-70; petite
Cafés
744 ; SUva Plana (208) 203,50j Simmer Importants.
1
mane (620)618 : Crédit comm.de France
80-110(grenaille).
; moyennes,60-75
; petites
1
: Saïgon,222.
Valeurs de transports
Santos no 4. disponible: 7 1-2 ; jutllet.
and Jack (180) 178.50; Steaua Française Les rentes ont cédé quelques frac- grosses,
30-40
en paquets,
la kilos, escompte
(530)530.
(grenaille),
;
poireaux,
Graineset
huiles
599
;
septembre,602;décembre.808
C.F.R.A.
1994
Tan: mara.
C.P.R.A.
(
ord.)
(227)inc.;
(prio(314)302
;
Sub
'N1gl
(2014)
;
tions,Le
4
1925est
revenu
de
164,75
verts
douzaine,4-10
;
poivrons
gros
ronds,
Valeursde transports
; mai, 616.
(497) 163.50Les banques, les produits mé- 2,50-4,50; longs gros, 1,50-2,50.;radis, en : Huiles d'arachides,à la fabrique, les 100 612
rité) (inc.) ine.; Cheminsde fer tunisiens ganylka;(44.50)44.25
; TerresRouges
Rio, type no 7, disponible, 5 -14 : uoe
TransvaalLand àtallurgiques;
460.
Suez cap. (14.555)14.490: Lyoncap. (903) (478)inc. ; Tramways
algériensjouIs.
(140)
486,50
;
Tharsis
(269)264
;
la
douzaine,
2-2.50;
salades
laikilos,logées
:
disponible,
les
paquets,
les
charbonnages,
pro; Nord cap. (905) tnc.; Tramwaysd'Oran (315)316 ; Messa- (228,50)223 ; Tubize
la corbeille,1-6 ; romaines,2-6 : fri- Hunesde coprahs,les 100kilos. logées : Juillet, 435; sur septembre,424.
890;.Midi cap. (700)698832
1
duits chimiques et les valeurs d'élec- tues,
du Littoral (51) inc.; Mesbag-erles
cotons
892, Métropolitain(837) : Transatlanti- geries
sées,'20 : salsifis, la douzaine,30
; tomates disponible,328,75. les 100kilos, logées:
COURSAUCOMPTANT
tricité se sont tassés.
(ord.) (128,50)132; Omnibusde
Pa(50) 51 ; Wagons-Lits(68,50)67,50: marit.
lisses.
les 100kilos, 50-350; cotelées,25- Huile de palmistes,
que
Disponible:*992P ; sur juillet, 927: sur
ris (664) 662 ; Transports mar.à vapeur Bastos (1725)lnc.; Djebel Djerissa act. Aux internationales, le Rio Tinto a 350 ; thym.
huile de palme blan- octobre.
Parisienneindustrielle(373)370.
en paquets, la douzaine,36-45. disponible.328,75
;
837.
2.185 contre 2.201 ; la Royal Fruits. - Abricots gros. les 100 kilos, che 302,50; huile palme Dahomey,C.A.F.,
(159)162; Tramwaysde Tunis(85) 83.
(1360) 1351: Héraclée (part) (2970)2925: terminé àà 6.175contre
MARCHE
DE CHICAGO
Electricité
270.
6.222 ; la Central 300-500: moyens.250-275; petits, 100-200:Marseille.
Navig. Extrême-Orient (55) 53 ; Ouasta Dutch,
Etectrtcité
Huiles de graines comestibles,les 100 kiBlés
Parisiennederdis. électr. (786)779;Thom- Air
Mesloula
Vins
Midiet
d'Al2.735contre 2.770 : Suez, à abricots-pêchesgros,
les 100kilos, 300-450;los.
H35J13&O;
du
Mining.
à
nues
:
arachides
neutraliséesdésodori1885
Eclair.
son (lM) 163 : Electricité gaz Nord (385) Force
comprimé(1900)
; Algér.
Sur juillet, 73 1-8 à73 1-4 ; sur aeptem.
(tnè.),' inc) q Vtsco:,SulS8e (2875) 14.490contre 14.655.
amandes vertes, les 100kilos, 125-200: ce- sées,550-560; arachidesrufisquessupérieu- bre,73
775 : Creu- et
(228)225; Energieéleetr Maroo gérie
3-4 à 73 7-8.
382; Electricité de Paria (784)
rises ordinaires.les 100kilos.500-600;gros- res. 560-570: arachides ruïisques ordinai.;
Tendance irrégulièreen coulisse.
1412 ; Tréfiler!es
; Gaz Lebon (cap.) (1849)1830; 2830. "\,:.", ,¡-;.1' "if
lIot (Schneider)M4
(1433)
(930) 900
ses noires, 700-900; bigarreaux, 500-900: res, 550-560.
Maïs
Au
marché
des
changes,
la
livre
sterCie
Générale
d'élecJeumont
tnc.
du Havre (858)
:
Ateliers
(inc.)
fraises.les
100
300-1.000
néfles
.,..
kilos.
;
grosÇIIANGE
Huiles
l
es
100kilos,
TuSur
a fini à 176,735contre 176,74, le ses, les 100kilos.400-600; moyennes,20&
d'olives"
logées:
juillet. 49
; sur septembre,51 1-4.
tricité (1549) 1537 : Nord Lumière (988)
Mines
* 5-8
Allemagne(Mlp) ISIS;
(176,74)ling
nisie,
premièrepression,'
990-1.000;
T
unisie,
contre
800
Saindoux
983.
dollar
à
37,7325
37,7225.
350;
orangesordinaires,les
100kilos,
;
Platine (32) 32 ; CharbonnagesTonkin 176,73; Belgique (641,25)641,62
EtatsAngleterre
;
deuxième
950-960
;
AlgériesurfiMines
pression,
grosses,les 100kil. 700-900; moyen- nes, 970-960; Algériefines. 875-895.
pêches
Sur juillet, 625; sur septembre.640..
(inc.) inc.; Algérie- Unis (37,72)37,73
; Espagne (inc.) inc.;
nes. 400-600;petites, 250-350: poires
SaintCourrtêres(223)220.50: Lens (304) 301: (1738)1745;Aguilas
(2005)2003; Italie (198,50)198,55;
MARCHEDE NEW-ORLEANS
(1610)1630; Bou-Thal'eb(53) 53: Hollande
les 100kilos,300-350: autres vartétés,
Boléo (45) 46; Ponarroya (288) 286 ; Rio Tunisie
Jean,
Prague
(ine.)
ine.
;
Suède
SuisGuergour(act.)
(951)950;Guergour(parts)
(inc.)
inc.;
100
MARCHÉS
ETRANGERS
Cotons
200-250: pommes autres variétés. les
(830) (520)506; Minière Congo (act.) (42) 41 : se (850,50)85Ot75.
Tinto (2204) 2185; Gafsa (action)
A
Fruits
et primeurs
kilos,
200-300
;
prunes
autres
variétés.501560.
945 ; juillet, 930 ; octobre.
Geduld
(1582)
599
MoktaDisponible,
817:
proprietary
MinièreCongo (parts) (600)
;
MARCHE
DE LONDRES
CLÔTURE.
2SEANCE..
300.
807-09; décembre,824-25; janvier, 816-18;
el-Hadid (4400) 4375 : Sté Fse Ouenza MétropqUtain,(837)83 ; Young (294)
Cesprix ne concernentque les marchan.
Métaux
Produits chimiques
HALLESCENTRALES
DE PARIS
mars, 307-09; mal, 800-01: juillet 1NO.
1610 ; Tekkah (692) 681 ; Gafsa 292; Foncier'égjtptien."(31i5 3150: CanaPou- (1620)
Antimoinede Chine regulus, 48-51; cui- 795-97.
Saint-Gobain (2068)2043; Rhône
Paris, 14 juin. - Prunes, 500à 800
; to- dises saines et fralches.
(parts)
(inc.)
tnc.
634.
dian
Pacifte,(174~
171;
Philips(3080)295;
à
600
41
8-1
1-2
41
15-7
MARCHEDE WINNIPEG
mates,
520
à
630
;
amandes.,400
;
vre,
comptant,
:
terme,
lenc (795)790 ; KuhlMann (642)
Produits chimiques
S.K.T. (2475)2465:
1-2 ; best selected,46 15-4715 ; étain an*-i'Central Mining 1.JO haricots verts. 200à 450; haricotsà écos'"
Vous n'avez pas hi complètement glais,
..:,- Valeurs diverses
Blés
(2270)2720; Geduld (1585)1562; Rio Tin- ser, 650à 750 ; poivronsverts. 550à 650;
16
16;
comptant,
Ripolin (1945)1955;Stéarinerte Fournie!
comptant,
étranger,
ce Journal, si vous avez négligé 14 6-101-2 ; étranger, terme, 14 6-101-2 : Sur juillet : 60 1-2 ; sur octobre,61 5-8 :
RaffineriesSay (656)647 ; Sucreriesd'E- (inc.) inc.; Algérienne
Prod. chimtq. (136) to (2201)2175; AmsterdamRubles (6222) pommes de terre nouvelles rouges, 180 à
nos Petites annonces classées.
gypteord. (744)74" ; Air liquide act. (1135) 135
6165;H.V.A.(43.000)41.900;Norvègeazote 200. .,, -'
zinc, comptant, 14 ; terme, 14 1-101-2 : sur décembre,63 1-4,

Les Tissus
g
tM
m<
Ba
H
VOTRE
X~VS~
t
~r~
à
t VJt
tL
~t

m

SILHOUETTE
Donnez
à votre silhouette
toute
son
et
élégance
Y/
conservez-lui
toute
sa
personnalité
dans
l'un
de nostrès
beaux costumes.

Les Tissus,

GMF
BONALO
des dispositions très mode.
des tissus de grande classe
et de grande satisfaction
tissés
D'ALBËNE OU DE RHODIA
J~
2,'
(acétate)
FABRICATIONS
UNE

g

MÊME

BONALO
C. B.
unis ou imprimés, exécutés en
beau coton ou en Flesa. les
plus agréables et pratiques
pour
LA VILLE et les VACANCES

GARANTII,

-.
Prenez

SUR
r
t

MESURES
depuis
Ëi y
t IL
tW

4

7

5

Frs

ttf~tf~F'~f

2, RUE

nL)t)\LA
HENREX=T

ALGER

DEDIEU

et

THERET

&463
ehoque

GRAND
TEINT
LAVABLES,
AVEC
BON
VENDUS
DE GARANTE

j
1:
!
g
\.i' .:.; :-!,'tt,;'twi('J:¡::,:t,'!;.:.;t;'.:..:,:
:\f:;lt;::r': .;;t::::tA';:':"!
:,;',' ':1.; ,,,,,.ft;'".,:,.\-t"k'f;-:#

PlI .e
ra:kæ.cWIIiM
.,
œs
ml
14.79
fmmttboMMrtttt
".:
Bt~~meTm<B-M<.f<
clam '16.7
8'IieI,
WMMM'
a te_,.
dmbfm
ff'ItIOI
LYON-OU
pw
'16,7 a
aufflum.
a. rueUoitt.

',

soir,,

:.:

Etude de Me B. REUMAUX,
avoué à Blida, 20, rue Ménerville.
Expropriation Cts ZEHAR
VENTE
au Tribunal de Blida, vendredi
trente juiïf 1939,à huit heures,
des deux tiers indivis dans
vingt-quatre parcelles de terre
de labour Situées au douar
Ghribs. commune mixte du
Djendel, canton d'Affreville.
Mise à prix: 1.000francs.

une

tosse
D'HERBES
M
Voulez-vousne jamais connaitre la constipation et tous ses ennuis :
migraines, maux de tête, manque d'appétit, mauvaise haleine,
Ang impur, boutons, furoncles. etc., prenez chaque soir une
tasse DHERBESAN.
Dans BERBESAN il D'Ya que des plantes, toutes choisies minutieusement et récoltées au meilleur moment. Avec HERBESAN
il ne fautcraindre ni coliques; ni accoutumance. HERBESANcombat la
et naturelle en rééduquant l'intestin.
constipation de façon douce—~~
t
Faites l'essai aujourd'hui.
t même. et vous.serez conVéUl\C\l.
vaincu.
e v remede
heureuse t.Jotr.e re niede
je su.r combien
savoi
aire
savoir
corn,
st
salutalr.
ue je
8 fr. le grand paquet.
deplai-ç
pren,,ds
,is reIl ièàqée de ilerbesan,
30 ans et 1e
le
18
Cr. la cure complète.
âgée de Herbesan,je n'appelle as
une djrogtie,
majs
LI
J. NINO, pharmacien
e
66-26.
rue Joinville)
1. bd Bugeaud
(escaliers
rem
an
~-~.-t à 1L. itét.
t HerbeSréable.
ALGER
th
é
Ugrëablerue
t
190.

VILLA
1PROPRIÉTÉS BOUZAREA,villas 600 m2, 3
p., 56.000;2.884m2. 3 p., dép.
60.000; 450 n12, 3 p., dép.,
70.000; 600 m2, 4 p., dép.,
120.000; 2.000 m2, 7 p prix
150.000; 2.000 m. 6 p. 280.000
Sté Immobilière, Il, r. d'Isly.
Tél. 321-45. 330-10, 330-11
INFIRMIERE au courant salle
D'EMPLOI opération, références. Clinique, AUTOMOBILES
DEMANDES
i IIMMEUBLES
- -PTE3lkmsAtgei-.21ha.viavenue Oriental.
LOCATION D'AUTOS sans HUS.-DEY,immeuble moderne gue et céréales, prix 500.000. [FONDS DE COMMERCE)
M.AICHA,11, r. des Colons, ON DEM.
AFFAIREsérieuse et intéjne fille campa- chauffeur. Garage SERRA~4. 4 ét., rap. 46.224, px 650.000. Sté Immobilière, Il, r. d'Isly. ressante,
ch. place femme de chambre.
à vendre magasin de
211-25ans pour villa env. rue Docteur-Trolard.
TfSl.321-45. 330-10, 330-11.
Sté
Immobilière,
11,
f.
d'IslY.
AUTRICHIENNEisér. cil. pla- gne,
chaussures plein centre ville
S'adr. concierge, 4. 10 L. parfait état.' FOMJT- Tél. 321-45.330-10. 330-11. TERRAt
M
ce femme.de chambre ou do- Ain-Taya.
ch,.
1'Wél:ll.er,
1
,77a
Côte d'Azur. Ecrire
rue
importante
Beaufort, Alger.
CHOF.rue Flaubert.,
;
prix 85 francs le m2. Pos- Ilayas,n, 5879.
mestique. Ecrire Havas, 5875. J. BONNE
80.000, m2,
et SUPERBE Prima-4 11 CV, AL. FACULTÉS,6 ét., rap,rue
enf.
13-14
a.
n.
sibilité
diviser
en
trùlslots.
SAN
des Stélininobilière, 11, r:o',(f'Isly.-MAGASIN
J. p. franç. ch. pi. jusqu'à
OTEC, 10,
Liberté. 13. Cuccinieilo. 4, r. Charras. î.200.000.
libre de suiHE
ABE
vidè
Tanneurs.
2 ou 4 h. Ecr. 26, boulevard couehée, T. rue de la
Tél.
321-45.
330-10,
330-11.
te,
mis
à
neuf,
avec
soupente,
COMMIS de ferme. Ecrire J'ACHETE max. cpt autos
St-Saëns. Mme CAHDONA.
~=~-M.Nta=~.j!~n3~
Rochambeau. Conviendrait
lM. net 100.000. px 1.050.000 A VENDRE,cause départ, tr. rue
occas. Station électrique,. ii, ZIZFNE.21,
à représentant. Aucun frais à
OUVRIERPATISSIER cher- Agenee Havas, no 5871. r.
Henri-Martin.
villa
de
tout
joHe
(bord
mer)
de
la
Gare, Agha.
che place ville ou intérieur. FEMME de chambre. Cen- avenue
PARIS-TEINTURERIE.Cosconfort, valeur réelle 400.000, faire., HEALE,bouianger. 7, r.
Ecrire rue de Chartres. n° 34. tral-Touring-HOtel.
OCCASIONStoutes marquçs, PETITIM.NIEUBLE, La Re- sacrifiée 250.000. Courtiers,
Atger.
AVIS DIVERS
tumes dégraissés à sec 23 fr.,
APPARTEMENTS
BLUNDELH.
coud.
Ets
et
spée.
i
Mb'
,dÓ.Ute..ll
appartementstoués,
ON DEMANDE
demi-ouvr.
prix
s'abstenir. Prendre
MAGASINà louer, 500 par FACULTES,copte 3, 4 p., lm, SOLDE chapeaux d'été. AU Sapo-carbon 17 fr. 6 ticcurs,
12. bd Baudin. ;. rapport net 11.060 fr., prix à ageÚcèf
et
av. de la Marne.
J. F. cher. pl. chez <.Inct.ou coulure, 45. bd Aug.-Gomte. GLtACCJO.
Mazagran,
mois. 102. rue Michelet.
Pour visiter: et trai,. adresse Havas, n° 5865.
moderne, rap. 6 %, 25.000 la p,: CYCLAMEN.15.rue Richelieu. 6,
deuL.Ecr. Havas. n° 5863.
PIECES neuves et réctipéra- débattre.
ON DEMANDE un ouvrier
LOTISSEMENT
Sur12.000.
Cab.
Sté
ter,
Falaises,
d'aff.,
rapport
Immobilière,
11.
r.
LA
TEINTURERIE
AVEYPERMANENTE
30,
40, 60
JANOLIN,
6
t,i'ue
d'Isly.
d'Isly.
Buick, Chevrolet, Chenardr
EX-CHEF magasinier bran- soudeur qualifié connaissant lion
couf, à vendre lots
villas. 50.000. Ur. Adr. Havas, 5869.
en accord avec son garantie. Antoine, 1, r. Joinville
A LOUER de suite avp. 4 RONNAISE,
soudure a.utogène Ets LAVAYSSE, 38, rue Mi- COPTÉ. Horizons-Bleus, bord S'adr. M. NYOn, 19,pour
boulevard
che pièces détachées automo- parfaitement
vous
informe
personnel,
BRILLANTS,barrette mod.,
BLANCHISSEUSES.A louér pièces, 5, rue Lacéphlc.
indi- cheet.
de mer, 3 appts 2, 3, 5 p. dep. Victor-Hugo, Alger.
ses magasins seront fermésque
biles, 36 ans, père de famille, et électrique. Ecrire en
le val. 18.000, sacrifiée 12.000 f.
mag., buandcrie et terrasse,
CHER. app. 2, 3 p., s. de b., samedi
référêncps, âge, nationa- UNE VOITURE d'occasion 12 à 15.000 la p.LEGALLAIS. LOUERAIS pour saison 'ca- rue
cherche situation analogue ou quant
du 1er juil- Urgent. BANULS, 1. rue du
après-midi,
lité
et
à
DinMAbreuvo!!'.
Saint-Augustin.
CARLOTTI
situation famille
2.
autre. Libre de suite. Ecrire
s'aehète
une maison de t-ff~airëy
qu. (àtOI. Ecr. Havas, 587a.
let au 15 septembre.
banon 3-4 pièces, garage. Ecr. pillee Hoche.
Coq (angle Chaus. André; 14,
recteur Exploitation du Kouit confiance.dans
CLFROEN,216, rue IMMEUBLE
Agence Havas, n* 5859.
A LOUER 2 pièces, cuis. 1, M. Henri de LABROUSSE, rue d'!s)y).
rue d'Isly, Agence Havas, n, 5849.
pi-ês
Cnnstantine).
l
(drpart.
est
une
maison
BUREAU
meublé
il
louer.
Sadi-Carnot,
rue
conc.
AMERIOAINEdésir, retourn.
Guy-de-Mau
passant,
Madame et leurs enfants, rue DEM. -àlouer mach. tricoter
'SU!),6GOm2avec construction 1 A LOUER villa meublée in- 11, 1'11(' Umnont-d'UrviIle.
de confiance. VisitezIlotre:'x.=..e''P'Ouvant
Etats-Unis se charger. surveil. ON DEMANDEbon chef
être démolie. dépendante, 3 p., c., gar.. jard.
LIBRE de suite, app. 3 p.. Elisée-Reclus, ancienne Poste, rect. Ecrire Havas, 5853.
permanente. Vous S'adr. M"ROVE. notaire.
enfants ou soins à pers. âgée comptable. Indiquer rMér. et position
VASTE
ou
LOCAL,
rue
fahon.
garage
cuis.,
dépend.,
e.,
él'i
HôtelMidi. 4,
g.,
loy. La Redoute, avisent le public
de bonnes occasions
MM. FARNARIER,propriétous uSllgcs.
en échange moitié prix du pas- prétpntions, Havas: n, 5847. trouverez
répondent que des taires
petite repr. Concierge, 74, qu'ils ne
tous prix, reprises acceptées.
du lotissement LES
VIAER, yilla BeléOurt 4 p. A VENDREvilla Alma-Mari- ParcdeGaiiand. 144, Télemly. 325,
sage. Mme NEVELS, Dar-el- VINS. Corresp. dem. toutes àfacilités
rue
dettes et des traites contrac- VERGERS,
Sadi-Carnot.
de
soulte.
4
paiement.
s.
b.
instal.,
véranda
c.,
petite
ne,
pièces, cuisine,
Amane, chemin Bucknall. Et- rég. Inut. f. offres si incap. ou
fées et signées par eux-mêmes. informent leà HIRMANDREIS.
du
élecl
abor.,
mat.
CINQ
:.lgÇfl.Çtt
Isly,5,
rue
Coq.
vitrée,
garage,
cave,
eau,
CHARCUTERIE,
PIECES,
dépendances.
public que seuls
Biar.
s. reIal., sit. int. EcrireAgence
d'ACHETEcomptant autos
SAOULA. Une enquête de ils peuvent vendre
tricité. 2 immeubles rapport. fumoir neufs, loyer et prix in- terrasse, jardin. 144. Télemly, commodo
des lots du
touleSlnarques. Garage SERRA,
SEORETAIREdact. rompu aff., Havas, no 5855.
est
Parc
de
et
d'incommodo
dit
1\1.CARRATEtéressant.
r.
Galland.
rue
Renseignements
DOUILLET,
153,
lotissement,
compro
Dpcteur-Troiard.
perm. cond., cherche emploi. BRODEUSEmachine est de- 4,.ouverte du 9 au 24 juin sur mis et actes de signer
BO.
Alma.
Sadj-Carnot.
ventes.
enC'af;;
à
RECOMP.
3
ou
4
qui proc.
Ecrire Havas. n" 5829.
OCCAStOMS
une
demande
de
d'eau
mandée. Mirande, 30, r. Hoche PART. v. B-14 familiale ~8: BtVERS
prise
ser
et
A V. c. fatigue librairie pap. p. pl'. Opéra. ETON,7, pl. Rép. dans l'Oued Kerma, formulée acte à comptes un prix. Tout
HUS.-DEY,LeveiHev, avec
contre pl. 15.000
FRANQ.méca. agri. part ara- TAILLEUR.Très bon.s appié- 2.2(io. Bar Victor, 59, r. Isly. l' A V. ou
signé
par
tiers
seachetez villa 3 Hachette, pet. loy.,r. de Lyon.
APP. 2 p., C., 150 f., 1 p., 80 par M. Gahricl CHALLAND. rait pas reconnu par eux.neTout
be cour., brevet p. L. longue ceurs, présenter pièce Henri, 8 CV Citroën 4 pl. parr. 8 grand, canot, acajou à clin à ou 4 p., compt.
10 ans. Adr. Havas. n° 5851.
dép.,
solde
fr.
Bd
moteur
état
membrures
44,
B.E.O.
ex.
neuf,
Champagne,
effectué
cher.
CV
Mona-4
4
R.
LIHémo.
paiement
à
un
tiers
prat. agric.,
réf.,
pla:- René
rue Mipl. parf.
LINOLEUM,Balatum,
Trouche, 119 fer, r. Michelet.
ce dans exp. agric. ou petite chelet.BAHANES,iu;
BOURRELLERtEavec auto à
vinstone, n* 3. Tél. 277-06. bois ycorientièrt rivé sur cui- VILLA b. de mer 5 p., dép.,
d'acheter vo- Avant hallsse, profitez. ARC- serait sans valeur.
cause de départ. treHATEZ-VOUS
Portes,
vendre
pour
gérance ferme. Ecrire Agence BLIDA. Bonne s. cuisin. pr
EN-CIEL.
8. rue Joinville.'
ds
imm.
construit
FOURGON
9
vre.'nb.
ace.
appt
pl.
VIVIANE,28. r. Hoche. ses
O{)gs
:CV.J
600 m2, gar., e., él., prix S'üdrcsser f¡ SARGIANOLouis. centr. Belcourt
Havas, Do 5893.
ChrChell'l
Fjeld
5-8 kg. .fard.
(quartier chic)
VIEIL OR, bijoux, dentiers. robes et ensembles d'été.
Chréa. b. gages. ROVRE, bon élùt, 2.500 fr.Paris-T~n- 1".,:}.CIiAUPIERES
R5:000. llOUDET. 26. r. Isly.
à
Rivet.
..J. DAMEfr. cath. bon. ac- été
bdPitoiet.
)
2
c.,
26,.000
et
rue de Hatmatie.
turerie, i5.
"Maehin-ecà-'
taver; ':'àrepasser.
p.,
dép., pour
débris, j'achète jusqu'à 36 et
Montauban, belle procômp. été pers. France ou AI- AGENTSdem. partout pour ACHETEZvotre voit. d'occ. lessiveuse, platine, essoreuse 3 KM.
AUMENT., vins, liqueurs 4 p., c., dép., 48.000. Fon- 42 fr. le gramme. DANULS,
trérie. Ecr. Havas. n, 5891.
et divers, parfait état. CERUT- priété. maison demaître 6 piè- sacrif. cause départ prix ma- cière, 4, rue des Tanneurs. 24, rue Bab-el-Oued
(méfiez- OFFRES et DEMAffDES
au
f-enovée
PALAISAUTO.
47.
vente détélil sur albums tous
ces, s. de bains, 'garage, con- tériel. MIr. Havas, no 5845..
Tl, Agha-Port.
DANULSsur la vi- COPTIt, 2 faç., Daguerre, vous, lisez
tissus
Convient personnes rue Michelrt. Grand choix;
fort moderne, maioTi de coet
rue
du
1
trine)
t,
Coq
(an- DE CAPITAUX
5
MAGASINvide rue Micheiet. Télemly, scutappt par ét., gl'c Chatisures
A V.Lar. XX. S. neuf. 67, lon séparée, vastes éCitries, reayant loisirs, retraités, dames AMILCAR7 OV,cond. int.
D'EMPLOI
OFFRES
2 entr., divisible. Adr. Ag,
André, 14, rue PARTIC. prêlerait 100,000
actives. Ecrire .BRUNEAU,La- parfaite. 43, r. Constantine.
av. Mat-Foch. tH-Eugène,
prix f5.000. TROU- p.,
mises, chaI. 16 hect. seul te- loy. 500,
Paiement
d'Isly),
Havas, n* 5885.
comptant.
DEVENEZvraiment Sténo, 4
velanet (Ariege).
2 ruisspaux. vi- CHE, 119 ter. rue Michelet.
fr. tre hypoth., même
frac- On vend nant entouréterres,
AL.13 impecc.
VITICULTEURS."
;201 in t
N'ETES pas encore tion 10.000 fr.. taux p.
Jean.:.Rameau,par la, Schvartz.
APP. 1. de suite, 2 p., C.,d., SI VOUS
gnes. prés,
bois, nom- BOULANGERIEc. Alger, 1. 600
tntéret-<
FILS à ooudre, soies, rayon- 13b.,
ch; Fontaine-Rteue.
étiez
Jean
MEYEH,
à
vins,
port
client
faiMédaittes d'or.Daci-Cornpta hier. nes,
breux
fruitiers.
Reaux
ombra250
cheParis-Teinturerie,
sant.
e" g" él.,
fr. 47,
Ecrire Havas, ne 587,7.
laines à tricoter, boutons
Afr. 2 b. d. 1/2 luxe. Px 80.000 w.,
cuivre rouge 80
tes un essai et comparez. Essai
min Fontaine-Bletie.
Outillage agricole complet. ROUDET.
COIFFEUSE, 1/2 onvr. pré, et articles de mercerie. Im- CITROEN T. A. 11 R L. Agha.tuyaux
2G.rue d'Isly.
DISPOSE ttes sommes sur
100 m/m de section. Robi- ges.
gratuit en cas de reproches
Mat.
Tracteur
parfait
vigneb 45 km. Amicale, 66, Michelet portante maison demande re- PUXA. 105, rue Sadi-Camot. et
",
nets.cuivre 1. 2 et 3 voies.
prop., i rnm,t. 7
HavasS861.
justifies.
ron. S'adresser:
Jean MAY- MAGASINcommerce tailleur
présentants locaux jeunes et
BON DESSINATEURcon- actifs
céder avec 20.000 fr. Urg. VILLGIA TURES
GOSSETTE
3
m.
20
à
venBonnefont-Montauban
à
visiter
NADJE,
SUR
ttes som. sol.
pour
merceries.
MESURE,
veston
et
HYPOTHEQUES
naissant piquetage lignes élec- gros et détail.. magasins de MUMETLECOMS
dre. MASStA.Baïnem-Plage. (Tarnet-naronnc).
rue
du
Acncl Isly, 5,
Coq.
en draperie pure lai- rap. BOUDET, 26. rue,d'Isly.
triques. Ecrire Agence Havas, nouveautés, etc. Ecrire: « LA
SAINT-PE-BIGORRE, près pantalon
PROF. Hadj Hamou, Lég. H.,
ne, légère, lavable, 390 fr. et FONCTIONNAIRES. Prêts.
n" 58f.
PORTES pl., viir., panneaux. REDOUTE,4 p., gar., s. 700
Lourdes,
on
loue
saifamille,
toile
solide
230. Choix Immen- Crédit
SOIE »,Serviet,, D.L.i55, rue Of..tns.Puh..Intprp.dip).'94.
Colon,
6
,
bd
Laferrière.
Fenêlrrs, portails, fer, chif- Comp.
son été. appt 5J" con!. Adr. se. Ed. et Ern. BARAES,
Cotoïtia). 71, rned'Isly,':'
M* PFEIFFER, notaire à Al- Saint-Denis. Paris.
3,
Foch. Saint-Eugène.
)
Lido à v. ou à louer, PERDU et TROUVÉ ,1 Agence
Havas, n 5857.
rue
entresol.
ger, demande principal ou li- 235 F. le mille adres. à copier COURSVAC.OZANAM,prof. fons css. POST, 142, r. Lyon. 4 VILLA
Juba,
JE CHERCHEen 1r. hypot.
Prix
Eer.
p..
garage.
PERDUune
roue
de
secours
J'ACH. compt. ap. à carb.
unique.
quidateur.
CHREA. - Hôtel-Restaurant AMEUBLEMENTS
grosse garantie. Eo;
à la main et
gains à corr. licenciés ttes spécial., longue
montée a ra-yons complète, TERMrUS.
SOLDÉS, t.500.000,
hon état. R. COCO. Le \o'fnce HavRs. no 5S89.
Agence Havas, na 5883.
ON DEM. tr. b. st.-dact., tr. Offre sérieuse gr.
Confort, 'cuisine mais avec sérieuses garanties.
et réelle. Ets F. prat. pédag. Exam.' passage. Délomo
entre
OrléansGuetta.
pneus
700x21.
soignëe.
b, instr., cap. ass. secrétariat, TT:\Y. 55 r. Rivoli. Paris-1er Baoo. p p. Brev. Cours par
Affaires magnifiques. S'adresville et Miiiana. Rpcompense.
b. sit. assurée si capac. Ecrire
BELLE salle à mang. anda- MARIAGES
corresp. 17, rue Llébert, 'StPrlvat. Esclapez, Itelizine.
149, rue de Lyon. Arrêt Pour les changements d'à—
CESAREE-HOTEL,Cherchell. ser
Havas. n" 5867, en don. toutes
louse à v. CTM.13, r. Tirman. Si VOUSETES
du
Marahout. Usine des Ate- dresse, nos abonnés sont priés'
Etigène
(Alger).
La
mer
et
la
Pensans relation
PERDU
p. cartes, sion depuis 40montagne.
réff\r., âge minim. 25.
ÉLEVAGE,
liers
du Minaret.
de nous adresser
francs.
l'ancienne
PENDANT vacances. cours
COFFRE-FORT. Achèterait Mlle PRAT vous donnera sa- clefs. route paletot,
Baïnem.
e.
et 2 fr. en timbres-;,
SERVEUSES.Restaurant RéA V. coker mate 2 m. ESPE- particuliers et collectifs par occasion. F. offres avec détail tIsfaction avec discrétion. 5, 1réccmp. DIAZ, Lebon,Rapp.
41, rue
1.550 m. Hôtel BAy DETECTIUE, fIlat. div. const. bande
CHREA,
frais
poste
pour
d'impression
rue
Michelet.
gent, 46,
rue Bichat, de 3 à 7 heures.
RANDIEU, vétér., rue Hoche. institutrice. Ecr. Havas, 5807. Agence Havas, no 5887.
Denfert-Rochereau.
Tél. 0-19 b. t., eau c., gar.
MONDIAL, 7, rue Strasbourg. de la nouvelle bande.
Petites

Annonces
Classées
OU TROUVES.1 n. la aune. Toutes les autres rubriques:
D'EMPLOIS
et OBJETSPERDUS
DEMANDES
Etubriques
OUsignes pour ht premitfwUlDeet de Delettres.chiUresou aigpeu
M Ir. la ligne.La ligne est de 18lettres.chtffrM
t'entendent pour tnaertton8Unultan6e
daD8la Mptche akérienneet l'Echod'AIeer)
pour les lignesaplvantw.(Cesprix
Minimum:2 Usa. Ttammettr*lu cniree.tcoompaeneed8 leur r-Ontant,
à LAGENCX
HAVAS.
l'l, rue d-lail. Alger


Related documents


echo d alger jeudi 15 6 1939
carte postale ancienne teyjat bourrinet 1923 d raymond
3 1 ratp antony rer gomes orsay 44 mins
document sans titre 3
761
2 1 5 ratp fleurant gif duteil antony 44 mins


Related keywords